Hernie Inguinale et course à pied

Notre médecin, Yannick Guillodo, se penche aujourd'hui sur les hernies inguinales.

medecine

Question : suite à une douleur à l’aine côté droit apparue début mars, on m’a diagnostiqué une hernie inguinale de 2 cm après une échographie. Cette douleur se manifestant seulement lorsque je cours je ne constate aucune amélioration. L’opération était-elle inéluctable si je veux continuer le Running ?

La réponse de notre médecin, Yannick Guillodo

Les douleurs au niveau de l’aine sont assez classiques lors de la pratique sportive. C’est le football qui est le plus grand pourvoyeur de douleurs inguinales. Ces douleurs sont généralement regroupées sous le terme générique de pubalgie.

Chez vous, la cause de la douleur est déjà diagnostiquée car on vous a parlé de hernie inguinale. Cette lésion doit se manifester par une tuméfaction (boule) due à un passage d’une partie du péritoine (membrane abdominale) et des viscères (intestin grêle, gros intestin) au travers du canal inguinal. Cette tuméfaction est plus visible et mieux palpée lorsque vous êtes debout et que vous « poussez » sur vos muscles abdominaux. En principe, cette hernie est assez bien tolérée et ne présente pas de risques majeurs de complications (mais l’étranglement herniaire est toujours possible). On peut donc très bien vivre et faire du running avec une hernie inguinale.

Effectivement, le seul traitement qui vaille est une cure chirurgicale. Mais la seule et unique indication est la douleur ou la gêne  que cette hernie entraîne au quotidien ou lors de votre pratique sportive. C’est donc vous et vous seul qui décidez de la date de votre intervention. Si la douleur est intolérable à l’effort et que cela vous gâche votre vie de sportif, il faut opter pour l’opération. Cette dernière consistera à renforcer la paroi abdominale qui est actuellement faible et qui laisse passer le péritoine et des viscères. Les récidives après chirurgie sont possibles mais très rares. En fonction de votre âge et de la qualité de vos muscles abdominaux, le chirurgien pourra vous proposer des solutions avec ou sans prothèse (plaque empêchant l’extrusion des viscères).

En conclusion, si votre douleur est tolérable, même en faisant des efforts, vous pouvez poursuivre votre running et différer l’intervention. Par contre, si la douleur est intolérable à l’effort, il faut dès maintenant vous faire opérer pour reprendre ultérieurement, après la chirurgie, sans crainte, votre sport préféré.

Vous aussi posez votre question à notre médecin

13 réaction à cet article

  1. Douleur inguinale mais on me dit que j’ai pas une hernie mais j’ai déjà était deux fois

    Répondre
  2. Bonjour Denis, pourriez vous être plus précis dans votre commentaire si vous souhaitez une réponse de notre médecin ? « Vous avez été deux fois quoi ??? » Merci

    Répondre
  3. Bonjour,
    Je me suis blessé au football au (lors d’une frappe de balle) il y a de cela 10 mois, au niveau de l’aine, et on m’a diagnostiqué d’abord une pubalgie, puis une rupture du tendon avec arrachement osseux. Après être allé avoir des spécialistes qui m’ont donné des traitement (calcitonine notamment), j’ai plus de pubalgie ni de rupture du tendon, l’arrachement osseux (4mm) quant à lui persiste. Le spécialiste m’a dit qu’on pouvait vivre avec sans douleur. Malgré cela, j’ai une douleur au même niveau et la seule chose qui me soulage c’est le port d’une « coquille ». Est ce une hernie inguinale ? Comment la soigner ? Merci

    Répondre
    • Bonjour,

      Votre douleur est en relation avec un arrachement osseux au niveau de l’insertion sur le bassin du quadriceps, le muscle de la frappe chez les footballeurs. Vous avez été très bien traité car la douleur a à présent pratiquement disparu. Il est logique que l’image de l’arrachement persiste sur les radiographies et il ne faut surtout pas vous en inquiéter car cette image sera toujours présente comme une cicatrice. Je suis bien d’accord avec le spécialiste qui vous suit, il va vous falloir vivre avec. Aussi, si vous êtes soulagé par le port d’une « coquille» ne vous en privez pas.

      Votre lésion n’a rien à voir avec une hernie inguinale qui entre plutôt dans le cadre des pubalgies.

      Soyez patient et prudent, cette douleur d’arrachement devrait disparaître dans les mois qui viennent. En attendant la cicatrisation complète, il serait judicieux d’éviter le football et les sports de « frappe » mais de pratiquer tous les sports qui ne déclenchent pas la douleur (natation, vélo, rameur, course à pied). C’est le meilleur moyen de garder force musculaire et condition physique en vue d’une reprise différée du football.

