Source - Fotolia

Reprendre après un ultra

Mimmi Kotka, la célèbre ultra-traileuse suédoise de 39 ans, vient de mettre fin à sa carrière d’athlète. Elle dit se sentir comme une ‘’coquille vide’’ après avoir cumulé les ultra trails au fil des saisons. Pour elle, depuis l’an passé, les abandons se succèdent et le plaisir s’échappe. Même si la nécessité de la coupure n’est pas ressentie de la même manière par tous, le corps et l’esprit ont besoin de se reposer et de se régénérer. La récupération doit se concevoir à l’échelle de la saison avec une coupure dite annuelle, mais aussi après chaque ultra. Pour autant, faut-il couper complètement ou poursuivre une activité limitant le désentraînement ?


Source - Fotolia

Pourquoi jeûner avant de courir sous la chaleur ?

On utilise souvent la métaphore d’une voiture pour imager le corps à l’exercice. Avoir comme l'on dit un plus gros « moteur », des « amortisseurs » robustes ou une faible « consommation aux 100 km » sont des axes de progrès. Par rapport aux épisodes de chaleur que nous vivons cet été, le sang en tant que « liquide de refroidissement » devient un paramètre clé. Voyons pourquoi.

velo

Le vélo indispensable à la progression du coureur à pied ?

Que l’on soit coureur à pied loisir ou compétitif, l’entraînement passera le plus souvent par la seule pratique de la course. Il n’est aujourd’hui plus à prouver le bénéfice du travail technique, de la vitesse et du renforcement musculaire que ce soit pour courir plus vite, plus longtemps ou tout simplement prendre plus de plaisir dans sa pratique et moins se blesser, des techniques éloignés au départ du spécifique course à pied. On pense moins souvent à incorporer des sorties vélo pensant que se sont deux sports d’endurance fondamentalement différents. Pourtant, en intégrer régulièrement dans son programme apportera de nombreux bénéfices.

cyclisme

Cyclisme : Vers un entraînement durable

Progresser en cyclisme est un travail de longue haleine, un type d’investissement qui n’est pas toujours valorisé dans notre société actuelle. A travers cet article nous vous invitons donc à construire un modèle d’entraînement efficace sur la durée et que l’on pourrait qualifier de « durable ».

mental

Les sportifs ont plus de capacités mentales que les sédentaires !

Nous avons souvent été éduqués avec l’idée que pour avoir une tête bien faite il serait nécessaire de s’enfermer pour apprendre ses leçons jusqu’à ne plus avoir d’énergie mentale et que dans ce contexte la pratique physique est secondaire, jusqu’à inutile. Pourtant, depuis quelques années, de plus en plus d’études ont démontré que la pratique du sport pouvait permettre une meilleure disponibilité des neurones, une plus grande endurance mentale et un goût plus prononcé pour l’effort cognitif.


velo

Le vélo : un moyen de renforcer son endurance musculaire

Si vous êtes équipé d’un vélo d’appartement, cette séance est parfaite pour vous. Si vous n’en possédez pas un, mais que vous possédez un simple vélo de route ou de chemin, sachez que les bénéfices à retirer des séances que nous allons vous proposer sont identiques… pour peu qu’on adapte le protocole proposé à l’environnement qui est le vôtre.

ressources

Où aller chercher des ressources inespérées ?

Savez-vous qu’il a été montré depuis des années que le facteur le plus puissant sur la performance ne sera pas un programme d’entraînement, une boisson énergétique, un complément, un protocole de récupération ou toute autre méthode pouvant influer sur le physique ou notre physiologie, mais la puissance des messages envoyés à notre mental !
2 réactions

abdos

Travailler ses abdos lentement mais sûrement

Le travail des « abdos » est souvent associé dans l’esprit des pratiquants, à un travail de type douloureux et pénible… au caractère obligatoire et routinier des exercices ; on pourrait dire que dans de nombreux cas, la souffrance physique ressentie par les pratiquants l’emporte sur la notion de plaisir. Sauf quand les progrès sont visibles ! Pourtant, les exercices et les façons de procéder sont multiples et variées.

col

Monter des cols, conseils et exercices !

Grimper des cols, plus ou moins vite, est un objectif commun à beaucoup de cyclistes. Mais pour la majorité des coureurs cela représente aussi un défi qui peut parfois faire peur. Pourtant, en se préparant bien et en adoptant la bonne stratégie, ce challenge peut devenir accessible au plus grand nombre. Alors regardons ensemble les différentes choses à mettre en place pour se faciliter la tâche en montagne !

image1

Trail, peut-on s’entraîner sans cardio ?

A Lepape-info, nous avons consacré une multitude d’articles sur l’utilisation du cardiofréquencemètre à l’entraînement en en compétition, et sur les apports du suivi des fréquences cardiaques. Pour autant, dans une activité où les repères sont moins évidents que sur la route ou la piste, peut-on se passer du cardio à l’entraînement ? Et comment évaluer ses progrès et son niveau de performance ?
2 réactions




image1

Musculation : essayez d’autres formes de travail !

L’isométrie est un régime musculaire, au même titre que les régimes excentrique, concentrique et pliométrique. Le régime isométrique peut se définir comme une contraction musculaire pendant laquelle les points d’insertion ne bougent pas (ni ne s’éloignent, ni ne se raccourcissent) : le principe de base consiste à maintenir une position dans une angulation précise, correspondant à la phase particulière d’un mouvement. La contraction isométrique est utilisée dans les programmations d’entrainement pour gagner en force maximale (recrutement maximum des unités motrices) sans pour autant prendre en masse musculaire. Elle est par ailleurs utilisée pour des sujets dont les mouvements articulaires sont à proscrire ou impossibles à réaliser selon leur pathologie.

AdobeStock_289910875 (1)

Les gammes, un type d’exercice complet pour retrouver une condition physique générale

Les exercices « éducatifs de course à pied » encore appelés « gammes d’athlétisme », sont utilisés pour s’échauffer mais aussi pour travailler « le placement ». On peut affirmer que de manière générale, ils concourent au développement de la condition physique et à celui de notre mobilité (à la base de notre motricité de terrien). On peut considérer leur pratique comme accessible par un très grand nombre de personnes, sous réserve que chacune d’entre elles ait acquis un bon niveau de maitrise technique … et qu’elle possède un degré de tonicité suffisant.
2 réactions


sante

Être cohérent…sur le plan cardiaque

Nous avons évoqué dans un précédent article l’utilisation de la Variabilité de la Fréquence Cardiaque (VFC ou HRV pour Heart Rate Variability) dans le suivi physiologique des sportifs. Pour rappel, le cœur ne bat pas à un rythme constant, il accélère et il freine de manière plus ou moins régulière. La cohérence cardiaque correspond à une variation régulière du pouls selon une périodicité dépendante de lois physiologiques.
1 réaction