Source - Fotolia

Améliorez votre technique de course : Séance 4

Notre expert entraîneur Jean-Claude Vollmer vous présente ses séances d'exercices techniques de course à pied. Des séances à intégrer OBLIGATOIREMENT dans vos entraînements pour améliorer votre foulée !
Séance 4 : Découverte de la motricité du pied (part 4) 1 réaction

Source - Fotolia

Traileurs : Optez pour le Circuit Training !

Le mois de décembre est bien installé et celui de janvier arrive à grandes foulées. Décembre est parfois synonyme d’un doux manteau blanc agréable à dérouler pour le traileur, mais le plus souvent caractérisé par le froid, la grisaille, la pluie. Autant de conditions qui peuvent freiner certains d’entre vous, chacun trouvera aisément mille excuses pour ne pas aller courir et rester bien au chaud. Une pratique alternative peut vous permettre de conserver les acquis, de poursuivre l’entraînement, voire même de progresser grâce à une nouvelle forme de séance, celle du circuit training. Appelé aussi méthode des efforts dynamiques, le circuit offre de multiples avantages au traileur et vous permettra sans doute de franchir un nouveau cap tout en vivant une séance ludique et variée. Descriptif du Circuit Training !

Technique de course

Améliorez votre technique de course : Séance 3 !

Notre expert entraîneur Jean-Claude Vollmer vous présente ses séances d'exercices techniques de course à pied. Des séances à intégrer OBLIGATOIREMENT dans vos entraînements pour améliorer votre foulée !
Séance 3 : Découverte de la motricité du pied (part 3)

effort - fotolia

Améliorez votre technique de course : Séance 2

Notre expert entraîneur Jean-Claude Vollmer vous présente ses séances d'exercices techniques de course à pied. Des séances à intégrer OBLIGATOIREMENT dans vos entraînements pour améliorer votre foulée !
Séance 2 : Découverte de la motricité du pied (part 2)





Source - Fotolia

Les 3 meilleurs facteurs de performance en Trail Courte Distance

En trail, on est assez loin de la course à pied usuelle dans la mesure où les parcours sont non seulement vallonnés mais, de surcroît, constitués à plus de 80% de surface non-goudronnée / non-pavée. Ceci n’est pas anodin pour le coureur : dénivelé et terrain agissent de concert pour dénaturer sa foulée. Et il le sent bien / sait bien puisque l’activité musculaire en trail est tournée vers davantage de contractions excentriques (en descente) et d’activité métabolique (en montée), et possède donc une réputation légitime dans les courbatures développées et l’énergie dépensée. Autant de facteurs a priori à considérer dans la performance, et donc la préparation.
2 réactions

Source - Fotolia

Reposé mais incapable ? L’incongruence des ressentis repos-exercice !

N’avez-vous pas remarqué qu’à s’intéresser aux aspects de la performance sportive, on en vient toujours à la problématique de la gestion de l’état de forme ? Au point que cette question est devenue commune mesure dans les études scientifiques. Normal, direz-vous, puisqu’on s’est rendu compte des nombreux liens que cette question tisse à la fois avec le phénomène de blessure ou, à l’opposé, l’occurrence du pic de forme. Une problématique qui se situe donc entre les deux extrêmes du continuum d’entraînement…

Source - Fotolia

Le cycle de la charge d’entraînement

Si la première des préoccupations pour l’athlète en phase d’entraînement est d’éviter la blessure, celle de son état de forme arrive en second. Les deux sont liées, évidemment, et leur relation de cause à effet n’est plus à démontrer. Mais là n’est pas le sujet. Aujourd’hui, l’objectif est de donner du sens et de la cohérence à des concepts/variables que l’on peut entendre dans le contexte de l’entraînement, mais que l’on appréhende rarement ensemble.

Source - Fotolia

Trail : Que faire à l’entraînement selon mon niveau d’expertise ?

Au sein d’une discipline toujours en plein essor, il n’est pas simple de trouver des repères et de savoir quoi travailler à l’entraînement. En effet, les facteurs de performance en trail sont multiples. Il ne s’agit pas de s’intéresser uniquement aux facteurs cardio-vasculaires mais aussi de développer les facteurs techniques, structurels, stratégiques et nutritionnels.

Source - Fotolia

Performant mais imparfait : comment réapprendre le bon geste ?

Une volée de questions se lève spontanément chez le coach qui porte un œil intéressé au langage corporel de son athlète. Parmi elles, la problématique d’ « Analysis paralysis » est peut-être la plus subtile. Subtile, car elle fait référence à la fameuse conscientisation handicapante de la technique que le sportif peut manifester dans les moments importants – qui peuvent autant être ceux d’un shoot à ne pas manquer que d’une course à maîtriser.


Source - Fotolia

Retour à la case Cross !

Le cross-country, littéralement “course à travers la campagne” trouve son origine en Angleterre. Si les championnats se déroulent actuellement sur des hippodromes désespérément plats, ce n’était pas le cas il y a encore quelques décennies où les épreuves rivalisaient de difficultés (montées, descentes, franchissement d’obstacles et de rivières, champs de labour, dévers, boue …), et consacraient des athlètes complets qui auraient certainement fait d’excellents coureurs de trail court.
Si le profil des cross à bien changé, il est encore possible de trouver de rudes parcours sur les épreuves de début de saison. Mais quels avantages peut-on tirer de la pratique du cross-country quand on est un spécialiste de trail ? 1 réaction




Source - Fotolia

La coupure, une période à programmer

Les saisons de trail sont de plus en plus longues, ponctuées d’entraînements et de compétitions parfois épuisantes. Le corps et l’esprit ont besoin de se reposer et de se régénérer. Comment programmer cette période délicate ? Faut-il couper complètement ou poursuivre une activité pour limiter le désentraînement ? Tentons d’y voir plus clair.