antioxydant

Antioxydants et radicaux libres : adversaires ou coéquipiers ?

La pratique régulière d’une activité physique ou sportive augmente la qualité de vie, prévient les maladies métaboliques, soulage des processus de vieillissement… les bienfaits s’additionnent.
Mais, les efforts physiques soutenus stimulent la fabrication de substances chimiques délétères pour l’organisme si elles sont en excès et non compensées : ce sont les radicaux libres.
Faut-il augmenter la consommation d’antioxydants pour les contrer ?


Source - Fotolia

Sportifs, ne sous-estimez pas l’importance de la fenêtre métabolique

Après un exercice intense ou prolongé, la qualité de la récupération des sportifs et de leurs muscles fatigués dépend de la mise en route de certains processus physiologiques, musculaires, respiratoires...
La diététique a-t-elle une place dans ce mécanisme de restauration ?
Ne sous-estimez pas l'importance de la fenêtre métabolique et nutritionnelle pour maximaliser vos progrès sportifs.


Période Hivernale et Swimrun

Swimrun : ravitaillements indispensables

Swimrun, pratique physique de pleine nature, parcours sportif dit « extrême »… autant d’expressions pour qualifier cette discipline sportive des plus nouvelles mais aussi des plus énergivores.
Les ravitaillements ne sont pas accessoires, ils sont indispensables. Voici quelques astuces.


Pain

La recette du pain des sportifs

Sportif dans la tête ou dans les baskets, nous avons tous besoin de nourriture simple, protectrice, revigorante mais non dépourvue de saveurs. Alors, retour à la cuisine ! Cela va embaumer la maison et « doper » vos papilles !

Source - Fotolia

Pourquoi le sportif est-il grognon quand il a faim ?

Mauvaise humeur, crise de colère, agitation impatiente… aucun sportif, même parmi les plus expérimentés, n’est à l’abri de tels comportements en rentrant d’une séance d’entrainement.
Pourquoi de telles réactions excessives ? La faute à la fringale ? Comment un estomac vide peut-il rendre insupportable ?

Source - Fotolia

Quand et quels sont les besoins en potassium du sportif ? De l’inefficacité à la nécessité

Le cœur bat et tous les muscles se contractent grâce à lui, la transmission de l’influx nerveux s’effectue grâce à son implication, le métabolisme des glucides (sucres) est soutenu par son travail, l’effet hypertenseur du sodium est émoussé par ses effets protecteurs.
Qui est-il ? Le potassium, un des éléments minéraux essentiels, mais qui est souvent délaissé au profit du magnésium, du calcium.

Source - Fotolia

Aliments digestes pour intestins sensibles

Nombre de sportifs se plaignent de troubles gastro-intestinaux à l’effort. S’il est possible de trouver quelques solutions : certaines viennent de l’alimentation.
Quelques aliments, consommés au bon moment, permettent de se réconcilier avec son estomac et de soulager les intestins sensibles. Quels sont-ils ?

oeuf et blé

Se faire cuire un œuf, oui mais quelle cuisson ?

La question des effets de la cuisson des œufs sur la santé agite la communauté sportive et médicale depuis… le siècle dernier ! Et, depuis des années, nombre d’articles se livrent à des joutes sur l’intérêt de gober des blancs d’œufs ou de privilégier les omelettes bien baveuses !
Quelle cuisine choisir : œufs crus ou œufs cuits ?

fatigue

Peut-on être fit mais en mauvaise santé ?

Cette idée sonne comme un paradoxe, à première vue. Alors que l'image de magazine d’un athlète musclé peut être perçue comme un idéal de santé, le fonctionnement réel du corps de cet athlète pourrait pourtant s’écarter du véritable concept de santé.

Source - Fotolia

Cyclistes, hydratez-vous même en hiver !

Cyclistes, si vous en avez assez d’utiliser votre home trainer dans votre sous-sol et préférez de longues sorties hivernales sur votre vélo, se protéger des rigueurs climatiques est essentiel. Mais, vous avez besoin de plus qu’adapter votre tenue vestimentaire aux attaques du froid et du vent.
Il est important de partir avec les bidons remplis pour ne pas finir déshydraté, « explosé » « grillé » et congelé tous les dimanches de l’hiver. 1 réaction

Source - Fotolia

Pourquoi les sportifs aiment le chocolat ?

Les joyeuses fêtes de fin d’année sonnent le temps des bûches, ballotins, truffes en chocolat à s’offrir ou à se faire offrir car les sportifs aiment le chocolat. Pour certains athlètes, c’est un aliment de désir, plaisir, gourmandise, tandis que d’autres le réprouvent, le condamnent et se l’interdisent. Flagrant exemple de déni, alors regardons la réalité en face, et apprenons à savourer le chocolat comme une belle récompense.

burger

Entraînement et fast food sont-ils compatibles ?

Une certaine défiance à l'égard de la nourriture servie dans les fast food règne juste avant les entraînements ou les compétitions. Mais, certains pratiquants ont plus de difficultés à résister à l'appel du burger. Est-ce vraiment compatible avec l’effort physique ?

Crédit photo : istockphoto

Flocons d’avoine, au petit déjeuner

Les flocons d’avoine sont des petits grains longtemps réservés à l’alimentation des chevaux ou qui faisaient figure de « plat du pauvre » dans les régions rurales.
Désormais, ils gagnent du terrain dans les assiettes des sportifs à la faveur d’articles présentant l’avoine comme partenaire santé et alliée des sportifs. Est-ce justifié ? Pourquoi pas au petit déjeuner des sportifs !

Crédits photo : sittithat tangwitthayaphum

Hyperuricémie chez le sportif : la goutte de trop ?

Crise de goutte : nous avons tous la représentation associée d’une personne de forte corpulence buvant et mangeant trop, du « podagre*, impotent, usé de plaisirs et de jouissances », (J-J Rousseau, Les Confessions.)
Mais, contre toute attente, elle peut aussi toucher les sportifs et fait toujours autant souffrir. Pourquoi ?

Poisson quinoa

Vitamine D : Tocade ou nécessité pour le sportif ?

La vitamine D est déjà célèbre par la place importante qu’elle occupe dans l'équilibre de l'intégrité du tissu osseux. Mais qu’en est-il des rôles particuliers de la vitamine D pour les performances physiques du sportif ? Avons-nous affaire à une tocade ou à une vraie nécessité physiologique ?

sport et blessures

Blessure : Adaptation de l’alimentation pour une meilleure récupération

Lésion d’un ligament croisé, luxation méniscale, fracture de fatigue... Des blessures importantes qui nécessitent des arrêts prolongés. Immobilisation partielle ou totale, respect des délais et des limitations de mouvement, mais n’est-ce pas aussi le moment d’adapter la qualité de son alimentation pour mieux récupérer ?