image1

Ultra trail : Se préparer au départ

Au cours des articles précédents, nous avons abordé la notion d’affûtage (ou tapering) sur les dernières semaines, nous avons parlé de la séance de trop à éviter et de la nécessité d’arriver frais au départ de la course, au risque d’un léger désentraînement. Et puis le jour J est là et beaucoup de choses peuvent se jouer, en positif mais surtout en négatif si le laisser-aller ou le stress prennent le dessus. Que ce soit sur des aspects nutritionnels, physiques ou psychologiques, les dernières heures sont importantes afin de se mettre dans les meilleures conditions.

fotolia_83345629

5 erreurs à éviter avant son ultra estival

Jusqu’à fin septembre, la saison des ultras va battre son plein en France et dans les pays frontaliers comme la Suisse, l’Italie ou encore l’Espagne. Très souvent, l’ultra de l’été est l’objectif d’une saison pour un coureur et cela peut être source de tensions et de questionnements : suis-je assez préparé ? Comment gérer ma course ? Quel matériel prendre ? Comment gérer mon alimentation et mon hydratation ? La sérénité indispensable à la bonne réalisation de son ultra laisse souvent place à un doute destructeur. Voyons comment réagir à ces questionnements légitimes.

Photo : Franck Oddoux

2 mois pour bien préparer son OCC

La sixième édition de l’OCC® (pour Orsières-Champex-Chamonix), se déroulera le 30 août prochain dans le cadre du sommet mondial de l’ultra trail à Chamonix. Avec ses 56 km, l’OCC® est une belle porte d’entrée vers ses grandes sœurs de l’ultra. De plus, comme pour la CCC® et la TDS®, l’OCC® est une course de ville à ville dont le terme se situe à Chamonix. Ainsi, les finishers auront accompli une partie du tour du massif, du côté suisse et français. L'Italie sera peut-être pour l’année suivante, et le tour complet dans quelques années.





Source : utmbmontblanc (Instagram)

UTMB® : Que faire le jour J ?

Nous avons échangé dans notre dernier article sur l’approche des 15 derniers jours précédant la course. Rappelons qu’il s’agit d’une phase de récupération-régénération pendant laquelle on ne peut plus rien faire pour progresser. C’est donc une phase critique dans la mesure où le « trop de charges » peut avoir des effets contraires à ceux recherchés. Se faire confiance et réunir toutes ses énergies doit être la ligne de conduite à tenir, en savourant la chance de pouvoir participer à ces épreuves exceptionnelles de par leur histoire et leur environnement.

Crédit :  Daxiao Productions

Stratégie pré-ultra : course de préparation ou rando-course avant mon prochain ultra ?

La question se pose pour pratiquement tous les ultra traileurs au moment de la planification-programmation de la saison. A l’approche de mon objectif principal, dois-je plutôt programmer une compétition ou me concentrer sur mes entraînements en réalisant par exemple un stage ou un fameux week-end choc ? Voyons quelles réponses apporter à cette légitime problématique.

Source - Fotolia

Ultra-Trail : 5 conseils à l’approche de la course

Votre objectif est d’atteindre un pic de forme le jour J. Sans pour autant délaisser les approches mentales, matérielles, nutritionnelles et stratégiques, la question du « que faire ? » à l’entraînement pendant les deux dernières semaines se pose. Voici quelques lignes directrices pour mettre toutes les chances de son côté et éviter de fatales erreurs. Ces conseils font suite à une préparation en adéquation avec les contraintes de l’objectif.

technique en trail

Trail : N’oublions pas la TECHNIQUE !

Les facteurs de la performance en trail sont multiples. Les capacités cardiovasculaires sont essentielles (VO2max, endurance, économie de course), mais d’autres paramètres comme la nutrition, la stratégie, le mental et la technique composent la large palette du traileur performant. Ils représentent autant de curseurs sur lesquels chacun peut jouer pour améliorer sa performance mais aussi son plaisir. Intéressons-nous à la technique




Source - Fotolia

La coupure, une période à programmer

Les saisons de trail sont de plus en plus longues, ponctuées d’entraînements et de compétitions parfois épuisantes. Le corps et l’esprit ont besoin de se reposer et de se régénérer. Comment programmer cette période délicate ? Faut-il couper complètement ou poursuivre une activité pour limiter le désentraînement ? Tentons d’y voir plus clair.

Crédit Photo : Gilles Reboisson

Le trail by night plus fun que le trail de jour ?

Le trail est devenu la pratique de course à pied la plus à la mode du moment. Que ce soit de jour comme de nuit les épreuves pullulent comme dans la région Rhône Alpes et vous êtes de plus en plus nombreux malgré la palette de courses proposées. Les trails nocturnes ont aussi le vent en poupe. L’historique Sainté Lyon ou le récent Lyon Urban Trail rameute des milliers de coureurs. L’ambiance nocturne attire maintenant des milliers de concurrents. Mais au fait comment aborde-t-on un trail de nuit ? Quelle préparation est-elle requise ?

UTMB_2015_Starting_Line

L’UTMB : Une course pour tous, paroles de coureurs

Le rendez-vous planétaire de Chamonix n’est certes pas réservé à l'Élite mondiale du trail mais pour l’Utmb soit le graal de l’événement encore faut-il faire parti des heureux élus suite au tirage au sort. Avec 5 courses au programme ce sont près de 8000 coureurs qui s’élancent sur les chemins autour du toit de l’Europe. Pour le Pape.info nous avons rencontré 4 coureurs qui ont déjà participé à l’événement et qui seront pour la majorité d’entre eux encore présents à Chamonix pour disputer l’une des courses, juste pour le plaisir ! Nous les avons interrogé sur leurs motivations, leur préparation, leur vécu à sur cette course unique. Également quels conseils ils prodigueraient à celui ou celle qui découvrirait l’événement fin août.