Opéré d’une hernie inguinale, j’ai toujours mal !

Je me suis fait opérer le 09 mars d’une hernie inguinale, nous sommes le 12 avril et je ressens la même douleur aigue entre le pubis et le muscle des abdominaux. Est ce normal ? Que puis je faire ?

La réponse de Dr Guillodo, médecin du sport

Le syndrome pubalgique recouvre un ensemble de douleurs sus et sous pubiennes. La pubalgie était très fréquente chez les footballeurs dans les années 80, 90. Plusieurs causes sont responsables de ces douleurs chez le sportif : tendinopathie des adducteurs, arthropathie pubienne, hernie inguinale, …

La chirurgie était volontiers proposée, il y a une vingtaine d’années. Dans la dernière décennie, le nombre de pubalgies,  même chez les footballeurs de haut niveau, a terriblement diminué. Les raisons sont : une meilleure programmation de l’entraînement, un travail athlétique et musculaire mieux défini,  une prévention mieux connue.

Malgré tout, certains sportifs souffrent de douleurs chroniques de la région pubienne malgré le repos et un traitement médical et rééducatif, bien conduit. Dans ce cas, il faut rechercher une faiblesse de la musculature abdominale et surtout une ouverture des canaux musculaires c’est-à-dire la création d’une hernie (hernie inguinale, hernie crurale). Si c’est le cas, une chirurgie de cette hernie peut effectivement, comme dans votre cas, être proposée. Généralement, on pose une plaque interne pour « fermer » l’orifice inguinal. Mais il faut être sûr que l’origine des douleurs est au niveau de cette faiblesse abdominale. Sinon la chirurgie sera un échec …

Le délai que vous me donnez pour vos douleurs me semble logique car généralement on estime qu’il faut trois mois pour reprendre totalement son activité sportive. Donc soyez patient encore quelques semaines en faisant uniquement des sports en décharge, tel le vélo, puis recommencez  à courir dans l’axe avant d’entreprendre le travail d’appui (tennis, badminton, …). Travaillez beaucoup les étirements des adducteurs et de la chaîne postérieure (ischios). Interdisez-vous le travail musculaire des abdominaux,  seul le gainage, vous sera autorisé dans quelques semaines.

44 réponses à la question

  1. Bonjour,

    Je me suis fait operer d’une hernie inguinal en Octobre 2016 et a ce jour j’ai toujours mal Dans la Region pubiene. Mon docteur me dit que j’aurai une pubalgie, mais apres séances de physio et repos les progres sont assez faibles. Que dois-je faire car a ce jour, je ne suis pas capable d’avoir une vie normal et je me fait vraiment du soucis. Merci beaucoup

    Répondre
    • Bonjour,

      Merci pour votre confiance. Pour vous aider, j’ai besoin de précisions concernant la chirurgie de votre hernie inguinale. Quelle a été la technique employée et le chirurgien a-t-il posé une « plaque » au niveau inguinal ? Il est, en effet, très possible que vous souffriez d’une pubalgie surtout si les douleurs sont persistantes du coté opéré.

      Je vous propose, dans un premier temps, de faire une radiographie de la symphyse pubienne et une échographie de la racine des deux cuisses à la recherche de signes de souffrance articulaires, tendineux ou musculaires.

      Puis de consulter, pour avis, un chirurgien qui a l’habitude de prendre en charge les pubalgies des sportifs. Dans votre cas, il faut avant tout être certain que vos douleurs ne sont pas déclenchées par un conflit local en relation avec une prothèse souple (ou plaque) posée en 2016 et destinée à fermer l’orifice inguinal.

      Tenez-nous au courant.

      Cordialement

      Dr J.Pruvost

      Répondre
    • Tu as eu une pose de filet

      Répondre
  2. Bonjour et merci pour votre réponse.

