Entraînement en cyclisme : lièvre ou tortue ?

S’entraîner pour progresser est un processus qui normalement s’inscrit sur le long terme. Mais nous découvrons régulièrement des méthodes d’entraînement qui nous promettent une amélioration rapide et importante de nos performances.
Parfois ces méthodes sont même éprouvées à travers de solides protocoles scientifiques.
Que faut-il alors en penser ? Prendre des raccourcis pour devenir un meilleur cycliste, est-ce raisonnable ou illusoire ? Tentative de réponse dans cet article

Comment aborder une épreuve en altitude ?

Amis vététistes vous ne le savez que trop bien, se pose toujours la question de savoir comment vous devez vous préparer et gérer votre approche de la compétition lorsque cette dernière se déroule en altitude.
Les questions sont nombreuses. Devons-nous modifier notre préparation pour ce genre d’effort ? Conservons-nous la même charge de travail ? Les mêmes intensités ? Faut-il aller faire des stages en altitudes auparavant… ? 2 réactions

La récompense nous rendrait-elle plus performant ?

Dans les années 1980 des chercheurs avaient demandé à des volontaires de tenir un mur jusqu'à ce qu'ils s'effondrent de fatigue avec la récompense d’être payé en fonction de leur capacité à tenir dans le temps.
Le constat : plus la grille de prix était importante, plus les volontaires tenaient longtemps. Les limites de l'endurance musculaire seraient donc apparemment négociables !
Allons creuser cette question qui pourrait encore mettre en lumière le fait que le dépassement physique pourrait être maximisé par des dimensions mentales. 1 réaction

Profils physiologiques en VTT

L’objectif avoué de cet article est de vous faire percevoir les subtilités du VTT par l’œilleton de l’entraînement, de l’évaluation des capacités physiques, de la recherche, de la technologie embarquée, de la nutrition…
Bref ! le principe est de vous immerger à l’intérieur d’une analyse de votre activité, telle que nous la conceptualisons parfois pour les meilleurs athlètes mondiaux. 1 réaction

Prédisons votre VO2max

Avec l’effervescence des outils connectés en cyclisme et notamment des logiciels de pratique connectés tels que Zwift, Rouvy, Kinomap ou autres, beaucoup d’utilisateurs ne jurent plus que par leur FTP, ne sachant pas la plupart du temps ce que cette notion signifie et à quoi elle sert.
Mais dans le monde compétitif un autre indicateur de performance attire les cyclistes à savoir la consommation maximale d’oxygène ou VO2max.
De nombreuses recherches en cyclisme et notamment en vélo de route ou VTT cross-country ont montré de très bonnes corrélations entre performance et VO2max, faisant de ce paramètre un facteur clé de la performance aérobie.
4 réactions

Comment gérer la période compétitive ?

Se préparer à une compétition est une chose, s’entraîner efficacement en période compétitive en est une autre.
Dans cet article nous vous donnons quelques conseils pour continuer à progresser malgré l’enchaînement des courses !

Pouvez-vous réaliser un top 10 sur le Tour de France ?

Je vais mettre un terme à ce suspens insoutenable, même si vous pensiez pouvoir réaliser ce prodige, la réponse est non.
Non, aucune chance que nous soyons capables d’atteindre un Top 10 sur le Tour de France enfin dans mon cas c’est une certitude.
Alors me direz-vous, « que dois-je être capable d’accomplir à l’entraînement afin de pouvoir prétendre à la victoire sur un grand tour comme le Tour de France ? »
2 réactions

Vététistes, la théorie du 12% vous connaissez ?

Il y a quelques semaines de cela, je lisais deux études scientifiques concernant les corrélations entre performance en VTT XCO et tests de laboratoire.
Les chercheurs de ces deux études (que vous pourrez retrouver en fin d’article) déterminèrent que grâce à des tests de capacités physiques évaluant les filières aérobies et anaérobies, des corrélations de l’ordre de 88 et 89 % étaient établies avec la performance en compétition.
En gros, faites de bons tests et vous serez devant dans les courses.

Comprendre le TSS (Training Stress Score)

Le TSS ou Training Stress Score est un outil de mesure de plus en plus utilisé en cyclisme pour évaluer la charge d’entraînement.
Mais comment cela fonctionne-t-il ? Et comment l’interpréter ? Réponses dans cet article.

