Crédit : Running CV

Pourquoi je ne cours pas avec les Next%

L’arrivée des Nike Vaporfly 4% puis des Next% a bouleversé le paysage de la course à pied sur route - en attendant la piste ! Les chronos ne veulent plus dire grand-chose et c’est, au fond, une question fondamentale qui doit agiter nos neurones quand frémissent nos guiboles sur le macadam : pourquoi courons-nous ; pourquoi cherchons-nous à être le plus performant possible ?

24 réactions


PHOTO : JOHAN BEN AZZOUZ - VDNPQR

Une analyse de la flambée des performances à Houilles…ou quand les chronos ne veulent plus rien dire !

Cette très intéressante analyse de Vincent Guyot sur les temps réalisés lors de la corrida de Houilles incite au questionnement. En effet, elle interroge l’éthique même de notre sport et, au-delà, le concept de la performance.
S’il est parfois nécessaire de faire parler les chiffres ici, ils se suffisent à eux-mêmes.
Implacables, irréfutables, avec une seule conclusion possible, oui, il y a bien des chaussures qui font courir plus vite.
Lecteurs de Lepape info, lisez puis, ensemble, interrogeons-nous comme le fait avec justesse et une grand lucidité P. Urruty sur la portée de sa performance réalisée lors de la Corrida de San Sebastian.
62 réactions

Crédit photo : Pierre Ezcurra

Le projet fou d’Erik Clavery : la chaîne pyrénéenne en 10 jours

Erik Clavery est un ultra-runner sans étiquette, un touche à tout de la course à pied qui bouscule les idées reçues expérience après expérience. Triathlète, traileur, coureur sur route…son moteur est le dépassement de soi et la réalisation de ce que les autres croient impossible. Et son projet pour 2020 est totalement hallucinant !

Jimmy Gressier et Liv Westphal ont brillé à la Corrida de Houilles 2019.

Corrida de Houilles : Liv Westphal et Jimmy Gressier terminent l’année en beauté.

Comme chaque année, la Corrida de Houilles (Yvelines) a tenu ses promesses. Ce dimanche lors la 48ème édition, Liv Westphal qui a terminé 4ème en 31'15 s'est offert le record de France féminin du 10 km. Jimmy Gressier, 3ème chez les messieurs en 27'43, a réalisé la 2ème performance Française de tout les temps sur la distance. 1 réaction


Vincent Luis champion du monde 2019 de triathlon (crédit: Fédération Française de triathlon)

Vincent Luis : « Avoir le no 1, cela met une cible dans le dos mais c’est toujours mieux de regarder le monde d’en haut. »

À 8 mois des Jeux Olympiques de Tokyo, l'équipe de France de triathlon était rassemblée à l'INSEP (Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance). L'occasion pour Vincent Luis, champion du monde en individuel et avec le relais mixte, de se confier sur cette fabuleuse année écoulée et de se projeter sur la saison olympique à venir. Entretien.

Cassandre Beaugrand  victorieuse à Dunkerque de l'une des étapes du Grand Prix de triathlon

Cassandre Beaugrand : « Le relais mixte aux Jeux, c’est une grosse chance de médaille pour nous et c’est très excitant. »

À 8 mois des Jeux Olympiques de Tokyo, l'équipe de France de triathlon était rassemblée à l'INSEP (Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance). L'occasion pour Cassandre Beaugrand, championne du monde avec le relais mixte en juillet dernier et victorieuse du Test Event de Tokyo également avec le relais mixte en août, de se confier sur l'année écoulée et de se projeter sur la saison olympique à venir. Entretien.

Jean-Marie Hervio / KMSP / FFA

Yann Schrub a tenu son rang

L’équipe de France senior a souffert, comme attendu, en finissant 11e par équipes. Elle était inexpérimentée et marquée du sceau de la jeunesse : les quatre athlètes en lice fêtaient leur première sélection chez les seniors à ce niveau. Azzedine Habz, 26 ans, a fini 37e, Emmanuel Roudolff-Lévisse, 24 ans et pas dans son assiette 65e, Abderrazak Charik, 22 ans et encore espoir, 54e alors que Yann Schrub, 23 ans, a confirmé sa victoire aisée au cross de sélection, en finissant 19e.