    Quelle a été la technique employée et le chirurgien a-t-il posé une « plaque » au niveau inguinal ?
    – Pour l’opération le chirurgien m’a fait deux trous de chaque côté du ventre et aussi par le nombril afin de pouvoir accéder avec les instruments en poser un filet coté droit.
    Après l’opération j’avais des rdv avec le chirurgien pour les contrôles mais j’avais toujours des douleurs. Il me disait que cela était normal et qu’il me fallait plus de temps de repos, ce que j’ai fait mais cela ne passé pas. J’ai donc suivi les directives du chirurgien et attendu que cela passe mais rien.
    J’ai donc consulté un autre chirurgien qui m’a fait passer un scanner, qui à montrer que le filet était correctement en place.
    À la suite de cela et plus de 12 mois plus tard, le chirurgien m’a diagnostiqué une pubalgie et j’ai commencé la physio. J’ai continué à travailler jusqu’à récemment puis me suis mis en arrêt maladie car il n’était plus possible pour moi de continuer avec les douleurs. Depuis deux mois ça va très légèrement mieux, je fais toujours du physio et je viens de commencer à faire de la marche en piscine. Les douleurs sont moins fortes et présente qu’auparavant, mais elles sont toujours là et je sens que je suis très faible au niveau musculaire afin de pouvoir tenir le tout.
    Mon chirurgien me donne comme consigne de mettre de la glace 3 fois par jours et il m’a fait trois injections de cortisone depuis environ 12 mois mais toujours rien…
    Je lui ai demandé pour des médicaments, il pense que cela n’est pas utile, faire de l’ultrason, il ne pas très enthousiaste car selon lui il n’y a pas de bon résultat. Pour lui je dois etre patient et rester au repos. Je suis vraiment perdu et ne vois pas comment en finir avec ça de manière définitive.
    Que dois-je faire ? Est-ce que le scanner que j’ai déjà fait aurait pu mettre en évidence «de signes de souffrance articulaires, tendineux ou musculaires », ou bien je dois en faire un autre ?.

    Merci beaucoup pour votre réponse !

    Répondre
    • Bonjour Stephane,

      Je me rends bien compte de la date de votre dernier message. Cependant, je suis dans une situation similaire à la vôtre et j’aimerai savoir si vous avez trouvé une solution pour soulager la douleur.

      D’avance merci pour votre réponse,

      Cedric

      Répondre
    • SALUT, comment ca va? jespere du mieux….

      Répondre
      • Bonjour

        Bonjour tout comme vous opérer d’une hernie crurale avec pose de filet le 27 avril. Complication avec un gros hématome interne… morphine
        … plusieurs appel aux pompiers lorsque je restais complètement bloquée et tétanisée par la douleur… le chirurgien ne comprend pas. J’ai été à nouveau remise sous antibiotique pour la 2eme fois et patch de versatis tous les jours. Il me laisse encore 15 jours avant de me reoperer et de tout enlever… épuisée par la douleur… psychologiquement à bout de ne plus pouvoir gérer ma famille et ma maison

        Répondre
        • Bonjour, ou en êtes vous ? Qu’est ce que ça donne pour vous ?

    • Bonjour
      Votre inquiétude de votre douleur me rassure
      Merci

      Répondre
  3. Bonjour Stéphane,
    Avez vous trouvé une solution ?
    Je suis un peu dans la même situation.
    Opéré en janvier 2020 d’une hernie avec pose de filet, je souffre le martyre depuis.
    Les douleurs s’estompent un peu avec une longue période de repos total , mais réapparaissent dès la moindre petite activité physique , comme par exemple passer la tondeuse;
    Je ne sais plus quoi faire et ma vie a complètement changé depuis.
    Bon courage

    Répondre
    • Bonjour je rencontre le même problème. Opéré le 7 juillet 2021 avec méthode lichtenstein pose de filet côté gauche.
      Depuis l’opération j’ai des grosses douleurs au niveau de la zone opéré. Impossible de faire la moindre activité. Une boule est présente sous la cicatrice. J’ai effectué une infiltration qui m’a fait énormément de bien pendant 2mois. La douleur est revenu.

      Répondre
    • Pareil hernie inguinale. Opéré il y a 8mois toujours des douleurs, insupportable au boulot et au quotidien je ne sais plus quoi faire . le médecin s’en tape comme les chirurgiens..

      Répondre

      Répondre
    • Tu t’est fait opérer ou ?

      Répondre
  4. exactement la chose que vous…operation hernie inguinale et 2 ans apres tjrs des douleurs..

