Source :  Altitude Films

La préparation à l’UTMB® de Julien Chorier. Le calme avant la tempête

Nous voici dans la dernière ligne droite. A partir de maintenant, on ne peut plus progresser ! Il faut juste optimiser le niveau de forme et maîtriser ses émotions. Le jour J, il faudra vivre intensément l’instant présent, tout en restant calme et serein. 5 jours de repos sur les 12 derniers jours doivent permettre une belle surcompensation. 1 réaction

Swimrun

[SwimRun] Affûtage, le Mode d’Emploi ou comment être Prêt le jour J ?

Votre Swimrun approche à grand pas et vous vous posez des questions sur la fin de votre préparation ? Cette dernière phase d’approche est importante puisqu’elle va vous permettre d’aborder votre course dans les meilleures conditions. Cet article a pour but de vous donner quelques conseils et retours d’expériences afin d’aborder plus sereinement votre période d’affûtage.




Ironman

Ironman-Partie 5 : Paroles d’Expert, l’Affûtage

Ironman, « Homme de fer » en français, est une course multi-disciplinaire consistant à enchaîner Natation,
Cyclisme puis un marathon (course à pied de 42,195 km). La pratique de cette discipline est en pleine évolution.
Comment bien se préparer, s'alimenter, que manger pendant la période d'affûtage, voici les questions auxquelles répond notre expert à travers ce dossier déclinée en 5 parties.

ft7vjxwl2ry-olga-guryanova

Les sports collectifs ont aussi droit à leur affûtage !

Une fois n’est pas coutume, Lepape-info a choisi de ne pas parler de sports d’endurance, mais de sports collectifs ! En effet, une récente étude scientifique nous a alerté. Celle-ci avait pour objectif de tester l’intérêt d’une période d’affûtage pour des athlètes de sports collectifs. Lepape, 1er sur l’info, vous propose de décrypter ces résultats avec son expert Anaël AUBRY.

Source - Fotolia

Les règles d’or de l’affûtage

L’affûtage représente la dernière période d’entraînement pré-compétitive.
À ce titre, son rôle est important pour déterminer l’état de forme transitoire qui nous accompagnera sur la ligne de départ.


affutage

L’affûtage parfait : suivez le guide !

C’est certainement l’une des problématiques les plus minutieuses pour le coureur averti. La gestion de l’entraînement dans les jours qui précèdent la compétition doit en effet, dans l’idéal, permettre l’évacuation complète de la fatigue physique et mentale accumulée, tout en ne perdant pas une seule miette de la condition physique parallèlement acquise. Une recette peu évidente ! 4 réactions

Coureur seul

S’entraîner moins pour performer !

Ce titre accrocheur que pourrait utiliser un préparateur physique pour sa promo ou une marque vantant les mérites de son produit révolutionnaire, va pourtant toucher aux charges d’entrainement. Nos experts Anaël et Cyril seraient-ils devenus fous ?! Si la progression va forcément devoir passer par des périodes d’entraînement intenses, poussées, le couteau entre les dents, à l’approche de l’objectif tant désiré, tout doit changer. Et les problématiques de nouveauté, de stress d’entraînement et de choix de séances, vont être remplacées par celle de l’affûtage. Ici il ne désigne pas une fonte physique, mais une « fonte » de la charge d’entraînement visant à aussi faire tomber… vos records. Faisons le tour de la question. 6 réactions

Marathon du Mont Saint-Michel - 25.05.2014

Affutage : quelle est la bonne approche pour une compétition ?

Votre compétition approche à grand pas. Et des questions se posent.... Faut-il courir moins fréquemment, diminuer le kilométrage hebdomadaire ou lors de différentes séances, faut-il aller moins vite ? Augmenter les jours de repos ? Ou réduire parallèlement tous ces facteurs ? Beaucoup d’études scientifiques ont tenté d’expliquer ces phénomènes dits d’affutage. Explications.