Source - Fotolia

Pourquoi le sportif est-il grognon quand il a faim ?

Mauvaise humeur, crise de colère, agitation impatiente… aucun sportif, même parmi les plus expérimentés, n’est à l’abri de tels comportements en rentrant d’une séance d’entrainement.
Pourquoi de telles réactions excessives ? La faute à la fringale ? Comment un estomac vide peut-il rendre insupportable ?

Source - Fotolia

Quand et quels sont les besoins en potassium du sportif ? De l’inefficacité à la nécessité

Le cœur bat et tous les muscles se contractent grâce à lui, la transmission de l’influx nerveux s’effectue grâce à son implication, le métabolisme des glucides (sucres) est soutenu par son travail, l’effet hypertenseur du sodium est émoussé par ses effets protecteurs.
Qui est-il ? Le potassium, un des éléments minéraux essentiels, mais qui est souvent délaissé au profit du magnésium, du calcium.

Source - Fotolia

Aliments digestes pour intestins sensibles

Nombre de sportifs se plaignent de troubles gastro-intestinaux à l’effort. S’il est possible de trouver quelques solutions : certaines viennent de l’alimentation.
Quelques aliments, consommés au bon moment, permettent de se réconcilier avec son estomac et de soulager les intestins sensibles. Quels sont-ils ?

oeuf et blé

Se faire cuire un œuf, oui mais quelle cuisson ?

La question des effets de la cuisson des œufs sur la santé agite la communauté sportive et médicale depuis… le siècle dernier ! Et, depuis des années, nombre d’articles se livrent à des joutes sur l’intérêt de gober des blancs d’œufs ou de privilégier les omelettes bien baveuses !
Quelle cuisine choisir : œufs crus ou œufs cuits ?

Source - Fotolia

Cyclistes, hydratez-vous même en hiver !

Cyclistes, si vous en avez assez d’utiliser votre home trainer dans votre sous-sol et préférez de longues sorties hivernales sur votre vélo, se protéger des rigueurs climatiques est essentiel. Mais, vous avez besoin de plus qu’adapter votre tenue vestimentaire aux attaques du froid et du vent.
Il est important de partir avec les bidons remplis pour ne pas finir déshydraté, « explosé » « grillé » et congelé tous les dimanches de l’hiver. 1 réaction

Source - Fotolia

Pourquoi les sportifs aiment le chocolat ?

Les joyeuses fêtes de fin d’année sonnent le temps des bûches, ballotins, truffes en chocolat à s’offrir ou à se faire offrir car les sportifs aiment le chocolat. Pour certains athlètes, c’est un aliment de désir, plaisir, gourmandise, tandis que d’autres le réprouvent, le condamnent et se l’interdisent. Flagrant exemple de déni, alors regardons la réalité en face, et apprenons à savourer le chocolat comme une belle récompense.

burger

Entraînement et fast food sont-ils compatibles ?

Une certaine défiance à l'égard de la nourriture servie dans les fast food règne juste avant les entraînements ou les compétitions. Mais, certains pratiquants ont plus de difficultés à résister à l'appel du burger. Est-ce vraiment compatible avec l’effort physique ?

Crédit photo : istockphoto

Flocons d’avoine, au petit déjeuner

Les flocons d’avoine sont des petits grains longtemps réservés à l’alimentation des chevaux ou qui faisaient figure de « plat du pauvre » dans les régions rurales.
Désormais, ils gagnent du terrain dans les assiettes des sportifs à la faveur d’articles présentant l’avoine comme partenaire santé et alliée des sportifs. Est-ce justifié ? Pourquoi pas au petit déjeuner des sportifs !

Crédits photo : sittithat tangwitthayaphum

Hyperuricémie chez le sportif : la goutte de trop ?

Crise de goutte : nous avons tous la représentation associée d’une personne de forte corpulence buvant et mangeant trop, du « podagre*, impotent, usé de plaisirs et de jouissances », (J-J Rousseau, Les Confessions.)
Mais, contre toute attente, elle peut aussi toucher les sportifs et fait toujours autant souffrir. Pourquoi ?

Poisson quinoa

Vitamine D : Tocade ou nécessité pour le sportif ?

La vitamine D est déjà célèbre par la place importante qu’elle occupe dans l'équilibre de l'intégrité du tissu osseux. Mais qu’en est-il des rôles particuliers de la vitamine D pour les performances physiques du sportif ? Avons-nous affaire à une tocade ou à une vraie nécessité physiologique ?


PHOTO BANANE

Glucose ou fructose en récupération : faut-il choisir ?

Nombreux sont les sucres dans l’alimentation, mais deux d’entre eux sont capables d’intervenir plus rapidement pour restaurer les réserves glucidiques de l’organisme après des exercices d'intensité modérée à élevée. Glucose et fructose sont les grands gagnants. Le sportif aussi !


GATEAU DE RIZ

Le célèbre rice cake des cyclistes pro

Les recettes de « rice cake » ou pour le côté rétro « gâteaux de riz » ont fait leur chemin dans les pelotons lancés sur des étapes à rallonge. Les estomacs des cyclistes finissent par réclamer de la vraie nourriture digeste et les muscles leur ravitaillement glucidique. Les barres de gâteaux de riz répondent aux deux critères.
Pour ceux qui souhaitent mettre la main à la pâte, voici une recette à agrémenter selon vos préférences gustatives et ce que vous avez sous la main. Le goût, cela se goûte !



glace 2

À la glace ! À la glace !

À la terrasse ensoleillée d’un restaurant ou à l’ombre rafraîchissante d’un parasol sur la plage, entre sorbet, glace et crème glacée, le cœur des sportifs balance souvent ! Y'a-t-il des différences entre toutes ces sucreries estivales ?

tomates

Des tomates au menu des sportifs

Sportifs, à vos fourchettes! Parmi les rituels gourmands, colorés, nutritionnels et symboliques de la pleine saison d’été, nous trouvons les… tomates. Cuisinées à toutes les sauces, en salade, soupe, jus… ou tout simplement à la croque-en-sel, elles ont vraiment leur place dans les menus des sportifs !

gueuledebois

Faire du sport avec une gueule de bois : est-ce une bonne idée?

Quoi de plus agréable que de se détendre après une longue semaine de travail en s’accordant un petit verre d’alcool*, puis deux, puis trois,…, étourdissement, ivresse, gueule de bois,…. Quoi de plus joyeux que de partager quelques apéros et diners bien arrosés avec des amis pendant ses vacances,…, griserie, débordements, gueule de bois,…..Lendemains difficiles : aller faire du sport pour éliminer gueule de bois, pintes de bières ou bouteille de vin blanc bus la veille : est-ce une bonne idée ?
1 réaction