Faiblesse des cuisses durant l’effort, pourquoi ?

coureuse

Bonjour,

Je cours depuis des années, deux fois par semaine, 10-15 km par sortie,mais je suis freinée dans ma progression par une faiblesse au niveau des cuisses. Dès que j’essaie d’augmenter mon allure ou mes kilomètres, mes cuisses me lâchent. Je mange de tout, je n’ai aucune restriction alimentaire, mais je suis plutôt sèche : 50 kg pour 1m67. J’ai essayé de faire des exercices de gainage, rien à faire, mes cuisses ne se musclent pas. Pourriez-vous me conseiller? Merci d’avance.

Stephanie.

La réponse de Dr Guillodo, médecin du sport

A priori, votre question s’adresse plus à un entraîneur. En effet le médecin du sport, même s’il connaît bien la physiologie du corps humain à l’effort, même si lui-même pratique la course à pied,  n’est que rarement un entraîneur.

Malgré tout, votre question m’interpelle car il y a deux façons d’envisager votre problème :

  • Première façon : il s’agit vraiment d’un problème d’entraînement.
  • Deuxième façon : il existe un problème médical qui vous empêche d’augmenter votre entraînement, de réussir vos performances désirées.

Le problème médical qu’il faut éliminer en premier est l’anémie. Entendons-nous bien, vous semblez être en bonne santé, vous avez une bonne hygiène de vie mais vous n’arrivez pas à « monter en régime ». Dans ce cas, il faut savoir éliminer une carence en fer et/ou une véritable anémie. Il faut donc, si ce n’est pas déjà fait, faire un dosage de vos globules rouges, du fer, de la réserve en fer (ferritine). Ce bilan sanguin pourra être complété par d’autres dosages (créatinine, glycémie, iono sang, …). Si le manque de fer se confirme (ou une réserve en fer très basse), il faut commencer un traitement de recharge qui sera obligatoirement assez long (comprimé de fer, par la bouche,  pendant plusieurs mois). Ces carences en fer sont très classiques chez les femmes sportives.

Si votre bilan biologique est strictement normal, il faut donc se pencher sur la cause athlétique pure, à savoir une correction de vos entraînements. Vous êtes peut-être sous entraîné ou éventuellement sur entraîné. Il faut pour cela reprendre le problème à la base.

Quelles sont vos réelles aptitudes ?  Il faut refaire un test de terrain pour connaître votre VMA (vous  saurez ainsi votre niveau, votre  valeur athlétique).

Comment vous améliorez ? En faisant un entraînement cohérent qui alliera une bonne base physiologique par des footings longs, à 70 % de la VMA que vous avez déterminée (n’avez-vous pas oublié de « construire » cette base physiologique ?). Puis vous ferez du travail plus spécifique (soutien de la VMA, travail en côte, …). On pourra éventuellement, dans un troisième temps, compléter par un programme musculaire spécifique (fente avant, squatt, presse, …).
Mais je le répète je ne suis pas entraîneur.

En conclusion, il faut, en premier lieu, éliminer un manque de fer. Si les paramètres sanguins sont normaux, il faut reprendre totalement votre entraînement en n’oubliant pas la base physiologique, car il peut exister, chez vous,  un problème de dysentraînement (sous ou sur entraînement).

Une réponse à la question

  1. Bonjour

    Avant de transmettre à l’un de nos experts pourriez vous nous dire ce que vous voulez dire par mes cuisses me lachent ? vous avez des crampes ? Au niveau de vos chronos lorsque vous faites 10-15km combien de temps durent vos séances ?

    Merci

    A bientôt

    La rédaction

    Répondre
  2. je n’ai pas de crampes juste la sensation que mes jambes sont en coton comme si je faisais de l’hypoglycémie, alors que je prends toujours une collation avant d’aller courir : pain chocolat. Je cours en moyenne à 10/11 km/heure.

    Répondre

Réagissez