chaleur

Chaleur, attention danger !

Le réchauffement climatique est à l’œuvre et les périodes de fortes chaleurs se multiplient. C’est le cas actuellement en ce mois de mai avec des températures élevées qui mettent à mal les organismes en constituant au mieux un frein à la prolongation de l’exercice, au pire une source de blessure ou de malaise. Que faire pour prévenir ?

8020

3 erreurs sur le 80-20

En endurance, ce concept est bien connu. Il dicte nos plans d’entraînement, oriente nos agendas, notre alimentation, nos discussions. Mais comme tout concept, il est soumis à interprétation. Voyons donc les erreurs-types qui lui sont associées.

5 réactions

deconfinement

Covid-19 et reprise du sport intensif après 8 semaines de confinement : Les conseils d’un médecin du sport de terrain

Dans l'article intitulé "Sportifs, confinez-vous", écrit avec le Dr Desjacques pendant la seconde quinzaine de mars et paru fin mars sur le site Lepape-info, nous avions tenté de faire un point sur les connaissances médicales concernant le Covid-19. Notre objectif était alors de livrer des arguments solides pour que les sportifs acceptent de se confiner et de respecter les consignes sanitaires.

Huit semaines plus tard, l'objectif de ce nouvel article est de guider les sportifs et leur encadrement technique dans le déconfinement et la reprise du sport intensif. Depuis le début de cette année 2020, nous avons appris beaucoup sur un virus inconnu qui change sans cesse de visage. Mais de nombreuses incertitudes persistent, notamment sur les risques de séquelles musculaires, pulmonaires ou cardiaques chez les sportifs qui ont été atteints par le Covid-19.





Beautiful Shapely Fitness Girl in an Athletic Top is Doing Stretching Yoga Exercises in Her Bright and Spacious Living Room with Modern Interior.

Comment s’entraîner en période de confinement ?

Clairement, le confinement ne rend pas la tâche aisée pour s’entraîner. Pourtant des solutions existent. C’est peut-être même la période idéale pour passer des caps dans des secteurs sur lesquels nous ne prenons pas suffisamment le temps d’appuyer en temps normal. Voici l’avis sur la question de notre expert Anaël AUBRY, en partant de l’exemple de ses sportifs professionnels, avec quelques séances à la clef.
4 réactions


AdobeStock_107361767-600x400

Confiné, mais toujours performant

Seulement une semaine écoulée et le confinement nous a déjà bien impacté. Notre comportement sportif, nos sensations à l’effort, les inquiétudes sur la baisse de performance… Pourtant ce n’est que le début. Alors comment préserver un bon niveau d’efficacité les prochains jours/semaines ?




Fitness and workout wellness concept.

Mission to Mars : avez-vous les qualités requises ?

On sait que les athlètes de haut niveau présentent des valeurs physiologiques hors normes : gros cœur, bon rendement… À l’opposé du continuum de condition physique, on étudie aussi les personnes volontairement et durablement alitées afin de comprendre comment le corps humain réagit en situation de microgravité, autrement dit dans l’espace.

Kenyan-Eliud-Kipchoge-franchit-vainqueur-ligne-arrivee-marathon-Londres-28-avril-2019_0_729_486

2h au Marathon : 1 chance sur 10 en Mai 2032

À observer un marathon on se prêterait volontiers à deviner sur le résultat. Aujourd’hui plus que jamais, on cherche à prédire les performances au point d’en oublier leur composante imprévisible. Un contexte… Un athlète… Une foule… Et le record tombe. Alors plutôt que de s’évertuer à projeter une « date » pour cette fameuse barrière des 2h, ne serait-il pas plus pertinent de parler de « probabilité » de record ?

image3

Championnat du Monde de 24h : 24 heures pour un record !

24 heures en courant pour parcourir le maximum de distance.

Énoncé ainsi, l’exercice est clair et simple. Et il l’est. Mais ce qui l’est moins, c’est l’approche mentale de l’exercice. Habituellement une course se termine sur la ligne d’arrivée, ici cette ligne d’arrivée n’existe pas. C’est à chacun d’aller la fixer. De la repousser le plus possible pour au final engranger la distance la plus importante. La performance ici c’est la distance réalisée et non le temps mis. Et là, l’exercice est plus difficile. Car malgré la douleur, malgré la difficulté, il faut aller coûte que coûte de l’avant. Ne jamais s’arrêter. Toujours progresser.
C’est à ce moment que la force mentale s’exprime. Ignorer les alertes envoyées par le cerveau à ses muscles. Repousser son seuil de douleur. Il n’y a pas de limite. « La seule limite, c’est celle qu’on se donne ! ». C’est le moment où chacun d’entre nous juge que la souffrance n’est plus supportable.

Crédit photo : Albin Durand

Jeff Lastennet : « Un cross ou un marathon m’a toujours fait plus rêvé qu’un 800 m »

Jeff Lastennet est un touche à tout passionné. Il y a un peu plus de dix ans, il était demi-finaliste aux championnats du Monde 2009 à Berlin, sur 800 mètres. Une autre vie, presque, pour le Bordelais, 32 ans aujourd’hui. Sa carrière a été stoppée par des blessures à répétition. Il a ensuite goûté aux longues soirées, qu’il n’avait pu qu’entre apercevoir durant ses années sur le double tour de piste, comme pour rattraper le temps perdu. Une vie étudiante à l’âge adulte, en somme. Sauf que le sport est dans ses veines. Sauf que ses veines sont le sport.
5 réactions

performance

Gros moteur oui, mais sans économie pas de performance !

La plupart des plans d’entraînement ont pour principal objectif d’augmenter la taille du moteur aérobie, de se faire une caisse ! Pourtant, avoir un gros moteur, sans la mécanique qui va avec, va limiter la performance. Il faudra donc que nos muscles soient capables de produire la force nécessaire pour avancer, mais également à moindre coût, nos sports étant énergétiques. Voici les clés pour y parvenir.

78707101_960093377697811_5685181869650345984_o

Hugo Hay, une structure atypique pour voir Tokyo et Paris

Hugo Hay a fait un choix fort. A 22 ans, le double médaillé aux championnats d’Europe de cross espoirs (argent en 2017, bronze en 2018) a quitté début septembre Bressuire (dans les Deux-Sèvres, près de Poitiers), et son coach de toujours, Abel Jamain (excepté un intermède de quelques mois avec Alain Lignier), pour rejoindre Louvain et la Belgique, aux côtés de l’entraîneur Tim Moriau et d’un groupe dense d’une douzaine d’athlètes (1) avec qui il se trouve actuellement en stage jusqu’à la mi-février. Le champion de France senior et vice-champion d’Europe espoir du 5 000 mètres l’été dernier explique la réflexion qui a sous-tendu ce choix, la manière –atypique- dont se construit son entraînement ; ses ambitions ; la façon dont il a monté sa propre structure –sans l’aide de la Fédération, dont le rôle interroge, par parenthèse -; et termine en expliquant pourquoi il a choisi de ne pas porter, en compétition officielle, les chaussures volantes de son propre équipementier.
3 réactions