Fitness woman doing box jump workout at crossfit gym

CrossFit et cyclisme : les meilleurs ennemis

Je sais Ô combien que proposer ou même simplement parler de musculation pour des cyclistes peut devenir un sujet de débat parfois vigoureux. Je me rappelle les premières fois ou étant jeune cadre d’état je me suis permis…
Quelle folie, de proposer des interventions sur l’haltérophilie et d’exposer l’intérêt de cette pratique dans la préparation du cycliste.



Cyclisme : Faites jouer la puissance !

Les tests continus en cyclisme

Dans cet article nous articulerons notre réflexion autour des tests continus avec utilisation de la puissance (puissance record sur 5 min, 20 min, etc...).
Quels avantages et quelles limites ? Comment les mettre en place ? Quand ? Éléments de réponse ci-dessous.

ADRESSE 1

Travail d’adresse post-effort

Lors d’un effort intense, on perd en précision, en technicité de mouvement. Il est justement très intéressant de travailler dans ces moments-là pour progresser.
Les sports qui demandent une grande adresse (basketball, tir à l’arc, golf, handball, curling, football …) ont tout intérêt à effectuer une phase de précision avec fatigue préalable, cela force l’organisme à conserver sa lucidité, sa concentration sur un temps le plus long possible.
Que l’on pratique ou non ce type de sport, on peut s’adonner au type de séance que l’on va aborder ci-dessous.

AEROBIE 20

Séance aérobie ou séance de renforcement musculaire, pourquoi pas les deux ?

Lorsque l’on peut dégager suffisamment de temps pour réaliser plusieurs séances de sport, il est aisé d’effectuer une séance avec un thème spécifique : renforcement musculaire, aérobie, stretching … mais lorsque les aléas de la vie s’imposent, il ne nous reste parfois plus que le temps d’une simple séance ou de quelques simples séances à réaliser dans le cadre d’une semaine particulièrement « chargée ».
C’est alors que s’impose la question suivante : quel type de séance privilégier, lorsque je n’ai pas beaucoup de temps à sacrifier à l’entretien de ma condition physique ?

Lac des Rousses - Crédit photo : @Isabelle Bourrin

Laissez-vous tenter par le SUP, le stand up paddle

L’arrivée du printemps donne forcément l'envie d'un retour aux activités plein air, malgré les contraintes sanitaires actuelles. Nous allons nous intéresser de plus près au stand up paddle. Une fois maitrisée, sa pratique est ludique mais peut aussi s'avérer au combien bénéfique pour votre bien-être.


Source - Fotolia

Bien s’entraîner quand on s’entraîne peu

S’entraîner 3 à 5 fois par semaine, réaliser des longues sorties de plusieurs heures, nous n’avons pas tous le temps ni même la motivation pour suivre une telle préparation.
Mais ce n’est pas pour autant que nous ne voulons pas progresser. Voici donc un petit guide pour vous améliorer malgré un volume d’entraînement réduit.

Running man runner athlete workout jogging outdoors on city park path with running shoes closeup of feet and legs.

Musculation et running : plus que de la force

Le renforcement musculaire est souvent vanté pour ses bénéfices "quantitatifs" : en étant plus fort, le coureur repousse la fatigue. Certes.
Mais d’autres mécanismes "qualitatifs" ne devraient pas être écartés : en étant mieux coordonné, le coureur repousse aussi la fatigue.

entrainement

4 mythes sur la charge d’entraînement

Plus un sujet est populaire, plus il est exposé à un risque de biais dans son appropriation. C’est le cas de la charge d’entraînement, véritable pierre angulaire de tout autre sujet d’entraînement.
Augmentation de la charge, probabilité de blessure, notions de risque et de sécurité… une publication récente a tiré au clair quelques-uns des mythes les plus importants sur la question.



Source - Fotolia

La fréquence cardiaque, la puissance ou les deux ?

L’émergence et la démocratisation des capteurs de puissance ces dernières années a quelque peu ringardisé l’utilisation des cardiofréquencemètres en cyclisme.
Mais peut-on réellement parler de supériorité de la puissance sur la fréquence cardiaque pour s’entraîner à vélo ? Éléments de réponses.

Marathon de Paris 2014 départ handisport

Adultes handicapés : pratiquez, pratiquez, pratiquez !

Si le handicap physique peut prendre différentes formes, faire fonctionner le corps et ses organes demeure (autant que faire se peut) une nécessité absolue.
Comme pour les adultes non handicapés, l’exercice reste effectivement une forme de stress physiologique dont les conséquences s’avèrent largement bénéfiques pour la santé.

Source - Fotolia

Cyclisme : 5 clés pour réussir son stage

Malgré la pandémie beaucoup de cyclistes continuent de partir en stage pour trouver de bonnes conditions pour l’entraînement. Mais comment être sûr de travailler efficacement pendant ces temps hors du quotidien ?
Pour répondre à cette question nous vous présentons ici 5 clés pour réussir son camp d’entraînement.

Source - Fotolia

Mieux comprendre l’échelle d’ESIE de Frédéric Grappe

Pour calibrer vos séances vous utilisez probablement une échelle d’intensité. C’est-à-dire une échelle qui décompose votre intensité d’effort en plusieurs zones en fonction de données personnelles (fréquence cardiaque maximale, puissance maximale aérobie, puissance au seuil, etc.). En France nous utilisons beaucoup l’échelle d’ESIE de Frédéric Grappe.
Dans cet article nous tenterons de décrypter les phénomènes physiologiques qui sont à la base de cette référence pour vous aider à mieux vous en servir. 1 réaction

Crédit : Drazen Zigic

Tout-petits : encourager l’activité physique

Alors que les recommandations d’activité physique (AP) pour les adultes se densifient dans un contexte de télétravail, que celles pour les adolescents se confrontent à l’usage sédentaire des téléphones portables, ou que celles pour les femmes enceintes progressent, qu’en est-il de la période intermédiaire ?
Qu’en est-il des recommandations d’AP pour les tout-petits ?


Home trainer wahoo kickr

Programme d’entraînement sur home trainer pour l’hiver : la PMA, le toit de la pyramide (cycle 3)

Thématique en vogue l’hiver, le home trainer est, il est vrai, un formidable outil pour s’entraîner malgré les aléas de la météo. Dans une série de 3 articles nous vous présentons un programme d’entraînement adapté pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent rouler dans le froid et parfois la nuit.
Dans ce troisième et dernier billet nous vous proposons un cycle de 4 semaines qui vient finaliser cette partie de la préparation. 1 réaction