Quelle est la différence entre le poids de forme et le poids idéal ?

Quel sportif n’a jamais surveillé son poids, que ce soit pour améliorer ses performances (athlétisme, cyclisme), atteindre une catégorie de poids (aviron, boxe, judo…) ou prendre de la masse musculaire (ski de piste, sport de contact…). Le poids est l’objet de toutes nos attentions car considéré comme un ennemi par les sportifs à la recherche d’un poids idéal voire de maigreur.

Le poids idéal n'existe pas

La notion de poids idéal est un leurre ! Il faut en finir avec cette idée reçue. Le seul critère à retenir, pour vous, est celui qui correspond à votre poids de forme. C’est un poids personnel dans lequel vous vous sentez bien, celui où vous êtes en accord avec votre corps et votre tête, celui qui permet le fonctionnement optimal de votre organisme sans régime alimentaire de restriction.

Selon les activités sportives, il existe des moyennes de % de  masse grasse mais il est important de ne pas occulter les facteurs individuels, métaboliques, les méthodes de mesure et, la profonde et injuste, inégalité face au poids. Il est courant de rencontrer deux athlètes de même taille pratiquant le même sport avec des poids de forme différents. Certains semblent pouvoir manger de tout sans craindre le moindre bourrelet, alors que d’autres prennent 2 kg en passant devant la boulangerie !

Oui, le poids excessif représente un handicap, un traumatisme pour les articulations, un frein dans les côtes, de précieuses minutes perdues en fin de parcours mais attention il ne s’agit pas d’atteindre le poids le plus bas possible. Le déficit en graisses, souvent consécutif à un régime amaigrissant strict peut aussi nuire à la santé et donc à la performance ! Il est sans doute plus néfaste de peser 1 kg de moins qu’ 1 kg de trop. Prenez garde, avoir un taux de masse grasse trop faible entraîne une baisse des résistances à l’effort, une diminution des forces physiques mais aussi mentales.

Alors ne sacrifiez pas votre forme au profit d’un corps trop amaigri !

 

5 réaction à cet article

  1. « Un taux de masse grasse trop faible entraîne une baisse des résistances à l’effort » pourtant les marathoniens les plus performant (même mise à part les kenyans) ont un taux de masse grasse très bas (environ 8%) !

    Répondre
  2. Bonjour,

    Les physiques des marathoniens élites sont plutôt du genre maigre, voire très maigre. Mais, n’est pas marathonien de haut niveau qui veut, ni mince constitutionnellement qui veut ! Le piège est de prendre ces coureurs comme référence et de tenter des régimes drastiques pour leur ressembler. Notre code génétique est unique et nous ne pouvons pas tous avoir la même morphologie.
    De nombreuses études ont montré que le système immunitaire, nos possibilités de récupération étaient affectés en cas de poids inférieur au poids de forme.

    Pour exemple, les restrictions alimentaires sévères suivies par certaines femmes athlètes ont des effets délétères sur l’organisme. On soupçonne les fortes pertes pondérales d’être responsables de désordres neuroendocriniens. La triade de la femme sportive découle d’apports alimentaires insuffisants qui induisent des troubles du cycle, puis une aménorrhée, qui à son tour entrainera déminéralisation osseuse et ostéoporose.

    Sportivement,

    Répondre
  3. Nous ne sommes pas tous égaux malheureusement.
    Certains pourront performer avec un taux très bas et d’autre non.
    Le poid de forme est différent pour tout le monde. Le meilleur moyen de connaitre le sien est de faire un suivis de ses performances en parallele de son poids , un petit carnet d’entrainement pour consigner le tout. Ou de se faire suivre par un spécialiste qui pourras nous aiguillés au mieux.
    En ce qui concerne certains athlètes porfessionels étant donnés qu#ils sont suivis medicalement , ils peuvent se permettre d’optimiser aux mieux leurs poids pour une competition donnés ce qui ne veut pas dire qu#isl ont ce poids tout le long de l’année.
    Pour comme nous sommes tous différents ils hasardeux et dangereux de prendre comme maitre étalon son voisin.
    have a fun

    p.s . cela fait presque doublons désolé

    Répondre
  4. Personnellement, j’utilise un petit soft BMI calculator pour calculer mon indice de masse corporelle.
    http://www.logicielsgratuits.org/windows/loisirs/sante/BMI-Calculator/

    Répondre

Réagissez