Crédit photo : O. Gui

Construire et faire évoluer sa séance en côte

La séance en côte est un incontournable de l’entraînement du coureur à pied.
Si pour le routard et le pistard, on travaille en côte pour développer des compétences spécifiques à plat, c’est un peu différent pour le traileur qui doit améliorer sa progression dans ce secteur, en courant comme en marchant, sur pentes faibles comme sur pentes fortes, techniques ou non.


RE 1

Sophie Duarte : « Permettre aux gens de créer leur propre expérience autour de la course et leur donner les clés pour continuer à courir. »

Running Expérience vous propose de vivre une expérience running inoubliable au Centre National d’Entraînement de Font-Romeu, un site exceptionnel situé à 1800 m d’altitude dans les Pyrénées Orientales.
Un concept crée par l'athlète de haut-niveau Sophie Duarte détentrice depuis 2009 du record de France féminin du 3000 m steeple et qui vient d'entamer brillamment une nouvelle saison de cross. Entretien.

genoux

La course à pied abime-t-elle nos genoux ?

L’opinion populaire comme la biologie suggèrent que des décennies de course à pied devraient invariablement faire exploser vos genoux.
Pourtant de façon générale ils ne sont pas plus abimés que dans le reste de la population, les scientifiques essaient de comprendre pourquoi. 6 réactions

Image1

La descente : incontournable dans la préparation du traileur

La descente en trail running est certainement le sujet qui fait couler le plus d’encre, autant dans la recherche que dans les articles de vulgarisation scientifique.
La descente en trail : la maîtriser ou la subir ? comment progresser en descente ? Voici quelques sujets déjà évoqués précédemment.
Aujourd'hui nous nous sommes penchés sur une très récente recherche sur la répétition de descentes en trail.


trail1

Plan d’entraînement trail court pour coureur de plaine à raison de 5 séances par semaine

L’activité trail présente une singularité : les modalités d’une préparation à une épreuve dépendent du lieu d’habitation de l’athlète.
Ceux qui sont proches des montagnes peuvent remplir à l’entraînement le principe de spécificité. Les autres doivent modifier leur approche pour pallier le manque de dénivelé et de technicité. 1 réaction

TRAIL 1

Réussir son premier trail

Si le trail est une discipline à présent très pratiquée et plébiscitée, elle n’en demeure pas moins spécifique en ne s’offrant pas au premier venu.
C’est là tout son intérêt et toute sa richesse : une multiplicité de facteurs qui rendent sa découverte parfois longue mais toujours passionnante.

Source - Fotolia

Course à pied, ambiance chaude et troubles intestinaux

Le coureur à pied est connu pour être particulièrement exposé aux troubles gastro-intestinaux (TGI). Ceci, notamment pour des raisons d’impacts répétés au sol et de moindre perfusion sanguine de l’intestin.
Quid de l’effet supplémentaire de la chaleur ambiante connue elle aussi pour altérer la perfusion sanguine et des stratégies de prévention ?

Photo GBTA Yoan Jeudy Sosuite photographie

Les principales différences à appréhender lorsque l’on se lance dans la préparation d’un Ultra par rapport à un trail court-moyen-long

Voilà une question redondante sujette à de nombreuses controverses et sur laquelle il est important d’apporter de nombreuses précisions.
Pour cela, il faut passer par l’analyse des différences entre l’ultra trail et les trails de distances inférieures, et en déduire d’éventuelles différences dans la préparation au sens large.


La séance descente-montée, épuisante

Descente – montée : la séance infernale

Un entraînement est composé de séances de développement, de maintien ou de récupération, en course ou dans une activité croisée. Parmi les séances de développement, les intensités sont variables en fonction des objectifs.
Aujourd’hui, c’est une séance à haute intensité que nous allons vous proposer, réservée aux athlètes en pleine possession de leurs moyens physiques. 2 réactions



Running man runner athlete workout jogging outdoors on city park path with running shoes closeup of feet and legs.

Musculation et running : plus que de la force

Le renforcement musculaire est souvent vanté pour ses bénéfices "quantitatifs" : en étant plus fort, le coureur repousse la fatigue. Certes.
Mais d’autres mécanismes "qualitatifs" ne devraient pas être écartés : en étant mieux coordonné, le coureur repousse aussi la fatigue.



Les gendarmes et les voleurs de temps Ambazac 2011

Jeunes coureurs : les dernières recommandations

Que la question soit celle des futurs records ou tout simplement de la bonne santé de la prochaine génération de sportifs, il est important de prendre soin de nos jeunes coureurs. Garçons comme filles.
Pourtant, la quasi-exclusivité des connaissances disponibles est obtenue chez des adultes. Comment s’adapter à la spécificité de ces jeunes ?