État de la Science dans les Sports d’Ultra-Endurance

Par Martin D. Hoffman, traduit, résumé et complété par Pascal Balducci PhD
Source International Journal of Sports Physiology and Performance, 2016, 11, 831-832
http://dx.doi.org/10.1123/IJSPP.2016-0472 © 2016 Human Kinetics, Inc

3 45 km Luchon Aneto Trail 2016 photo JMK Consult

Le terme ultra-marathon est utilisé pour décrire un événement de course plus long que le marathon standard (42,195 km), par exemple le 100 km, le 100 miles (160 km) ou même les courses à étapes. De tels événements peuvent impliquer une grande variété d’activités. La participation aux ultra-marathons a connu une croissance exponentielle ces 2 dernières décennies. Toutefois, une telle croissance semble s’amenuiser aux États-Unis et ce ne serait pas surprenant de voir cela suivre en Europe et ailleurs dans les années à venir.

Il convient également de noter que le nombre annuel de finishers sur ultra-marathon est actuellement inférieur à 15% du nombre de finishers sur marathon, donc les ultra-marathoniens continuent de représenter une petite partie des coureurs de longue distance. La croissance de la participation dans les sports d’ultra-endurance a été associée à une croissance de l’activité de recherche liée à de tels événements. Par exemple, une recherche PubMed utilisant des termes relatifs à l’ultra-marathon dans le titre de l’article, le résumé ou les termes, donne 461 citations jusqu’en 2015 et démontre qu’il y a eu une augmentation exponentielle du nombre annuel de publications.

Même si cela peut paraître important, ces données restent faibles comparativement au football (7600 publications sur la même période) ou le tennis (3200).

 

Radioscopie des publications en trail (extrait Thèse de doctorat Pascal Balducci (Balducci 2017) https://www.researchgate.net/publication/321228725_LA_PLACE_DU_COUT_ENERGETIQUE_DANS_LES_FACTEURS_DE_PERFORMANCE_EN_TRAIL_RUNNING )

Pour rendre compte de la fréquence des publications scientifiques, une recherche a été effectuée sur le portail internet de l’US National Library of Medicine (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed) avec les mots clés TRAIL ou TRAIL RUNNING. 111 publications sont référencées, mais après examen de chacune d’entre elles, seules 63 concernent effectivement l’activité trail, dont 44 datées de janvier 2011 à juin 2016, soit plus de 10 publications annuelles sur les 5 dernières années. Pour autant, de nombreuses publications s’intéressant aux paramètres de la performance en course de montagne et ne contenant pas le mot clé recherché, n’ont pas été prises en compte dans cette recherche.

Sur les 63 recherches retenues, 34 concernent l’ultra trail, autrement appelé Mountain Ultra Marathon (MUM) ; 10 s’intéressent aux trails longs et courts, et les 19 publications restantes se sont concentrées sur l’entraînement et les divers facteurs de performance. Les domaines et sujets abordés sont répertoriés dans le tableau suivant :

 

Les publications autour du trail Source Pubmed. Revue au 1/08/2016

Domaine de recherche Thème spécifique Nombre de publications
Alimentation Hydratation 7
Nutrition 4
Supplémentation 1
     
Matériel compression 3
Chaussures 1
Bâtons 1
     
Anthropométrie composition corporelle 2
     
Pathologies Hyponatrémie 1
Ibuprofène et inflammation 1
Ampoules 1
Troubles gastriques 1
Interventions médicales 1
Anorexie 1
     
Fatigue Neuromusculaire, centrale 3
Récupération-cryothérapie 2
Dommages métaboliques 1
Dommages oxydatifs 1
     
Conditions météo Chaleur 4
Altitude 1
     
Performance Facteurs de performance 4
gestion de course-pacing 2
Running Economy 2
Descente 2
     
Physiologie Fonction cardiaque 5
Sommeil 1
Fonction pulmonaire 2
Biochimie hormonale 2
     
Biomécanique pattern de foulée, angles 5
contrôle postural 1

 

Pour démontrer l’intérêt grandissant de la recherche pour l’activité trail, l’année 2016 a vu la publication de 2 revues de littérature sur le sujet : la première réalisée par Marlène Giandolini (Giandolini, Vernillo et al. 2016) sur la fatigue associée à la course d’endurance en pente, et la deuxième par Gianluca Vernillo (Vernillo, Giandolini et al. 2016) sur la physiologie et la biomécanique de la course en montée et en descente.

