MorhadAmdouni_insep_octo2018

Morhad Amdouni de retour à l’heure chez lui

Décidemment battre le record de l'heure est à la mode. Après les fracassants records du monde réalisés sur la piste du stade du Roi Beaudoin à Bruxelles le 4 septembre par la Néerlandaise Sifan Hassan (18,930 km) chez les dames et le Britannique Mo Farah (21,330 km) chez les messieurs, Morhad Amdouni a établi ce samedi un nouveau record de France de l'heure (20,772 km) à Lucciana (Haute-Corse).

Crédit photo : @world triathlon

Léo Bergère : « Ma médaille de bronze est une étape de franchie sur le plan individuel. »

Week-end de rêve pour Léo Bergère aux Championnats du monde de triathlon à Hambourg (Allemagne). Le sociétaire de Saint-Jean-de-Monts Vendée Triathlon, âgé de 24 ans, sacré champion du monde de relais mixte avec l'équipe de France pour la 2ème année consécutive s'est également offert une superbe médaille de bronze en individuel. Entretien.

Crédit photo : © Christophe Guiard / Triathlete Magazine

Triathlon : Javier Gomez Noya l’emporte à Quiberon, les clubs de Liévin et Metz réalisent la bonne opération

Après la domination sans partage de Poissy Triathlon à Châteauroux lors de la 1ère étape du Grand Prix de triathlon, la 2ème manche de la saison à Quiberon a donné lieu à un tout autre scénario en l'absence de quelques internationaux et des meilleurs Français retenus aux Championnats du Monde à Hambourg (Allemagne).

(De gauche à droite) : Léonie Périault, Léo Bergère, Cassandre Beaugrand et Dorian Coninx champions du monde de relais mixte 2020

Triathlon : Époustouflant relais mixte Français champion du monde pour la 3ème année consécutive !

À Hambourg (Allemagne), l'équipe de France de triathlon a confirmé sa place sur le toit du monde. Au terme d'une course parfaitement maîtrisée, Léonie Périault, Léo Bergère, Cassandre Beaugrand et Dorian Coninx ont permis à la France de s'adjuger le 4ème titre de champion du monde en relais mixte de son histoire, le 3ème consécutif. Une première dans l'histoire du triathlon.


Vincent Luis champion du monde 2019 de triathlon (crédit: Fédération Française de triathlon)

Hambourg, Quiberon … le triathlon Français sur tous les fronts

Superbe week-end en perspective. En raison de la pandémie de coronavirus, les calendriers ont été bouleversés, amputés. Hambourg seul rendez-vous maintenu de l'initial World Triathlon Series (WTS) sera finalement le théâtre des Championnats du monde en individuel ce samedi et du relais mixte dimanche avec plusieurs têtes d'affiche Françaises face à une grande partie du gratin mondial. Les autres se retrouveront à Quiberon (Morbihan) pour la 2ème étape du Grand Prix de Triathlon.


Florian Carvalho à l'entraînement à Font-Romeu

Florian Carvalho : « Si je pouvais courir en me faisant plaisir et être champion de France ce serait le jackpot. »

Place ce week-end aux Championnats de France du 10 000 m à Pacé (Ille-et-Vilaine) pour la 4ème fois consécutive. Mais cette année avec la pandémie de coronavirus, l'absence de courses, les reports puis finalement les annulations des Championnats de France de marathon et de semi, cette édition des "France du 10 000" s'annonce de toute beauté avec une densité exceptionnelle notamment dans les courses élites.
Chez les messieurs, Florian Carvalho (8ème des Championnats d'Europe 2018 à Berlin sur 10 000 m) va enfin regoûter à la compétition avec comme tout le monde une énorme envie. Entretien.


Emilie Morier lors du test-event de Tokyo en 2019 (crédit: Fédération Française de triathlon)

Émilie Morier : « J’ai découvert pendant ces longs mois que l’entraînement était une vie que j’aimais, ce fut une bonne surprise. »

Le Grand Prix de Triathlon (le championnat de France des clubs de 1ère Division) est enfin de retour. Ce samedi, à Châteauroux place à la première étape d'une saison forcément pas comme les autres en raison de la pandémie de coronavirus et réduite à seulement trois rendez-vous avec ensuite le week-end du 5 septembre à Quiberon et celui du 3 octobre aux Herbiers. Émilie Morier (Issy Triathlon), championne du monde espoirs et championne du monde de relais mixte l'an passé avec l'équipe de France retrouve la compétition motivée comme jamais. Entretien.

