Mieux dormir pour mieux performer

Mieux dormir pour performer !

On ne sait pas encore clairement pourquoi en dort, mais on sait que le sommeil est le facteur n°1 de notre récupération. Faisons un point sur cette activité qui nous occupe 1/3 de notre vie.




Source - Fotolia

Comment mieux récupérer grâce à son assiette !

On se concentre souvent sur « LA » séance d’entraînement. Mais on en oublie trop que le but de celle-ci est de s’y adapter. Or, pour remplir cet objectif au mieux il sera important d’en récupérer pour pouvoir enchaîner avec les séances suivantes et donc maximiser les phases de préparation. L’un des moyens les plus efficaces pour récupérer sera la combinaison nutrition/hydratation/sommeil. Pour les deux premières solutions, certains auront leur shaker tout prêt à consommer à l’issue de chaque série. Pourtant, très souvent de bons choix nutritionnels pourront contribuer à une stratégie de récupération optimale.


Crédit : Rémi Morel

Comment construire sa séance de pacing ?

Nous avons consacré plusieurs articles au pacing (i.e gestion de l’intensité de l’effort) sur route et en trail (voir références en fin d’article). Nous avons démontré l’importance de ce facteur quant à l’épargne des réserves en glycogène, au retardement de l’apparition de la fatigue musculaire, à l’amélioration du confort intestinal… Comme tout facteur de performance, son amélioration passe par des séances spécifiques qu’il faut programmer assez régulièrement, lors des sorties longues pour les coureurs de trail long et ultra, et lors de séances tempo pour les coureurs de trail court.



Source - Fotolia

Devenez maître de votre performance !

Pour son 50ème article pour Lepape-info, notre expert Anaël AUBRY se fixe un challenge : vous faire progresser. Mais pour cela il va vous demander de vous écouter…Pas simple !
Faire progresser en ne faisant que s’écouter : un sacré défi ! Pas une mince affaire surtout quand on sait que vous ne serez pas les derniers pour vous envoyer des séances épuisantes à la sortie du travail ou des week-ends à empiler les heures d’entraînement.
1 réaction

Source - Fotolia

Toi et moi à l’entraînement : pour le meilleur…

En général, on entend que la performance repose sur la physiologie de l'athlète ou sur ses attributs psychologiques. C'est vrai lors d'épreuves en solitaire quand le contexte est stable. Mais lors d'affrontements directs, qu'en est-il ? Ces facteurs restent soumis à d'autres enjeux : des enjeux tactiques. Et oui, on se surprend parfois grâce à l'adversaire de devant ! Pourtant, à l'entraînement, on ne sait que trop peu tirer profit d'autrui, qu'il soit adversaire ou partenaire…


Source - Fotolia

Pour éviter les blessures : 3 articulations clés à échauffer avant l’effort !

Très souvent, on pense l’échauffement comme un système qui permet aux seuls muscles et tendons de pouvoir se préparer à l’effort, notamment par augmentation de la température (notion de rendement maximum à une température de 39° C). Et au cœur et aux poumons par augmentation progressive du fonctionnement métabolique (augmentation par exemple de la fréquence de battements cardiaques et des cycles respiratoires, etc. ») … Mais peu de gens savent que la préparation des articulations à l’effort est une donnée à prendre en considération pour améliorer l’efficacité de nos performances et diminuer les blessures.



Source - Fotolia

Intérieur Cycle – Épisode 5

Tout au long de cette saison 2017-2018, nous suivons la préparation d’un coureur Elite que nous appelons ici Stéphane. Avec lui, nous vivons ses réussites, ses doutes, les imprévus et les réflexions qui accompagnent toujours la recherche constante de progression et de performance. L’objectif de ce compte rendu mensuel est de s’appuyer sur la réalité du terrain pour mieux comprendre et expliquer les différents enjeux de l’entraînement en cyclisme.

Source - Fotolia

Quelles échelles de ressenti pour s’entraîner ?

Les échelles de sensation recueillent de la subjectivité. Par définition, elles peuvent donc omettre certains facteurs essentiels comme en refléter d’autres estimés sans importance. Ainsi, elles sont partielles. Pourtant, dès lors que l’individu interpellé par cet outil s’y adonne consciencieusement, les mesures réalisées peuvent devenir cruciales. Prévention de la blessure, qualité de récupération, satisfaction liée à l’entraînement… s’en trouvent toujours améliorés. C’est démontré. Le lien avec la performance est alors tout tracé. Voici quelques-unes des échelles couramment utilisées dans le monde de l’entraînement (en endurance notamment) pour réaliser un suivi de l’état de forme d’un athlète.

Source - Fotolia

La Spécificité : Oui mais en Temps Utile !

Dans un précédent article sur la progressivité, nous avons évoqué les divers principes qui régissent l’entraînement des athlètes. Ces principes sont transversaux et s’appliquent à l’ensemble des disciplines sportives, à quelques nuances près.
Après la progressivité et l’alternance des sollicitations énergétiques, le principe de spécificité est également essentiel à comprendre.

Source - Fotolia

Tout Savoir sur la Chaleur : Introduction

Avoir trop chaud quand on fait du sport, c’est un peu comme courir avec de la fièvre. C’est excessivement dur. La chaleur est un des pires facteurs de détérioration de la performance en endurance, mais c’est aussi une des meilleures stratégies à utiliser pour booster le niveau de performance. Dans cette succession d’infographies, vous trouverez tout ce qu’il faut savoir sur la chaleur : ses différents effets physiologiques, ses effets sur la performance ou encore plusieurs stratégies de prévention. Voici la 1ère partie : introduction.

Source - Fotolia

C’est quoi un bon coach ? (1/3)

Dans le monde de l’entraînement, le détail règne en maître. Ce n’est pas pour rien, en effet, que l’on s’intéresse au programme de l’athlète (distance, volume, etc.) autant qu’à la manière dont il y répond (fréquence cardiaque, ressenti, etc.) ou encore à son quotidien (qualité de vie, sommeil, etc.). S’il suffisait alors au coach de « peser » ces différents détails pour en appréhender leurs effets sur la performance, cela se saurait. Un jeu d’additions et de soustractions suffirait… Au contraire, l’attitude à adopter vis-à-vis d’un athlète reste difficile à déterminer. Voici donc une série de trois articles dont l’idée est d’objectiver/encourager certains principes d’efficacité propres à toute intervention de performance sportive.

Three trail runners, two men and a woman, running up a steep trail in the mountains in the Alps on a hot, bright summer day.

TRAIL : De la PROGRESSIVITE, mettez-en partout !!

S’il est un principe d’entraînement essentiel et incontournable, c’est bien celui de la progressivité qui s’applique dans de très nombreux domaines, de la planification annuelle à la séance. Mais replaçons tout d’abord ce principe au sein du cahier des charges de l’entraîneur, établi à partir des évaluations individuelles et des objectifs à atteindre.