Source - Fotolia

L’utilisation du tapis de course pour les coureurs – Partie 1

Est-il vraiment utile dans l’entraînement des coureurs ? Peut-il remplacer ( totalement ou partiellement ) l’entraînement outdoor ? Bien des questions tournent autour de cet équipement. Cet article va tenter d’apporter quelques réponses.
Dans une 1 ère partie seront énoncés un certain nombre de considérations générales puis dans une 2 ème partie on va présenter différents types de contenus de séances: travail en côtes, sorties aérobies, séances de puissance aérobie, fartleks, entraînement par intervalles à l’aide de multiples exemples avec des consignes de réalisation.
Alors tapis de course ou non ?


Source - Fotolia

Traileurs : Optez pour le Circuit Training !

Le mois de décembre est bien installé et celui de janvier arrive à grandes foulées. Décembre est parfois synonyme d’un doux manteau blanc agréable à dérouler pour le traileur, mais le plus souvent caractérisé par le froid, la grisaille, la pluie. Autant de conditions qui peuvent freiner certains d’entre vous, chacun trouvera aisément mille excuses pour ne pas aller courir et rester bien au chaud. Une pratique alternative peut vous permettre de conserver les acquis, de poursuivre l’entraînement, voire même de progresser grâce à une nouvelle forme de séance, celle du circuit training. Appelé aussi méthode des efforts dynamiques, le circuit offre de multiples avantages au traileur et vous permettra sans doute de franchir un nouveau cap tout en vivant une séance ludique et variée. Descriptif du Circuit Training !






Source - Fotolia

Un seul et même exercice pour du renforcement bassin et jambes

Voici un exercice simple (en fait deux variables) mais très intéressant à effectuer régulièrement : aussi souvent que vous le pourrez ! Il suffit pour cela de se procurer une sangle élastiband et un tapis si vous souhaitez pouvoir bénéficier d’un certain confort et d’ un poteau (cela peut être un arbre) auquel vous accrocherez un bout de l’élastique.

Source - Fotolia

Renforcement – Des positions assises pour mesurer votre niveau de souplesse

Nous vous proposons 10 situations pour apprécier si vous êtes suffisamment souple au niveau du train inférieur et du dos. Mais les exercices présentés ont une autre fonction que celle de l’évaluation ; elles constituent des éléments à répéter fréquemment pour lutter contre le raccourcissement des muscles et la perte d’amplitude des articulations. Elles sont nécessaires à l’entretien de la condition physique générale : pour la préservation de la mobilité générale et contre les déséquilibres occasionnés par certaines tensions de type tendino-musculaires.



anxious men

Le STRESS dans la vie quotidienne et chez le sportif

L’issue de la compétition, en termes de classement, de performance et de plaisir, ne dépend pas uniquement des qualités physiques. Sur le plan mental, la gestion du stress est une habileté incontournable qui permet la pleine exploitation du potentiel de l’athlète. Mais pour maîtriser une habileté, il faut en comprendre les ressorts et les enjeux. Pour ne plus subir, pour prendre le contrôle, et pour développer des compétences transversales (travail, examens), il est donc nécessaire de maîtriser les tenants et les aboutissants du stress. Commençons par définir le stress et les enjeux de la compétition sportive.