Toutefois, le nombre limité de ces études (comparativement au football) suggère que la recherche en est encore à ses débuts et que de nombreuses possibilités d’investigation demeurent. Les recherches antérieures liées à l’ultra-marathon ont porté sur le profilage des participants en ce qui concerne la formation et d’autres caractéristiques, en examinant les prédicteurs de performance et en rapportant les tendances en matière de participation et de rendement.

De nombreux travaux ont également porté sur les effets aigus de l’ultra-endurance sur divers systèmes physiologiques (cardiaque, immunitaire, oxydatif, rénal), structuraux (muscle, os et tissu conjonctif) et fonctionnels (fonction musculaire, foulée, cognition) ainsi que l’état psychologique. La clarification des exigences physiologiques de la participation en termes de besoins hydriques et nutritionnels a également fait l’objet de recherches. Certains efforts ont été consacrés à l’examen des adaptations à la participation aux ultra-marathons, en particulier par rapport à la fonction cardiaque. En outre, des efforts ont été entrepris pour étudier les problèmes de santé à long terme qui pourraient être associés à la participation répétée à ces épreuves. Les recherches sur les problèmes médicaux liés aux courses d’ultra endurance (symptômes gastro-intestinaux, hyponatrémie associée à l’exercice, rhabdomyolyse, insuffisance rénale aiguë, crampes musculaires, ampoules …) ont également joué un rôle important.

4  Sacha Devillaz photo Goran Mojicevic Passion Trail

Une fondation dédiée aux sports d’ultra endurance

Comme dans d’autres domaines de la recherche sur l’exercice et la science du sport, l’obtention d’un financement adéquat pour la recherche liée aux sports d’ultra-endurance constitue souvent un défi qui limite le nombre et les types d’études entreprises. Une nouvelle fondation à but non lucratif, l’Ultra Sports Science Foundation (http://ultrasportsscience.org ), permettra de solutionner ce problème. Outre l’espoir que cette fondation deviendra une source de financement viable pour la recherche liée aux sports d’ultra -endurance, la fondation a également une mission éducative et a assumé la supervision de la conférence annuelle Medicine & Science in Ultra-Endurance Sports, dont la 3ème édition s’est tenue à Chamonix du 21 au 23 août 2016.

Pour Martin Hoffman, l’avenir nous attend, et nous ne savons pas exactement ce qu’il contient en ce qui concerne la science liée aux sports d’ultra-endurance. Il existe sans aucun doute d’autres opportunités et avantages pour les études observationnelles, en particulier celles liées aux effets à long terme sur la santé de la participation à des sports d’ultra-endurance et comme préludes d’études expérimentales sur les mécanismes physiologiques. A ce propos, veuillez-vous reportez à l’article paru dans Mains libres : Les effets immédiats des courses d’ultra-endurance : état des lieux et conséquences pour la santé, par Grégoire Millet et Pascal Balducci.

(https://www.researchgate.net/publication/317400173_Les_effets_immediats_des_courses_d%27ultra-endurance_etat_des_lieux_et_consequences_pour_la_sante )

 

Références

Zaryski C, Smith DJ. Training principles and issues for ultra-endurance athletes. Curr Sports Med Rep. 2005;4(3):165–170. PubMed doi:10.1097/01.CSMR.0000306201.49315.73

Running USA. 2015 Running USA Annual Marathon Report. http:// www.runningusa.org/marathon-report-2016?returnTo=main

Hoffman MD, Ong JC, Wang G. Historical analysis of participation in 161 km ultramarathons in North America. Int J Hist Sport. 2010;27(11):1877–1891. PubMed doi:10.1080/09523367.2010.494 385

Deutsche Ultramarathon Vereinigung V. Ultra Marathon Statistics. http://statistik.d-u-v.org/summary.php

Balducci, P. (2017). La place du coût énergétique dans les facteurs de performance en trail running, Lyon.

Giandolini, G. Vernillo, P. Samozino, N. Horvais, W. B. Edwards, J.-B. Morin and G. Y. Millet (2016). « Fatigue associated with prolonged graded running. » Eur J Appl Physiol 10: 1-15.

Vernillo, G., M. Giandolini, W. B. Edwards, J.-B. Morin, P. Samozino, N. Horvais and G. Y. Millet (2016). « Biomechanics and Physiology of Uphill and Downhill Running. » Sports Medicine: 1-15.

 

1 réaction à cet article

  1. merci, un autre super article, encore !!!

    Répondre

Réagissez