Source - Fotolia

Comment enchaîner deux compétitions en 2 semaines

En cette sortie de période estivale, la rentrée sportive s’annonce souvent très intense. Comment faire un choix dans ce calendrier aussi fourni en compétitions… Difficile de n’en choisir qu’une ! Et si l’on pouvait parfois se permettre de réaliser plusieurs compétitions durant quelques semaines et rester dans un bon état de forme ?


Julien Goyer

Au coeur du peloton de l’UTMB 2017 avec ces coureurs de l’extrême

Loin des stars des teams Salomon ou Hoka, nous avons croisé durant ce voyage à Chamonix d’autres héros de cet Utmb 2017, ceux qui ont mis 30, 35 ou plus 40h pour venir à bout du mythe haut-savoyard. Et certains ne sont malheureusement pas arrivés à bon port et ne compteront pas dans les finishers 2017. Mais le mérite de l’avoir tenté n’en reste pas moins grand. Rencontre avec ces coureurs de l’extrême.

Le soutien des siens, la plus belle motivation pour un athlète.

CCC® 2017 : Le Bilan d’Erik Clavery

Pendant 2 mois, nous avons suivi la préparation d’Erik Clavery à la CCC 2017. Son approche était particulière car Erik avait choisi la Western States Endurance Run comme objectif principal de l’année. Malgré une préparation très satisfaisante, les conditions climatiques extrêmes de la course avaient eu raison de ses capacités et de son courage. Il a fini les 3 dernières heures en marchant et a bouclé les 100 miles en 19 heures, assez loin de ses objectifs. Comme nous l’avons vu dans les précédents articles, la problématique essentielle était celle de la récupération, du développement des qualités techniques en descente, et de l’entretien des qualités de grimpeur. Erik résidant à Nantes, ces 2 derniers points sont complexes à travailler et ont nécessité un déplacement au X-Trail de Courchevel 3 semaines avant la CCC, ainsi qu’une piqûre de rappel dans les Pyrénées le week-end précédent le rendez-vous chamoniard.
5 réactions


Source Photo : Mama Loves Paris

La Parisienne 2017 – Résultats

Retrouvez tous les résultats de la 21ème édition de La Parisienne (6.7km), qui s'est courue ce dimanche 10 septembre 2017. Vous avez été 20 579 à franchir la ligne d'arrivée, Place Jacques Rueff à Paris (75).

Julien Chorier

UTMB 2017 : Réactions de coureurs français Élite

Un peu plus en retrait de l’icône du team Salomon François D’Haene, magnifique vainqueur de cet UTMB 2017, ou du petit prince jurassien Xavier Thévenard, d’autres français se sont illustrés sur cette course extrêmement relevée, certainement le championnat du Monde officieux de la discipline cette année. Car pour rentrer dans le top 20 il fallait avoir du physique et du mental. Mathieu Pasero, Julien Chorier et Benjamin David l’ont fait alors qu’Anthony Gay prend aussi une belle 33ème place. Voici leurs réactions :

Arrivée à Courmayeur en 17ème position pour seulement 2mn d'arrêt.

L’UTMB® de Julien Chorier : L’heure du bilan

Pendant 2 mois, nous avons suivi la préparation de Julien Chorier à l’UTMB 2017. Julien peut se targuer de 10 ans d’expérience au plus haut niveau puisqu’il a gagné la CCC en 2007. Son palmarès est l’un des plus étoffés parmi les ultra traileurs mondiaux car il a remporté 2 fois le Grand Raid de la Réunion, mais aussi la célèbre Hardrock aux Etats-Unis, l’Ultra Trail du Mont Fuji, le MIUT à Madère, l’ultra d’Andorre …

Podium à l'arrivée

UTMB 2017 : D’Haene, le Maître de l’Ultra

Lorsque vendredi 1er septembre à 18h30 le départ de cette incroyable édition de l’Utmb est donné, on sent déjà que ce sera la bataille du siècle tel ce parterre de favoris encore inégalé fait frétiller la foule très nombreuse. On retiendra quelques prières à 100m de l’Eglise de Chamonix pour les aider à traverser une météo qui ne s’annonce pas vraiment clémente.



Source - Fotolia

Explosivité vs. Endurance : le contraste de la chaleur

Un commentaire d'athlète en débriefing de course de demi-fond a fait réagir lors des derniers championnats du monde d'athlétisme à Londres : "je ne suis pas venu pour faire un record du monde mais une place sur le podium, vu les conditions météo". Ce jour-là, les athlètes s'étaient effectivement plaint de la fraîcheur notamment en chambre d'appel… Pourquoi donc ne pas tenter un record du monde ?

Thibaut Baronian - Photo : Damien Rosso

Michel Lanne vainqueur de la TDS, Thibaut Baronian deuxième de l’OCC

Mercredi 30 août, à Chamonix, en début de nuit, Mimmi Kotka et Michel Lanne, vainqueurs de la CCC en 2016, ont réussi le doublé sur les épreuves de l'UTMB en remportant la TDS, après 119 km et 7200 m de dénivelé positif. En tête dès le premier contrôle, Mimmi Kotka a progressivement augmenté son avance, devenue assez vite confortable puis impressionnante. Sur la ligne d'arrivée la Suédoise signe le dixième temps scratch et précède Maud Gobert de plus de deux heures. Ildiko Wermescher complète le podium.