5 astuces pour gérer le stress pré-compétitif

Gérer son stress est une problématique importante chez le sportif. Et les cyclistes n’échappent pas à la règle.
Dans cet article nous proposons 5 techniques faciles à mettre en place pour diminuer son anxiété avant une course.

Quelle coupure après ma saison 2021 ?

A la fin de chaque saison se pose la question de la coupure. Est-il important de couper ? Quelles conséquences ? Comment gérer cette période de transition ?
Dans cet article nous vous livrons une réflexion sur ce moment déjà important de votre prochaine préparation.

De l’endurance efficace

Bientôt la fin de saison, la coupure puis la reprise. Et pour beaucoup le choix de débuter la préparation par un cycle foncier ou d’endurance. Mais en hiver il n’est pas souvent aisé d’enquiller les kilomètres à faible intensité.
Alors existe-t-il des solutions pour optimiser les séances en endurance et réduire le temps passé sur le vélo sans pour autant dénaturer le travail aérobie ?
On vous rassure tout de suite, la réponse est oui ! Explications.

Améliorer sa technique de pédalage

La technique de pédalage est un sujet qui revient très souvent dans les discussions entre cyclistes et force est de constater, qu’au moment de la développer, on se cantonne assez souvent à faire des séances à différentes cadences, parfois du travail une jambe.
Pourquoi le développement de cette qualité est si peu ou mal mise en place ? Tout simplement parce que sa compréhension reste partielle pour le commun des cyclistes et que la tendance va à la répétition des schémas habituels de la discipline.

À table !

La question se pose constamment chez le sportif ou la sportive de haut niveau ou amateur(e) : Que dois-je manger avant un effort d’endurance ?
Entre ceux et celles qui se lèvent 5h avant leurs compétitions et qui mangent au moins 3h à 4h avant l’effort, ceux qui ne mangent pas du tout. Ceux qui ne s’alimentent pas en course, ou ceux au contraire qui vont avoir un appétit d’ogre…
On trouve tellement de cas de figure et surtout tellement de personnes pour vous dire tout et son contraire, que l’on est parfois totalement désemparé fasse à l’attitude à adopter, avec l’alimentation sportive

Cyclisme : Comment éviter de s’entraîner trop ?

Est-ce que j’en fais trop ? Est-ce j’en fais trop peu ? Il n’est pas toujours évident de doser son entraînement pour à la fois progresser et éviter les risques de surmenage.
Voici 8 conseils simples pour se préparer en toute sécurité !

Un regard outre-Atlantique sur l’entraînement : entretien avec Guy Thibault, directeur scientifique de l’INS Québec !

Nous voulions en savoir plus sur l’entraînement polarisé et sur les séances par intervalles.
C’est donc naturellement que nous avons sollicité Guy Thibault, directeur scientifique de l’Institut national du sport du Québec (INS Québec), docteur en physiologie de l’exercice et spécialiste de l’entraînement par intervalles (EPI).
Avec lui, nous avons exploré une vision singulière de l’entraînement en cyclisme qui tranche parfois avec les modèles communément admis ici en France.

Ce qu’il faut savoir sur la FTP

FTP ou Functional Threshold Power (seuil de puissance fonctionnel en français) est un terme de plus en plus utilisé dans l’entraînement en cyclisme.
Mais de quoi s’agit-il ? Comment peut-on mesurer ce seuil ? Et à quoi cela peut-il être utile ? Réponses dans cet article.

Musculation et cyclisme : 6 conseils pour passer de la théorie à la pratique

De nombreuses études scientifiques mettent en avant les bénéfices à tirer d’un programme de musculation avec charges additionnelles chez le cycliste d’endurance.
Mais en pratique il n’est pas du tout simple de faire cohabiter entraînement en salle et vélo.
Voici 6 conseils pratiques pour orienter efficacement votre travail en préparation physique.

Donnez-moi ma dose : Partie 2 – La force

Dans le précédent article, nous avons essayé de vous apporter des conseils sur la quantité minimale d’activité que l’on pouvait faire, afin de maintenir ses capacité maximales aérobies, en termes de fréquence, volume et intensité d’entraînement.
Pour les retardataires, c’est par ici (https://www.lepape-info.com/entrainement/entrainement-cyclisme/donnez-moi-ma-dose-partie-1-lendurance/).
Aujourd’hui nous allons opérer le même schéma d’analyse mais cette fois-ci avec la qualité de force. 1 réaction