effort - fotolia

Améliorez votre technique de course : Séance 2

Notre expert entraîneur Jean-Claude Vollmer vous présente ses séances d'exercices techniques de course à pied. Des séances à intégrer OBLIGATOIREMENT dans vos entraînements pour améliorer votre foulée !
Séance 2 : Découverte de la motricité du pied (part 2)




Source - Fotolia

Les 3 meilleurs facteurs de performance en Trail Courte Distance

En trail, on est assez loin de la course à pied usuelle dans la mesure où les parcours sont non seulement vallonnés mais, de surcroît, constitués à plus de 80% de surface non-goudronnée / non-pavée. Ceci n’est pas anodin pour le coureur : dénivelé et terrain agissent de concert pour dénaturer sa foulée. Et il le sent bien / sait bien puisque l’activité musculaire en trail est tournée vers davantage de contractions excentriques (en descente) et d’activité métabolique (en montée), et possède donc une réputation légitime dans les courbatures développées et l’énergie dépensée. Autant de facteurs a priori à considérer dans la performance, et donc la préparation.
2 réactions

Source - Fotolia

Le cycle de la charge d’entraînement

Si la première des préoccupations pour l’athlète en phase d’entraînement est d’éviter la blessure, celle de son état de forme arrive en second. Les deux sont liées, évidemment, et leur relation de cause à effet n’est plus à démontrer. Mais là n’est pas le sujet. Aujourd’hui, l’objectif est de donner du sens et de la cohérence à des concepts/variables que l’on peut entendre dans le contexte de l’entraînement, mais que l’on appréhende rarement ensemble.

Source - Fotolia

Performant mais imparfait : comment réapprendre le bon geste ?

Une volée de questions se lève spontanément chez le coach qui porte un œil intéressé au langage corporel de son athlète. Parmi elles, la problématique d’ « Analysis paralysis » est peut-être la plus subtile. Subtile, car elle fait référence à la fameuse conscientisation handicapante de la technique que le sportif peut manifester dans les moments importants – qui peuvent autant être ceux d’un shoot à ne pas manquer que d’une course à maîtriser.


Source - Fotolia

Retour à la case Cross !

Le cross-country, littéralement “course à travers la campagne” trouve son origine en Angleterre. Si les championnats se déroulent actuellement sur des hippodromes désespérément plats, ce n’était pas le cas il y a encore quelques décennies où les épreuves rivalisaient de difficultés (montées, descentes, franchissement d’obstacles et de rivières, champs de labour, dévers, boue …), et consacraient des athlètes complets qui auraient certainement fait d’excellents coureurs de trail court.
Si le profil des cross à bien changé, il est encore possible de trouver de rudes parcours sur les épreuves de début de saison. Mais quels avantages peut-on tirer de la pratique du cross-country quand on est un spécialiste de trail ? 1 réaction





Young triathlon competitor runs over the desert.

Comment ne pas louper le rebond de performance !

Pourquoi nos triathlètes ou nageurs d’eau libre élite s’entraînent-ils aussi durs, parfois au-delà des 35h « professionnelles » réglementaires ? Nous amateurs, partons parfois en stage pour doubler, voire tripler nos charges habituelles ? Mais le plus souvent nous sautons dans notre voiture à la sortie du travail pour ne surtout pas louper l’entraînement du club ? La plupart du temps avec l’idée d’être au maximum de nos capacités le jour J ! En espérant être plus fort que jamais en visant l’effet « rebond », la fameuse « surcompensation » de performance. Comment cela se passe-t-il ?

Crédit Photo : Gilles Reboisson

Le trail by night plus fun que le trail de jour ?

Le trail est devenu la pratique de course à pied la plus à la mode du moment. Que ce soit de jour comme de nuit les épreuves pullulent comme dans la région Rhône Alpes et vous êtes de plus en plus nombreux malgré la palette de courses proposées. Les trails nocturnes ont aussi le vent en poupe. L’historique Sainté Lyon ou le récent Lyon Urban Trail rameute des milliers de coureurs. L’ambiance nocturne attire maintenant des milliers de concurrents. Mais au fait comment aborde-t-on un trail de nuit ? Quelle préparation est-elle requise ?

Male runner on long country trail

Trail : Êtes-vous prêt mentalement ?

La grande course des Templiers approche. Comme avant chaque objectif d’importance, il faut se poser la question de la stratégie mentale. En possédez-vous une ? Ou le mental fait-il partie des choses magiques qui peuvent expliquer la performance, ou la contre-performance ?
Les habiletés mentales sont en effet les facteurs de performance les moins reconnus. Ce sont pourtant de puissants catalyseurs. Voici 10 conseils pour choisir plutôt que subir.


Source - Fotolia

Cyclisme : Entraînez votre explosivité !

La qualité d’explosivité joue un rôle extrêmement important dans la performance en cyclisme. En cas d’arrivée à plusieurs coureurs, pour répondre à une attaque ou pour soi-même se projeter à l’avant de la course. Dans cet article nous détaillerons les effets des séances de sprints sur la performance et proposerons des exercices types qui vous permettront de progresser dans ce domaine et aussi en endurance !
4 réactions

Source - Fotolia

[Cyclisme] Reprenez le Contrôle : Écoutez-vous !

En cyclisme, comme dans n’importe quel autre sport, nous entendons parler de « modèle d’entraînement ». Les « experts » essaient sans cesse de prédire la performance dans le but d’idéaliser la préparation. Si le modèle est bon, alors il marchera…

Pourtant, sur le terrain, nous constatons toujours une différence entre la théorie et ce qui se passe réellement pour l’athlète. Il y aurait donc toujours une place pour l’imprévu et le particulier. De ce fait il semble intéressant de prendre du recul par rapport à l’idéal et de redonner du pouvoir au sportif.

Source - Fotolia

Adapter sa foulée pour réduire le risque de blessure ?

La relation entre la cadence de foulées et l’augmentation du risque de déclenchement d’une blessure fait l’objet de nombreux débats. Faut-il plutôt adapter une foulée ample ou en fréquence ? Avec la réponse la plus souvent apportée : une foulée ample et peu fréquente augmenterait les contraintes et donc les dommages déjà importants que peut occasionner la course à pied. Notre expert Anaël AUBRY tente d’y voir plus clair. 3 réactions