plancarriere2

Le plan de carrière, conseils pratiques – 2ème partie

Dans un premier article nous avons vu pourquoi il était important de se référer à un plan de carrière pour exploiter une grande partie de son potentiel. Dans ce 3ème billet nous vous donnons des conseils pratiques pour accompagner la progression d’un jeune cycliste des catégories cadettes/juniors jusqu’à la catégorie Elite.



intensitevelo

Cyclisme : les échelles d’intensité

Elles sont à la base de la préparation en cyclisme. Les échelles d’intensités permettent à la fois de construire une séance, de l’analyser et de communiquer à son propos. Il est donc très important de maîtriser ce sujet lorsque le l’on se lance dans l’élaboration d’un programme d’entraînement. Présentation.

entrainementvelo

Cyclisme : Comment construire votre foncier ?

Le foncier est un bloc d’entraînement historique du cyclisme sur route. Il y a encore peu de temps, on entendait partout qu’il fallait faire « 1000km en endurance, petit plateau avant d’entamer les intensités ». Mais les lignes ont bougé depuis 20 ans et il semble important de mettre son logiciel à jour pour accompagner les évolutions qui imprègnent l’entraînement moderne. Alors que fait-on aujourd’hui de ce concept de « foncier » ? C’est à cette question que nous allons tenter de répondre tout au long de ce papier.

Source : Vital Concept Cycling Club

À la rencontre de Patrick Mueller, grand espoir du cyclisme !

Patrick Mueller est un jeune coureur professionnel suisse de 22 ans qui évolue au Vital Concept Cycling Club. Il a cette année terminé dans les 10 premiers du Championnat du Monde espoirs à Innsbruck. Aujourd’hui il nous partage une partie de son quotidien et de son entraînement !

Source : sportograf.com

Préparez votre Roc d’Azur ! (Partie 3)

Après le second mésocycle de travail orienté vers l’activité de compétition, on va rentrer dans le vif du sujet avec le travail spécifique pour être au top le jour J. Au cours de cette période, le volume d’entraînement va diminuer et l’intensité de stabiliser, soyez donc vigilant(e) sur la qualité de votre récupération et notamment la place accordée au sommeil et à l’alimentation.



© duncanandison

Cyclisme : Des intensités plus faciles ?

Nous le lisons partout et l’avons bien intégré : les intensités sont un incontournable de l’entraînement pour progresser. Seulement, faire monter le cardio et l’acide lactique n’est pas toujours simple et la motivation doit être grande pour réaliser régulièrement des efforts proches de nos limites. Dans cet article nous explorerons plusieurs solutions pour rendre ces séances plus abordables et, en finalité, plus efficaces !

Crédit Photo : Thorsten Schnitker

Intérieur Cycle – Épisode 8

Tout au long de cette saison 2017-2018, nous suivons la préparation d’un coureur Elite que nous appelons ici Stéphane. Avec lui, nous vivons ses réussites, ses doutes, les imprévus et les réflexions qui accompagnent toujours la recherche constante de progression et de performance. L’objectif de ce compte rendu mensuel est de s’appuyer sur la réalité du terrain pour mieux comprendre et expliquer les différents enjeux de l’entraînement en cyclisme.


Crédit photo : ramonespelt

Cyclistes, remettez de la vitesse !

Nous approchons de la fin de saison et vous vous demandez comment aborder au mieux ces derniers mois avant la coupure. Notre conseil : remettez de la vitesse ! multipliez les efforts courts voire très courts pour redynamiser un organisme certainement devenu un peu « diesel » avec l’accumulation des kilomètres.



Cyclisme : Faites jouer la puissance !

Cyclisme : Faites jouer la puissance !

Cela fait maintenant quelques années que les capteurs de puissance se démocratisent dans le peloton. Ils peuvent servir pour évaluer la progression mais aussi pour mieux gérer les efforts à l’entraînement et en compétition. Dans ce papier nous allons voir comment utiliser la puissance pour gérer son effort dans les épreuves chronométrées.


Source - Fotolia

Cyclistes, préparez-vous pour cet été !

L’été se profile à l’horizon et les beaux jours apportent avec eux une nouvelle motivation. Pourtant, chaque année les pelotons rétrécissent dès la fin du printemps et bon nombre de cyclistes ralentissent leur pratique en même temps qu’ils augmentent leur consommation de barbecue. Alors comment concilier la saison estivale et les performances à vélo ? Voici quelques conseils pour bien passer l’été, sans renier ni un entraînement efficace ni votre envie légitime de vous laisser aller aux douceurs des beaux jours.

Source - Fotolia

VTT : Prenez-en de la gomme !

Lorsque l’on regarde les flancs de nos pneumatiques plusieurs indications apparaissent. Des sigles tels que PSI, ETRTO, TPI ou des valeurs chiffrées permettant de guider nos choix. Mais finalement, à quoi correspondent ces différents acronymes ? Et une fois que l’on connaît leur signification, quel pneu choisir pour sa pratique sportive ?

Crédit Photo : Joan Jeudy

Trail : le principe de transfert à l’entraînement !

Continuons de passer en revue les principes d’entraînement, établis pour permettre la progression en facilitant les processus d’adaptation. Après la progressivité, l’alternance des sollicitations énergétiques et la spécificité, c’est au tour du transfert.
La notion de transfert est par définition opposée à celle de spécificité. En effet, il s’agit ici de pratiquer une autre activité que son activité principale, mais dont les effets seront utiles pour progresser. Toute autre activité que la course permettant un transfert de compétences est appelée activité croisée.

Source - Fotolia

26; 27.5; 29 pouces : Quel VTT pour quelle pratique ?

Aujourd’hui,en France, 14 millions d’usagers disent pratiquer le vélo au moins une fois dans l’année (Observatoire du cycle 2017) et 6,6 millions (FPS/IPSOS 2007) d’entre eux ont choisi pour monture un vtt. C’est dire si un nombre important de personnes peuvent se retrouver face au dilemme que représente le choix de son futur matériel.
Vous avez remarqué ces dernières années la présence sur les stands de vos vélocistes de nombreux standards de roues 26, 27.5 ou 29 pouces (ou 26, 27.5 et 29’’). Alors qu’avant, il suffisait de se demander si l’on souhaitait rouler en rigide, semi rigide ou tout suspendu, il faut maintenant se prononcer sur la taille des roues que l’on souhaite utiliser. Explications.
1 réaction