TRX 1

Gainage sur TRX : pour une meilleure sollicitation des muscles profonds

Dans la collection des méthodes et exercices pouvant servir au travail de gainage, celle qui consiste à travailler en état d’instabilité parait des plus efficaces parce qu’elle concerne au premier chef, le renforcement des muscles profonds et parce qu’elle exige le recrutement d’un plus grand nombre de muscles stabilisateurs.
Nous allons vous proposer de travailler avec l'outil que l’on nomme « TRX » et qui signifie "Training Under Suspension”.
Le principe est de réaliser chaque exercice en suspension à l'aide de deux sangles accrochées.

GAINAGE CERVICAL 1

Le gainage cervical

La nuque, ou zone cervicale, est une région du corps très souvent négligée alors qu’elle constitue un point fondamental de soutien du cerveau qui lui-même est à la base des échanges nerveux.
Vous pouvez améliorer la mobilité et le renforcement musculaire de cette zone grâce à différents exercices sur le dos, les genoux ou contre un mur.

fatigue

Peut-on être fit mais en mauvaise santé ?

Cette idée sonne comme un paradoxe, à première vue. Alors que l'image de magazine d’un athlète musclé peut être perçue comme un idéal de santé, le fonctionnement réel du corps de cet athlète pourrait pourtant s’écarter du véritable concept de santé.


ENDURANCE 1

Travailler son endurance musculaire

L’endurance musculaire est un type de travail qui consiste à effectuer des exercices en séries longues, c’est-à-dire à réaliser entre 20 à 50 répétitions d’un même mouvement.
Pour cela, les charges sont minimales, voire inexistantes selon le niveau de pratique ou l’intensité liée à la réalisation du mouvement (plus ou moins complet c'est-à-dire faisant appel ou non à un plus ou moins grand ensemble de muscles).





TRICEPS COUV

Mille et une façons de travailler ses triceps

Le triceps est un muscle situé à l’arrière du bras, entre le coude et l’épaule, à l’opposé du biceps. Il est génétiquement plus proéminent chez les hommes que chez les femmes.
C’est un muscle qui a une forte tendance à se relâcher rapidement s’il n’est pas sollicité. C’est pour cela qu’il constitue bien souvent la « bête noire » de la plastique du bras car son aspect « pendant » est disgracieux et crée un déséquilibre musculaire par rapport au biceps.






velo

Le vélo : un moyen de renforcer son endurance musculaire

Si vous êtes équipé d’un vélo d’appartement, cette séance est parfaite pour vous. Si vous n’en possédez pas un, mais que vous possédez un simple vélo de route ou de chemin, sachez que les bénéfices à retirer des séances que nous allons vous proposer sont identiques… pour peu qu’on adapte le protocole proposé à l’environnement qui est le vôtre.

abdos

Travailler ses abdos lentement mais sûrement

Le travail des « abdos » est souvent associé dans l’esprit des pratiquants, à un travail de type douloureux et pénible… au caractère obligatoire et routinier des exercices ; on pourrait dire que dans de nombreux cas, la souffrance physique ressentie par les pratiquants l’emporte sur la notion de plaisir. Sauf quand les progrès sont visibles ! Pourtant, les exercices et les façons de procéder sont multiples et variées.

image1

Musculation : essayez d’autres formes de travail !

L’isométrie est un régime musculaire, au même titre que les régimes excentrique, concentrique et pliométrique. Le régime isométrique peut se définir comme une contraction musculaire pendant laquelle les points d’insertion ne bougent pas (ni ne s’éloignent, ni ne se raccourcissent) : le principe de base consiste à maintenir une position dans une angulation précise, correspondant à la phase particulière d’un mouvement. La contraction isométrique est utilisée dans les programmations d’entrainement pour gagner en force maximale (recrutement maximum des unités motrices) sans pour autant prendre en masse musculaire. Elle est par ailleurs utilisée pour des sujets dont les mouvements articulaires sont à proscrire ou impossibles à réaliser selon leur pathologie.