La tendinite quadricipitale : causes et traitements

Jean-Claude Gardiol, expert lepape-info et médecin du sport, vous détaille les causes possibles d'une tendinite quadricipitale, et les traitements envisageables si vous subissez cette blessure.

genou

La tendinite quadricipitale est une inflammation de l’insertion du quadriceps (muscle de la face antérieure de la cuisse, principal stabilisateur du genou, extenseur de la jambe sur la cuisse) au niveau de son insertion sur la partie haute de la rotule. Elle faite partie du groupe des « tendinopathies » du genou et prédomine le plus souvent au bord externe.

Le geste déclenchant semble être surtout les contraintes de freinage brutal imposées au quadriceps lors de réceptions de sauts, étirement violent et répété du tendon : volley, basket, patinage, mais aussi escrime, haltérophilie, ….

Le sportif percevra une douleur d’apparition plus ou moins rapide et plus ou moins intense au bord antéro-externe de la rotule, dont la survenue sera déclenchée par la mise en tension des structures tendino-musculaires. L’examen clinique du médecin permettra d’en confirmer l’existence et d’éliminer d’autres pathologies de voisinage (pathologie cartilagineuse de la rotule, pathologie musculaire ou osseuse, etc..)

Des examens complémentaires seront parfois nécessaires pour en apprécier l’importance et l’évolution et confirmer le diagnostic : radiographie standard, échographie, IRM.

Le traitement médical sera celui de toutes les tendinopathies : repos relatif, correction du geste déclenchant, traitements médicamenteux locaux ou par voie générale, kinésithérapie (physiothérapie, massages, rééducation, etc…). Un délai de 3 à 4 semaines est parfois nécessaire avant de reprendre les activités sportives.

Ce n’est que dans de très rares cas que l’on pourra recourir à un traitement chirurgical.

7 réaction à cet article

  1. Bonjour ! Puis-je faire du vélo ou de l’aquabick même si j ai une tendinite quadricipitale ? Je vous remercie.

    Répondre
  2. Bonjour,

    Non, cela va pas aider à faire disparaître la tendinite.

    Directrice de médecine
    Centre médical du PLAVIA

    Répondre
  3. Bonjour,
    J ai les 2 genoux en.. Pleur. Voilà j ai des escalier chez moi que je monte bien trop dans la journée. Alors j ai arrêté au max même si je dois bien les monter descendre 4 fous par jours encore. Bref je ressentais bien les douleurs mais depuis 1 an que j ai enmenagé ici… On repousse toujours la cause.. Puis un beau matin… Impossible de me tenir debout et marcher. Fff… Donc repos massage arrêt des escaliers.. Beaucoup de douleurs jour et nuit. Cependant ça fait 15 jours. Je vais un peu mieu certe mais j ai toujours mal et ça me brûle les dessus des genoux.

    Répondre
  4. Bonjour, cela fait maintenant plusieurs mois que je souffre d’une tendinite à l’insertion du quadri sur la rotule et tjrs aucune amelioration malgres kine, meso, anti inflammatoires etc etc.
    Je ne sais plus quoi faire. Une IRM a diagnostiqué une chondropathie interne de la rotule mais c’est réellement sur le tendon externe quadricipitale que la douleur se fait sentir sur flexion et appuis poussé.
    Que faire? Travaillant dans le domaine du fitness c’est un réel handicap

    Merci de l’aide

    Répondre
    • Bonjour,
      Merci pour votre question et votre confiance.
      Les tendinopathies quadricipitales sont malheureusement très fréquentes chez les pratiquants et les enseignants du Fitness.
      En rééducation, les traitements les plus efficaces associent les étirements du quadriceps et les ondes de choc sur la zone douloureuse.
      Lors de la pratique sportive, l’économie gestuelle est essentielle. Il est important d’éviter (si possible) de solliciter agressivement le quadriceps par les squats, les fentes ou les séances d’escalier.
      Lorsque ces traitements restent sans efficacité, il est licite d’envisager des injections de PRP dans le tendon à réaliser sous échographie. Plusieurs injections sont à prévoir pour juger de l’efficacité du traitement.
      Devant ces tendinopathies difficiles, la chirurgie est parfois le dernier recours.
      Tenez-nous au courant.
      Cordialement
      Dr J.Pruvost

      Répondre
    • Infiltration sous scanner, c’est la seule solution. Kiné, massage, électro-thérapie, ondes de choc etc… C’est du Pipo. Je suis passé par là, on m’a fait traîner pendant 4 ans avec des tendinites aux coudes et aux épaules… J’ai vraiment très souffert, autant du problème professionnel que psychologique… La seule solution ont été les infiltrations, quelques jours de repos et 15 jours plus tard c’était un lointain souvenir.

      Répondre
  5. La plupart des médecins y connaissent rien en tendinites ni en nutrition d’ailleurs, le mien c’est trompé entre tendinite de la patte doie et tendinite du quadriceps. un autre lui c’est carrément une coxarthrose. Chercher la cause du problème est pour eux une perte de temps, par contre donner des médocs sans chercher la cause ça ils le font très bien, et bien sur faire payer.

    Répondre

Réagissez