Fin de l’été, place à la saison des ultras !

Le trail, particulièrement dans sa version ultra, est véritablement un phénomène de société. Si la discipline trouve à présent son public sur tous les continents et dans de nombreux pays, c’est la France qui compte indubitablement le plus grand nombre d’épreuves. Focus.

Patrick Bohard, un ultra palmarès : 1er Tor, MIUT, TransMartinique, TDS ; 6ème UTMB, GRR. JF Bourgine
Patrick Bohard, un ultra palmarès : 1er Tor, MIUT, TransMartinique, TDS ; 6ème UTMB, GRR. JF Bourgine

On peut trouver des ultra-trails de janvier à décembre mais la période août-septembre est la plus riche en événements car c’est là que les conditions météorologiques sont les plus favorables en montagne. Et comme le trail ignore les frontières, nos voisins suisses et italiens ne sont pas en reste en proposant eux aussi des épreuves de référence.

 

Voici, de manière non exhaustive, quelques-unes des épreuves actuellement au calendrier :

 

Date Épreuve Lieu Distances
22-26 août UT4Montagnes Isère – Grenoble 160/100 + étapes
23-26 août GR Pyrénées Pyrénées – Vieil Aure 167/123/80
27 août-2 sept UTMB/CCC/TDS/OCC Chamonix (France/Italie/Suisse) 170/120/100/55
31 août-2 sept Echappée belle Isère-Savoie 144/85/47
5-8 sept UT Mont Rose Suisse/Cervinia 170/100 + étapes
2-9 sept Swiss Peak Trail Valais/Suisse 360/170/90
7-9 sept Infernal Trail des Vosges Vosges 220/120/60/30
9-16 sept Tor des géants Courmayeur/Italie 330/130

 

Au-delà du nombre croissant d’organisations, on observe également une multiplication des épreuves au sein de chaque organisation. Par exemple, l’Ultra Trail du Mont Blanc (15ème édition) a rapidement fait des petits avec la CCC, puis la TDS et l’OCC, sans oublier la petite trotte à Léon. Même le Tor des Géants a mis en place cette année une nouvelle épreuve de 130 km et 12000m d+, la Tôt Dret.

Concernant l’inflation des distances et des dénivelés, le Tor (330 km et 24000m d+) est détrôné cette année par le Swiss Peak 360 (pour 360 km) qui va proposer plus de 26000m de dénivelé positif. Patrick Bohard, seul français vainqueur du Tor des géants (en 2015), et vainqueur du 170 km du Swiss Peak en 2017, va s’attaquer à ce monstre.

 

Pour autant, le sommet mondial de l’ultra trail reste bien l’Ultra Trail du Mont Blanc qui verra s’affronter les meilleurs spécialistes mondiaux. C’est une excellente chose pour la discipline que quelques courses soient des rendez-vous obligés de l’élite mondiale afin d’établir une hiérarchie entre les athlètes, car la reconnaissance d’une discipline passe aussi par l’identification des performances.

Ensuite, l’offre pléthorique permet à tous les pratiquants d’assouvir leur passion et de découvrir de nouveaux massifs en France ou ailleurs dans le monde. En quelques semaines, de fin août à fin septembre, 20 à 25000 traileuses et traileurs vont fouler les sentiers, ce qui ne représente finalement que la moitié des participants au marathon de Paris !

Réagissez