    Répondre
  5. Bonjour, j’ai été opéré le 15 mars 2018 concernant une pubalgie, un shouldice droit. J’ai une grosse cicatrice au niveau du pubis sur la droite et malheureusement depuis mon opération à ce jour en date du 28 avril 2022 ma vie s’est transformé en calvaire des douleurs qui sont chroniques et qui ont complètement détruit toute la partie droite de mon corps allant du grand droit à l’adducteur droit et en passant par les lombaires, j’ai du arrêter le football et même la musculation lorsque j’entreprends la moindre activité physique j’ai des douleurs tellement vives que je dois rester cloué au lit pendant 5 jours. Si des personnes sont dans la même situation que moi ou si elles ont pu sortir de ce calvaire je suis preneur pour toutes nouvelles solutions.

    Merci d’avance.

    Répondre
  6. Opéré il y a 8mois toujours des douleurs, insupportable au boulot et au quotidien je ne sais plus quoi faire . le médecin s’en tape comme les chirurgiens..

    Répondre
  7. Bonjour

    Bonjour tout comme vous opérer d’une hernie crurale avec pose de filet le 27 avril. Complication avec un gros hématome interne… morphine
    … plusieurs appel aux pompiers lorsque je restais complètement bloquée et tétanisée par la douleur… le chirurgien ne comprend pas. J’ai été à nouveau remise sous antibiotique pour la 2eme fois et patch de versatis tous les jours. Il me laisse encore 15 jours avant de me reoperer et de tout enlever… épuisée par la douleur… psychologiquement à bout de ne plus pouvoir gérer ma famille et ma maison

    Répondre
  8. Bonjour, opérer le 26 janvier 2022 pour une récidive de hernie inguinale gauche, mon corps présente toujours la grosseur comme avant l’opération ( hernie imposante) comme un manque de tenu du filet, depuis j’ai des douleurs presque non stop du côté opéré jambe hanche, une forte brûlure dès que je marche quelques mètres voir kilomètres quand les douleurs sont plus atténuées ou si je reste debout un certain temps cela reprend, ma vie n’est pas mieux qu’avant l’opération même pire, ayant subi ma première opération à l’âge de 1mois et demi, l’opération avait été faite n’importe comment nerfs pris dans un muscle latéral gauche donc le dernier chirurgien à essayé de faire au mieux pour retrouver le passage des différents nerfs, hélas le résultat n’est pas concluant. Avez vous des brûlures à cause de filet ? Pour la grosseur toujours présente, je suppose qu’il y a aussi un loupé sur moi, car les personnes que je connais qui ont eux ce type d’opération on retrouvé leurs corps d’avant hernie.

    Répondre
  9. Bonjour opérer e’. 2021 2 ernie et ernie onbilical nouer… Chirurgien à du tout refaire 3 mois parés eventration.. 2022 opération 1 filet et 1 erni encore.. Depuis avril 3 mois après opération j ai des grosse douleur scan’er fait fibro fait a part aie rouge et enflammer je ses plus quoi faire grosse crise de douleur comme si on ‘arracher les intestin je vomi aussi moin avant mais bon je ces plus koi faire qui peut m aider merci

    Répondre
  10. Bonjour je était opéré 13 juillet 2022 hernie inguinale je reste 4 jours hôpital Je rentre chez moi… Après 1 semaines total 10 jours de operation il son commance de douleur quand je marche dans aine ou posse fille et quand je touche les endroits peaux de aine je comme douleur électrique merci

    Répondre
  11. Bonjour,
    Je me suis faite opérer des hernies inguinale syite a ma naissance. Jusqu’à présent je ne prêtée pas tellement attention jusqu’à ce qu’un jour j’ai un HORRIBLE douleur au bas du ventre mais ce n’est pas la même que celle des règle vraiment quelque chose de différent.
    Aussi mais ce que je trouve bissard c’est que j’ai 16ans et que j’ai été faire une échographie mais cette dernière n’avais rien révélé du tout. Donc si jamais quelqu’un c’est pourquoi j’aimerais bien le savoir merci