Léo Bergère vainqueur de la 3ème étape du Grand Prix de Triathlon 2019 à Muret

Léo Bergère : « L’envie de reprendre la compétition est tellement grande que tout le monde va arriver avec les crocs. »

Le Grand Prix de Triathlon (le championnat de France des clubs de 1ère Division) est enfin de retour. Ce samedi, à Châteauroux place à la première étape d'une saison forcément pas comme les autres en raison de la pandémie de coronavirus et réduite à seulement 3 rendez-vous avec ensuite le week-end du 5 septembre à Quiberon et celui du 3 octobre aux Herbiers. Léo Bergère (Saint-Jean-de-Monts Vendée Triathlon), champion du monde de relais mixte l'an passé avec l'équipe de France est impatient d'en découdre. Entretien.

semi marathon

Le marathon de Paris et le semi annulés sans surprise

Comme une évidence, comme une fatalité, après les annulations des plus grands marathons internationaux comme ceux de Berlin, New-York, Boston, Chicago ou le maintien de celui de Londres (4 octobre) uniquement pour l'élite, le marathon de Paris et le semi ont été annulés en raison de la pandémie de coronavirus et de la situation sanitaire actuelle.

Warren Barguil (au centre) bien entouré par ses coéquipiers Nairo Quintana (à gauche) et Nacer Bouhanni (à droite)

Warren Barguil : « Tout le monde est impatient de remettre un dossard. »

Après plus de 4 mois d'interruption en raison de la pandémie de coronavirus, la saison cycliste internationale a enfin redémarré ce mardi à l'occasion du Tour de Burgos (Espagne). En France, la reprise des courses approche, l'occasion pour Warren Barguil (Arkéa-Samsic) de se confier. Le champion de France de cyclisme sur route 2019 est prêt à en découdre. Entretien.

Xavier Thévenard  - crédit photo : Benjamin Becker

Xavier Thévenard : « À la fin j’ai eu un coup de chaud terrible, je n’ai jamais vécu cela en 10 ans de haut niveau en ultra-trail. »

Battre un record cela ne se fait pas sur commande et d'ailleurs Xavier Thévenard n'en avait pas fait sa priorité. L'ultra-traileur Jurassien (triple vainqueur de l'UTMB) lancé à l'assaut du GR 20 de Calenzana à Conca dans les montagnes corses et qui a beaucoup souffert de la chaleur notamment sur la fin de parcours a bouclé les 180 km avec plus de 13 000 m de dénivelé en 32h32 échouant seulement à un peu moins d'une heure et demie du record établi en 2016 par François d’Haene en 31h06. Entretien. 3 réactions


De gauche à droite : Baptiste Robin, Martin Kern et Grégoire Curmer

Baptiste Robin : « Du rire, du partage et aller jusqu’au bout ensemble. »

De Chamonix à Briançon par le GR 5 ... 202 km au programme et 12 900 m de dénivelé ... 3 hommes pour un défi ... les traileurs Baptiste Robin, Martin Kern et Grégoire Curmer vont tenter de rallier les 2 bastions de l'alpinisme avec l'intention de battre le record du trio François d'Haene, Michel Lanne et Thomas Véricel en 37h51'39 établi en 2011. Avant le grand départ ce samedi à 4h du matin, Baptiste Robin nous livre ses impressions. Entretien. 1 réaction

Crédit photo : EcoTrail Paris

Romain Piau : « Nous avons pu résister et assurer le maintien de l’EcoTrail parce que nous avons su nous adapter. »

Une bonne nouvelle cela ne se refuse pas surtout en ces temps compliqués pour les adeptes de course à pied et de trail en manque de compétition. L'EcoTrail Paris 2020 initialement prévu en mars dernier et reporté à cet automne est maintenu les 3 et 4 octobre. Un soulagement pour le coordinateur général de l'événement Romain Piau qui reste néanmoins prudent. Entretien.