Photo : swissathleticsfederation

Julien Wanders : « J’assume ma tactique »

10,22km en 30 minutes pile. Soit un passage aux 10 bornes en 29’25’’ et quelques sur ce parcours spectaculaire lisboète : cela dit la performance affolante et le rythme impressionnant imprimé par le Suédois Robert Fsiha, pas un inconnu puisqu’il avait pris la 17e place (et 1er Européen) des Mondiaux l’année dernière. Julien Wanders avait dynamité la course, dès le départ, à environ 2’50’’ au kilo. Il a ensuite connu un énorme trou noir, de deux tours, avant de revenir sur la fin, pour terminer à quelques secondes du podium. Virevoltant (comme la semaine dernière lors de la course de l’Escalade à Genève où il avait estoqué l’Ethiopien Barega -12’52’’ sur 5 000 m), et ahurissant sur la route, parfois même trop, il est moins à son avantage en cross.
1 réaction

Jean-Marie Hervio/KMSP/FFA

Une génération cinq étoiles !

Dans la foulée de Jimmy Gressier, les espoirs français, dont la plupart sont nés en 1997, ont remporté un cinquième titre consécutif par équipes aux championnats d’Europe (juniors en 2015 et 2016, espoirs depuis 2017).

Jean-Marie Hervio/KMSP/FFA

Liv Westphal, un nouveau cap et une nouvelle distance par rapport aux affaires

Dans la droite ligne de sa 22e place aux championnats du Monde en mars dernier, Liv Westphal a pris une très solide 5e place dimanche lors des championnats d’Europe de cross, à 19 secondes du podium. Concentrée à 100% sur l’athlétisme depuis une grosse année, elle tente de garder le cap, son cap plutôt, en dépit des multiples affaires qui secouent l’athlé tricolore.


Dorian Coninx vainqueur de l'étape WTS 2019 aux Bermudes

Dorian Coninx : « J’ai vu que j’étais capable de gagner une course en individuel, si je prends le départ des Jeux ce sera pour gagner, c’est pareil avec le relais. »

À 8 mois des Jeux Olympiques de Tokyo, l'équipe de France de triathlon était rassemblée à l'INSEP (Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance). L'occasion pour Dorian Coninx, notamment vainqueur en 2019 de l'étape WTS (World Triathlon Series) aux Bermudes et du Test Event de Tokyo avec le relais mixte, de se confier sur l'année écoulée et de se projeter sur la saison olympique à venir. Entretien.

photo sandra dodet

Sandra Dodet : « Je dois me dire je m’entraîne, je travaille, je progresse et après la sélection pour les Jeux sera une conséquence de tout cela. »

À 8 mois des Jeux Olympiques de Tokyo, l'équipe de France de triathlon était rassemblée à l'INSEP (Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance). L'occasion pour Sandra Dodet, vice-championne d'Europe 2019 et championne d'Europe avec le relais mixte, de se confier sur l'année écoulée et de se projeter sur la saison olympique à venir. Entretien.

Pierre le Corre 8ème du Test Event de Tokyo (crédit : Fédération Française de triathlon)

Pierre Le Corre : « Mon objectif c’est une médaille aux Jeux Olympiques, il me reste beaucoup d’étapes à franchir, j’ai un peu de retard mais j’y crois. »

À 8 mois des Jeux Olympiques de Tokyo, l'équipe de France de triathlon était rassemblée à l'INSEP (Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance). L'occasion pour Pierre Le Corre, champion d'Europe 2018 en individuel et en relais mixte mais aussi vainqueur en août dernier du Test Event de Tokyo et 8ème en individuel, de se confier sur l'année écoulée et de se projeter sur la saison olympique à venir. Entretien.


image3

International Swimming League : le bilan après 6 étapes

Le nouveau circuit professionnel de la natation mondial a fait une entrée tonitruante dans le petit monde de la natation, avec 6 étapes en petit bassin durant cet automne, où la plupart des meilleurs nageurs de la planète se sont affrontés, sous les couleurs de 8 franchises. Ce nouveau circuit a été souhaité par le milliardaire Konstantin Grigorishin qui a injecté environ 25 millions d’euros pour organiser ces compétitions.

Jimmy Gressier 4ème du cross d'Allonnes 2019 - Crédit photo : Benjamin Soreau

Jimmy Gressier : « Je me sens au-dessus du lot, favori. Le gars qui me battra sera vraiment quelqu’un de très très très costaud. »

36 athlètes Français (18 garçons et 18 filles) ont été sélectionnés pour les Championnats d'Europe de cross-country, qui se tiendront ce dimanche 8 décembre à Lisbonne (Portugal). Leader de la sélection Espoirs, Jimmy Gressier qui visera un 3ème titre Européen consécutif et un 5ème sacre par équipes d'affilée ne cache pas ses ambitions. Entretien. 8 réactions