    Répondre
  12. Bonjour, merci pour vos témoignages post-opération de l’hernie inguinale ou problème similaire avec pose d’un filet ou plaque qui aident aussi des non-opérés comme moi JA 63 ans , j’ai une hernie inguinale gênante, parfois légèrement douloureuse en fin de journée ou après des efforts physiques mais j’hésite à me faire opérer après avoir lu deux remarquables articles médicaux sur Wikipédia « Chirurgie de la hernie inguinale » et « syndrome de douleur post-herniorraphie » sur les risques de douleurs post-opératoires . A lire absolument ! .Le chirurgien que j’ai questionné à ce sujet m’a écouté poliment mais a balayé tout cela en me disant qu’avec les filets synthétiques, on avait max 3% de récidives ; qu’il faisait 300 opérations par an sans aucun souci . Il refuse les filets biologiques et autres méthodes , qui impliquent plus de risques de récidives de l’hernie. Oui OK mais quid des douleurs chroniques pendant de longs mois voire même à vie !! Pour une minorité de gens 10 à 30 % (? pas clair car bcp de gens n’osent plus se plaindre et de toute façon un filet synthétique c’est quasi-impossible à enlever sans gros dégâts ) . Moi je le sens pas trop le filet en polypropylene ou polyester car je déjà suis allergique, comme pas mal de gens, à tout vêtement avec du tissu synthétique sur ma peau alors en dessous de ma peau, je crains, intuitivement, d’avoir le même genre de rejet du petit filet . Quoi qu’il en soit, le souci est que face à la routine médicale généralisée qui impose ce type de filet, c’est comme une omerta médicale !! Vous n’avez pas soi-disant le choix ou alors comme moi vous vous dîtes que c’est peut-être pas si grave de vivre avec une hernie quitte à mettre des bandes abdominales. L’article Wikipédia mentionne d’ailleurs  » la chirurgie n’est plus recommandée pour les hernies minimalement symptomatiques, à cause du risque significatif (plus de 10%) de douleurs chroniques et du faible risque d’étranglement (moins de 0,2% par an) . Y a bien un site médical BIOHERNIA -commercial allemand -qui propose une technique plus soft et sophistiquée avec une sorte de filet naturel fait avec des fibres de votre propre corps mais bon le risque de récidive de l’hernie est clairement plus marqué et puis aller se faire opérer en Allemagne , payer une fortune pour cela et ensuite retourner seul à domicile sans réel suivi médical de proximité , c’est quand même stressant et risqué et puis c’est dingue de devoir aller en Allemagne pour cela !!! Alain

    Répondre
  13. Bonjour Alain.

    Toutes les situations et tous les corps sont différents. Pour ma part j’ai été opéré à 29 ans pour deux hernies inguinales de petites tailles avec pose donc de deux filets (dont je connais pas particulièrement la matière). En réalité avant l’opération j’avais très mal, les medecins ne comprennaient pas pourquoi c’était si douloureux car une hernie n’est pas censée faire mal quand elle n’est pas bloquée. Les hernies m’empêchaient donc de faire du sport. L’opération à été dure et la récupération assez longue. Et en effet j’ai des douleurs chroniques. Néanmoins maintenant après un an et demi après l’opération les douleurs ont quasi disparues. On est passé d’une forte chronocité (douleurs presque tous les jours) à des douleurs d’intensité beaucoup plus faible et beaucoup plus espacées dans le temps. Aujourd’hui j’ai des douleurs de temps en temps mais elle ne sont pas handicapante, ne m’empêche pas de faire du sport et je ne regrette pas l’opération, ni la prothèse qui était la seule solution viable.
    Bon courage

    Répondre
  14. Bonjour je me suis fait opérer d’une déchirure inguinale aiguë coté droit en février 2021 cela fait plus de 19 mois a ce jour .
    Je me suis fait ouvrir et poser une prothèse entière pour refermer la déchirure inguinale avec 16 point de suture.
    Aujourd’hui j’ai déjà fait deux contrôle chez le chirurgien qui m’a opérer et me dit que ces mon corps qui rejette la prothèse, je ne suis plus actif depuis sans cesse avec des douleurs persistent je ne ces que faire ? Y’a t’il quelqu’un qui pourrait m’aider ou me renseigner pour ne plus ou moins sentir ces douleurs intérieur qui pique, qui tire , qui me font des points de douleurs .
    Merci

