870-Serre Che Trail4(2018-09-16-1338)Cyril QUINTARD-1

Aérobie/Anaérobie, quelle voie pour le traileur ?

Le trail est une discipline aérobie continue, ce qui n’empêche pas dans certaines circonstances (départ, côte raide…) de solliciter également la voie anaérobie. L’intensité et la durée de l’exercice déterminent conjointement les filières utilisées. Ces filières se caractérisent par la nature des substrats énergétiques dégradés (ATP, phosphocréatine, glucides, lipides), et ces substrats possèdent des vitesses de déplétion* et de réplétion* propres.

Home trainer wahoo kickr

Cyclisme : 6 séances qualitatives de 30 minutes

Vous ne savez pas comment concilier votre entraînement avec votre travail et c’est encore pire avec le changement d’heure ? Pas de panique, il est tout à fait possible de réaliser une préparation ultra qualitative en disposant de très peu de temps. Voici 6 séances très courtes sur home trainer qui vous feront progresser (y compris en endurance) !


Cycliste boisson

Le ressenti, meilleur indicateur de l’intensité d’entraînement 

L’équipe cycliste Sunweb s’est particulièrement distinguée ces dernières saisons au travers de trois coureurs : Tom Dumoulin (vainqueur du Tour d’Italie 2017, 2ème en 2018 et du TDF), Michael Matthews (maillot vert 2017 et vainqueur des classiques Québécoises 2018) et Warren Barguil (2 étapes du TDF et le maillot à pois 2017). Les données d’entraînement et de courses de 21 coureurs sont sorties (11655 séances). Et on peut dire que c'est très instructif ! 1 réaction


Source - Fotolia

En attendant le printemps

Malgré l’été indien, les prémices de l’hiver se font sentir, petit à petit, et nous rappellent que bientôt il faudra jongler avec la météo pour composer son entraînement. Alors anticipons et réfléchissons ensemble aux choix à faire dans les prochains mois (de novembre à février) pour réussir son printemps 2019.



© Jacob Lund

Natation : Plan d’entraînement pour un 1 500 mètres

Aujourd’hui, il est question de nager un 1500 mètres. Cette distance est mythique puisqu’elle est à la fois, l’épreuve la plus longue des épreuves olympiques nagées en bassin, et c’est également la distance réalisée en triathlon, sur le format olympique justement. Nous vous proposons alors de suivre un plan d’entraînement sur 6 semaines, afin de progresser sur cette épreuve, que vous soyez nageur, triathlète ou autre sportif !

Source - Fotolia

Evaluez votre profil en une seule séance

Vous souhaitez connaître votre capacité de performance avec précision ? Et déterminer votre profil physiologique ? Aujourd’hui, avec les capteurs de puissance, il est possible d’élaborer aisément un test très complet qui répondra à toutes ces attentes et que nous vous présentons dans cet article.

Plan d'entraînement sur 7 semaines pour grimper des cols !

Plan d’entraînement sur 7 semaines pour grimper des cols !

Ce plan s’adresse aux personnes qui préparent une course ou une randonnée de montagne, qui n’ont pas un accès régulier à des cols et qui ne peuvent s’entraîner en semaine qu’après leur journée de travail. Autrement dit cet article s’adresse à la plupart des cyclistes sillonnant les routes de France !


Le petit déjeuner améliore la performance en matinée…et en soirée !

Le petit déjeuner améliore la performance en matinée…et en soirée !

On entend souvent parler de l’importance du petit déjeuner. Pourtant, par manque de temps ou d’appétit après le lever il est souvent sauté ou pris sur le pouce. Des chercheurs britanniques ont récemment montré qu’il pouvait pourtant rendre plus performant quel que soit l’heure de l’entraînement ou de la compétition.



Crédit Photo : Ildi

Vaincre la fatigue par l’alimentation

Il est relativement rare que le sportif adapte son alimentation à l’intensité de l’entraînement. Il aura même parfois tendance à limiter ses apports nutritionnels en période de préparation dans l’objectif de « sécher » à l’approche de la compétition. Pourtant il est prouvé que de bonnes stratégies alimentaires pourront permettre de mieux prévenir les états de fatigue liés ou non à l’entraînement. Et ainsi de tirer de meilleurs bénéfices de nos séances, tout en augmentant le plaisir au quotidien.

Crédit photo : Dirima

L’entraînement, c’est du sérieux !

Nous avons évoqué dans une série d’articles les sacro-saints principes d’entraînement qui mènent à la performance et qui permettent à chaque individu de progresser sans se blesser. Mais nous ne sommes pas toujours rentrés au cœur de l’entraînement des athlètes pour évoquer l’importance de la programmation et du suivi « strict » des séances programmées par l’entraîneur. Strict est écrit entre guillemets car l’athlète doit être en mesure d’adapter sa séance en fonction des conditions extérieures (température, vent, pluie, altitude …) et individuelles (niveau de fatigue centrale et périphérique). En effet, l’autonomisation de l’athlète doit être recherchée par les entraîneurs, à l’entraînement comme en compétition.
2 réactions