Fitness woman doing box jump workout at crossfit gym

CrossFit et cyclisme : les meilleurs ennemis

Je sais Ô combien que proposer ou même simplement parler de musculation pour des cyclistes peut devenir un sujet de débat parfois vigoureux. Je me rappelle les premières fois ou étant jeune cadre d’état je me suis permis…
Quelle folie, de proposer des interventions sur l’haltérophilie et d’exposer l’intérêt de cette pratique dans la préparation du cycliste.

ADRESSE 1

Travail d’adresse post-effort

Lors d’un effort intense, on perd en précision, en technicité de mouvement. Il est justement très intéressant de travailler dans ces moments-là pour progresser.
Les sports qui demandent une grande adresse (basketball, tir à l’arc, golf, handball, curling, football …) ont tout intérêt à effectuer une phase de précision avec fatigue préalable, cela force l’organisme à conserver sa lucidité, sa concentration sur un temps le plus long possible.
Que l’on pratique ou non ce type de sport, on peut s’adonner au type de séance que l’on va aborder ci-dessous.

AEROBIE 20

Séance aérobie ou séance de renforcement musculaire, pourquoi pas les deux ?

Lorsque l’on peut dégager suffisamment de temps pour réaliser plusieurs séances de sport, il est aisé d’effectuer une séance avec un thème spécifique : renforcement musculaire, aérobie, stretching … mais lorsque les aléas de la vie s’imposent, il ne nous reste parfois plus que le temps d’une simple séance ou de quelques simples séances à réaliser dans le cadre d’une semaine particulièrement « chargée ».
C’est alors que s’impose la question suivante : quel type de séance privilégier, lorsque je n’ai pas beaucoup de temps à sacrifier à l’entretien de ma condition physique ?


ENDURANCE 1

Travailler son endurance musculaire

L’endurance musculaire est un type de travail qui consiste à effectuer des exercices en séries longues, c’est-à-dire à réaliser entre 20 à 50 répétitions d’un même mouvement.
Pour cela, les charges sont minimales, voire inexistantes selon le niveau de pratique ou l’intensité liée à la réalisation du mouvement (plus ou moins complet c'est-à-dire faisant appel ou non à un plus ou moins grand ensemble de muscles).



TRICEPS COUV

Mille et une façons de travailler ses triceps

Le triceps est un muscle situé à l’arrière du bras, entre le coude et l’épaule, à l’opposé du biceps. Il est génétiquement plus proéminent chez les hommes que chez les femmes.
C’est un muscle qui a une forte tendance à se relâcher rapidement s’il n’est pas sollicité. C’est pour cela qu’il constitue bien souvent la « bête noire » de la plastique du bras car son aspect « pendant » est disgracieux et crée un déséquilibre musculaire par rapport au biceps.


velo

Le vélo : un moyen de renforcer son endurance musculaire

Si vous êtes équipé d’un vélo d’appartement, cette séance est parfaite pour vous. Si vous n’en possédez pas un, mais que vous possédez un simple vélo de route ou de chemin, sachez que les bénéfices à retirer des séances que nous allons vous proposer sont identiques… pour peu qu’on adapte le protocole proposé à l’environnement qui est le vôtre.

abdos

Travailler ses abdos lentement mais sûrement

Le travail des « abdos » est souvent associé dans l’esprit des pratiquants, à un travail de type douloureux et pénible… au caractère obligatoire et routinier des exercices ; on pourrait dire que dans de nombreux cas, la souffrance physique ressentie par les pratiquants l’emporte sur la notion de plaisir. Sauf quand les progrès sont visibles ! Pourtant, les exercices et les façons de procéder sont multiples et variées.

image1

Musculation : essayez d’autres formes de travail !

L’isométrie est un régime musculaire, au même titre que les régimes excentrique, concentrique et pliométrique. Le régime isométrique peut se définir comme une contraction musculaire pendant laquelle les points d’insertion ne bougent pas (ni ne s’éloignent, ni ne se raccourcissent) : le principe de base consiste à maintenir une position dans une angulation précise, correspondant à la phase particulière d’un mouvement. La contraction isométrique est utilisée dans les programmations d’entrainement pour gagner en force maximale (recrutement maximum des unités motrices) sans pour autant prendre en masse musculaire. Elle est par ailleurs utilisée pour des sujets dont les mouvements articulaires sont à proscrire ou impossibles à réaliser selon leur pathologie.


fentes

Flexions sautées avec variation d’orientation

Les exercices de renforcement musculaire que nous allons aborder ici, combinent des flexions et des sauts ainsi que des déplacements courts. L’intérêt de ce type de séance est multiple ; ainsi allons-nous développer notre capacité à nous déplacer rapidement en changeant de direction, ce qui va augmenter notre réactivité et améliorer notre sens de l’équilibre.



image2

Séance de gainages mobiles

Nous vous proposons un article « spécial gainages » dans l’esprit de ce que nous avons entamé récemment, et compte tenu des conditions de confinement qui nous sont actuellement imposées : proposer des exercices physiques praticables chez soi et/ou dans un espace relativement restreint.