    Répondre
  15. Bonjour je me suis fait opérer des hernie inguinale des 2 cotés avec pose de fillet 15×15 depuis 1 ans j’ai des douleurs inguinale

    Répondre
  16. bonjour
    j’ai une hernie inguinale qui me faisait souffrir presque tous les jours on doit m’opérer le 15 novembre. Il a 15 jours on m’a fait un grattage de la prostate depuis même si j’ai une bosse au niveau du pubis je n’ai plus aucune douleur de la hernie! pensez- vous que ces douleurs provenait de ma prostate qui était volumineuse? et pensez -vous que je dois être opéré avec les douleurs que je risque d’avoir après l’opération. car j’avais déja été opèré de cette hernie (c’est une récidive ) avec des douleurs insupportables. merci pour votre conseil

    Répondre
    • Bonjour,
      A vous lire, nous ne connaissons pas votre âge, ne savons pas si vous êtes sportif et, si oui, quel sport vous pratiquez.
      Ces notions sont importantes pour vous conseiller car les hernies inguinales peuvent être à l’origine d’une pubalgie, une pathologie toujours difficile à prendre en charge chez les sportifs.
      La chirurgie de la prostate est une chirurgie pour laquelle il faut prévoir un « certain » temps avant de récupérer au niveau local et général.
      Vous avez été opéré de la prostate il y a 15 jours et n’avez plus mal à l’aine, il n’y a donc pas d’urgence à vous opérer à nouveau.
      Mon premier conseil serait donc d’attendre trois mois avant de faire un nouvel examen clinique et évaluer l’importance des douleurs inguinales.
      Ce n’est qu’après ce nouveau bilan que vous pourrez envisager sereinement l’intérêt d’une nouvelle chirurgie inguinale.
      Tenez-nous au courant.
      Cordialement
      Dr J.Pruvost

      Répondre
      • Bonjour
        je suis un monsieur de 72 ans et tout d’abord je vous remercie pour votre réponse ce m’est très utile surtout que la hernie inguinale dont je vous parles est une récidive et je me souviens que les jours qui ont suivi cette opération avait été très douloureuse. j’ai rendez -vous ce jeudi avec le docteur qui devait m’opérer de cette hernie afin d’annuler cette opération prévue le 15 novembre et je vais suivre votre conseil et attendre 3 mois pour évaluer l’importance de mes douleurs. merci
        cordialement
        monsieur Meunier

        Répondre
        • c’est toujours moi j’ai oublié un détail vous m’avez demandé si j’étais sportif je fais du vélo en touriste et des balades à pied donc aucun sport violent.
          cordialement
          Monsieur Meunier

  17. Hello, merci a internet, je me sens moins seul, je me suis mis au running en 2019 (j’avais 46ans) ce qui m’a provoqué deux hernies inguinales (suite a mon marathon cette année) j’ai laissé un peu trainer mais des douleur m’on obligées a me faire opérer le 30 aout, j’ai tenté la reprise du running début octobre mais la douleur a l’adducteur gauche m’a fait abandonner, après un mois j’ai retenter pour le même résultat, questions a ceux deja passé par là, la douleur et la gène passe t’elle? combien de temps (le chir m’avait quand même dit qu’un mois après l’opération je pouvais reprendre tranquillement) est ce plus grave, est ce que ça demande une intervention ou un traitement ? merci..je vise le semi de Lille en mars j’aimerai bien retrouver mon niveau..

    Répondre
  18. Bonjour a tous et toutes opérée depuis aout 2022 hernie crurale étranglée nécrosée sans pose de filet je souffre de douleurs du coté gauche ça me descend dans la cuisse et au niveau du pubis je ne sais pas quand je vais pouvoir reprendre une vie normale et le sport c’est très handicapant et quand je vois vos commentaires ce n’est pas très rassurant comment faire pour que ça ce calme merci.

    Répondre
    • Pour avoir eu exactement la même douleur, je peux vous dire qu’elle va disparaitre doucement, faites des étirements de adducteurs, ça soulage..

      Répondre
  19. Opéré d’une hernie inguinale 13/12/2021 et première sortie le 25/12/2022.

    Répondre

Réagissez