      Cordialement

      Répondre
  4. Bonjour je me suis fait opérer d’une hernie inguinale il y’a 1 mois j’ai repris doucement la course à pied comme me l’avais indiquer mon chirurgien au bout d’un mois mais j’ai toujours une gêne au niveau des adducteurs et la cuisse comme avant mon opération si ce n’est pas pire es ce normal ?

    Répondre
  5. Bonjour j ai une hernie inguinale
    2cmX3.5. sur le meme côté j ai une
    Prothese partielle de la hanche gauche depuis 2009.debout la douleur augment.doit je me faire
    Operer?

    Répondre
  6. bonjour à tous
    il y a 35 jours environ, je me suis fait opéré pour une hernie inguinale gauche. Bon la vérité avant lopération, je n’ avais pas de douleur, juste une petite boule quand je contracte les abdo. j’ai mis plus d’une année à me décider pour faire cette opération.
    je voudrais savoir si je pourrais reprendre le sport que je faisais avant l’opération, le crossfit, sinon quel type de sport est conseillé maintenant ?
    merci pour votre aide !

    Répondre
    • Question. On m a diagnostique une hernie inguinale droite, pas de précision sur sa dimension. J’ai des douleurs qui affectent même les hanches. Dois je nécessairement me faire opérer

      Répondre
      • Bonjour,

        Merci pour votre confiance mais pour mieux vous répondre j’aurais eu besoin de connaitre votre âge, votre métier, les sports que vous pratiquez et le degré de la gêne douloureuse à la pratique des activités physiques.

        Une hernie inguinale peut être gênante mais l’importance de la douleur n’est pas forcement en relation avec la taille de la hernie. Certaines hernies inguinales sont importantes par le volume mais relativement peu gênantes. Au contraire, il faut parfois opérer en urgence des hernies de petit volume qui se sont « étranglées » dans le sac herniaire.

        Chez les sportifs, la hernie inguinale déclenche des douleurs au niveau de l’aine, c’est à dire à la racine de la cuisse. Dans ce cas, il s’agit d’une problématique située au niveau des muscles de l’abdomen à leur insertion sur le bassin et on parle de pubalgie.

        Si vous avez réellement des douleurs de hanches, il n’y a sans doute aucune relation avec votre hernie inguinale droite. Aussi je vous propose, avant de vous faire opérer, de faire un bilan radiologique pour rechercher une arthrose débutante ou bien une coxopathie, c’est à dire une anomalie de fonctionnement de l’articulation entre le fémur et le bassin.

        En conclusion, votre courte question me fait penser qu’il faut prendre votre temps avant la chirurgie et s’assurer que les douleurs actuelles ne sont pas plutôt en relation avec un problème articulaire qu’avec un problème de hernie.

        Tenez-nous au courant.

        Cordialement

        Dr J.Pruvost

        Répondre
  7. Bonjour Dr ,SVP j’ai une hernie inguinale depuis 3ans mais pendant ces 3 dernières années celle-ci ne se manifestait pas régulièrement. Lorsqu’elle se manifestait c’était toujours accompagné d’une douleur qui dure presque 1heure ou moins. Ces derniers temps j’ai constaté que les qui apparaissait et disparaissent aussi tôt ,sont sortis maintenant. SVP j’ai besoin de vos conseils j’ai bientôt 22ans et je suis étudiant en informatique et math info précisément je suis en Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire )

    Répondre
  8. Bonjour,
    Je courre deux fois par semaine 10 km
    Depuis quelques temps après l effort une douleur à l Aisne me fait souffrir, elle passe avec un antalgique
    Je dois m allonger une heure et ça passe.
    J ai réalisé des examens et il se trouve que j ai une hernie de chaque côté de l Aisne.
    Puis je rester comme ça en prenant un antalgique après l effort ou dois je me faire opérer ?
    J ai mal qu après l effort sinon après je sens plus rien
    Merci pour votre réponse
    Stephanie

    Répondre
  9. bonjour dr j’ai aussi une hernie qui ressort je dois me faire opérer en octobre friant de la musculation dois-je arréter ou je peux continuer jusqu’à l’opération mais si je continue est ce qu’elle peux exploser merci

    Répondre
  10. Salut,
    Dernièrement j ‘ai couru un marathon ( Marathon Vert de Rennes ) avec deux hernies inguinales, j’ai ressenti une douleur au 40 ème kilomètre, j’ai stoppé en marchant puis restaurer et je suis reparti finir mon marathon. Actuellement je récupère pendant 4 semaines, je vais prendre rendez vous chez mon docteur pour me faire examiner .

    Répondre

Réagissez