Asian woman runners she was running on the road in the morning.

Interférences à l’entraînement : quand 1+1=3

Les actions conduites *autour* de l’entraînement peuvent impacter la progression. L’hydratation, le sommeil, les étirements… Une panoplie d’outils est aujourd’hui à disposition du sportif, qui peut d’ailleurs s’y perdre. Pire, certains outils, si on les associe, ne combinent pas leurs effets positifs comme on peut l’espérer (1+1=3), ils les inhibent (1+1=1).


AdobeStock_107361767-600x400

Confiné, mais toujours performant

Seulement une semaine écoulée et le confinement nous a déjà bien impacté. Notre comportement sportif, nos sensations à l’effort, les inquiétudes sur la baisse de performance… Pourtant ce n’est que le début. Alors comment préserver un bon niveau d’efficacité les prochains jours/semaines ?

Runner trail running fitness man on endurance run - motivation a

2 jours en montagne : assez pour performer à >4000m ?

Winter is coming… et avec lui la perspective de partir en montagnes pour préparer sa future saison (ou des épreuves spécifiques d’hiver). Alors qu’une acclimatation complète à l’altitude requiert plusieurs semaines, des formats bien plus courts sont utilisés par les randonneurs, parfois à peine quelques jours. Pour quels résultats ?



Fitness and workout wellness concept.

Mission to Mars : avez-vous les qualités requises ?

On sait que les athlètes de haut niveau présentent des valeurs physiologiques hors normes : gros cœur, bon rendement… À l’opposé du continuum de condition physique, on étudie aussi les personnes volontairement et durablement alitées afin de comprendre comment le corps humain réagit en situation de microgravité, autrement dit dans l’espace.

Kenyan-Eliud-Kipchoge-franchit-vainqueur-ligne-arrivee-marathon-Londres-28-avril-2019_0_729_486

2h au Marathon : 1 chance sur 10 en Mai 2032

À observer un marathon on se prêterait volontiers à deviner sur le résultat. Aujourd’hui plus que jamais, on cherche à prédire les performances au point d’en oublier leur composante imprévisible. Un contexte… Un athlète… Une foule… Et le record tombe. Alors plutôt que de s’évertuer à projeter une « date » pour cette fameuse barrière des 2h, ne serait-il pas plus pertinent de parler de « probabilité » de record ?

Source - Fotolia

C’est quoi un bon coach ? (1/3)

Dans le monde de l’entraînement, le détail règne en maître. Ce n’est pas pour rien, en effet, que l’on s’intéresse au programme de l’athlète (distance, volume, etc.) autant qu’à la manière dont il y répond (fréquence cardiaque, ressenti, etc.) ou encore à son quotidien (qualité de vie, sommeil, etc.). S’il suffisait alors au coach de « peser » ces différents détails pour en appréhender leurs effets sur la performance, cela se saurait. Un jeu d’additions et de soustractions suffirait… Au contraire, l’attitude à adopter vis-à-vis d’un athlète reste difficile à déterminer. Voici donc une série de trois articles dont l’idée est d’objectiver/encourager certains principes d’efficacité propres à toute intervention de performance sportive.