Source - Fotolia

Approche biologique de la fatigue

Dans un précédent article, nous avons parlé de la nécessité de la coupure à buts de récupération et de régénération (lien en fin d'article). Fatigue et récupération sont 2 concepts intimement liés, et la récupération doit être considérée comme un entraînement invisible, dixit Guillaume Millet.



Source - Fotolia

La coupure, une période à programmer

Les saisons de trail sont de plus en plus longues, ponctuées d’entraînements et de compétitions parfois épuisantes. Le corps et l’esprit ont besoin de se reposer et de se régénérer. Comment programmer cette période délicate ? Faut-il couper complètement ou poursuivre une activité pour limiter le désentraînement ? Tentons d’y voir plus clair.

Young triathlon competitor runs over the desert.

Comment ne pas louper le rebond de performance !

Pourquoi nos triathlètes ou nageurs d’eau libre élite s’entraînent-ils aussi durs, parfois au-delà des 35h « professionnelles » réglementaires ? Nous amateurs, partons parfois en stage pour doubler, voire tripler nos charges habituelles ? Mais le plus souvent nous sautons dans notre voiture à la sortie du travail pour ne surtout pas louper l’entraînement du club ? La plupart du temps avec l’idée d’être au maximum de nos capacités le jour J ! En espérant être plus fort que jamais en visant l’effet « rebond », la fameuse « surcompensation » de performance. Comment cela se passe-t-il ?

Hand of woman practicing meditation yoga on the nature at sunset

La méditation, outil de la performance ? (3ème partie)

Aujourd’hui, nous le savons, le stress est responsable de nombreux maux. En sport il peut agir négativement le jour de la compétition ou en amont en mettant à mal, par exemple, le système immunitaire. Mais il n’est pas une fatalité. Dans un dossier de plusieurs articles, nous verrons quels outils permettent de diminuer le niveau de stress chez l’individu. Dans ce troisième et dernier billet nous nous intéresserons à la méditation, à ses vertus contre le stress, mais pas que…


Source - Fotolia

La Dérive Cardiaque

Précédemment, nous avons parlé d’échauffement, c’est-à-dire d’élévation globale de la température interne de l’organisme à l’exercice, dans le but de préparer le corps à l’effort. Mais il faut bien comprendre que l’organisme continue à produire de la chaleur une fois le corps chaud, et que passée une certaine limite, cette chaleur est un frein à la prolongation de l’exercice. Le rendement mécanique de la locomotion humaine témoigne de ce phénomène. En effet, 75% de l’énergie issue de la dégradation des substrats énergétiques se transforme en chaleur dont il va falloir évacuer la majeure partie. Les 25% restants sont utilisés pour le déplacement. On comprend donc aisément que la capacité à évacuer la chaleur [la THERMOLYSE] est un paramètre important de la performance, qui plus est en conditions chaudes.
1 réaction

Male runner on long country trail

Trail : Êtes-vous prêt mentalement ?

La grande course des Templiers approche. Comme avant chaque objectif d’importance, il faut se poser la question de la stratégie mentale. En possédez-vous une ? Ou le mental fait-il partie des choses magiques qui peuvent expliquer la performance, ou la contre-performance ?
Les habiletés mentales sont en effet les facteurs de performance les moins reconnus. Ce sont pourtant de puissants catalyseurs. Voici 10 conseils pour choisir plutôt que subir.



Source - Fotolia

Diminuez votre Stress (2ème partie)

Aujourd’hui, nous le savons, le stress est responsable de nombreux maux. En sport il peut agir négativement le jour de la compétition ou en amont en mettant à mal, par exemple, le système immunitaire. Mais il n’est pas une fatalité. Dans ce dossier de plusieurs articles, nous verrons quels outils permettent de diminuer le niveau de stress chez l’individu. Dans ce second billet nous nous intéresserons au « lâcher prise», à l’importance de la parole et à l’exercice de la relaxation !

Sporty tattoo woman with fitness tracker sports watch

Tatoués : Attention à la surchauffe

Le culte du corps tel qu'il s'est développé depuis 30 ans a sacralisé les courbes de l'athlète, magnifié son accoutrement, son style et son attitude. Aujourd'hui, là où l'attirail matériel ne suffit plus à le distinguer, ses tatouages participent directement de son identité. Il n'est plus rare de voir ces emblèmes agrémenter l’image des athlètes, tout type de sport confondu. Mais alors que leur corps devient source d’affichage, qu'en est-il des effets de ces tatouages sur le fonctionnement "normal" de l'organisme.

Source - Fotolia

Diminuez votre Stress (1ère partie)

Aujourd’hui, nous le savons, le stress est responsable de nombreux maux. En sport il peut agir négativement le jour de la compétition ou en amont en mettant à mal, par exemple, le système immunitaire. Mais il n’est pas une fatalité. Dans ce dossier de plusieurs articles, nous verrons quels outils permettent de diminuer le niveau de stress chez l’individu. Dans ce billet un focus sera réalisé sur la fixation des objectifs et les routines de performance.

Source - Fotolia

[Cyclisme] Reprenez le Contrôle : Écoutez-vous !

En cyclisme, comme dans n’importe quel autre sport, nous entendons parler de « modèle d’entraînement ». Les « experts » essaient sans cesse de prédire la performance dans le but d’idéaliser la préparation. Si le modèle est bon, alors il marchera…

Pourtant, sur le terrain, nous constatons toujours une différence entre la théorie et ce qui se passe réellement pour l’athlète. Il y aurait donc toujours une place pour l’imprévu et le particulier. De ce fait il semble intéressant de prendre du recul par rapport à l’idéal et de redonner du pouvoir au sportif.




Source - Fotolia

Les Bienfaits du Curcuma pour le Sportif

A force d’entendre que « l’on est ce que l’on mange », le sportif désireux d’améliorer sa forme, son allure, ses perfs, entretient une relation pleine d’espoir avec certains aliments. Depuis quelques années, on dit beaucoup de bien du curcuma. Quels sont ses bienfaits ?

Source - Fotolia

Les dangers de l’été – Le coup de chaleur

Chaque été, la chaleur est la cause de nombreux accidents. A travers 2 témoignages, nous allons mettre en lumière les risques d’une pratique sportive intensive en ambiance chaude. Fièvre, perte de connaissance, vomissements et parfois la mort peuvent être au rendez-vous des mal-préparés, des non-avertis ou des inconscients. Découvrez alors comment prévenir et faire face pour que le plaisir de courir reste total même pendant la canicule.
1 réaction