championnat de France de trail court 2015

Booster sa VMA : Utile pour les traileurs ?

En trail, Les performances s’améliorent et le niveau se densifie. Et pourtant, les travaux en physiologie comme l’expérience de chacun sur le terrain nous prouvent que la vitesse n’est pas le facteur premier de la réussite. L’endurance, la technique, la stratégie, le mental et l’expérience la devancent dans le résultat final. Alors à quoi bon optimiser sa VMA ? 2 réactions

fatigue

C’est quoi la Fatigue ? Approche théorique #2 : La remise en cause des données existantes

N’a-t-on pas des arguments récurrents qui nous suggèrent que la compréhension du phénomène de fatigue ne devrait pas être réduite à ce qui se passe dans le corps… A commencer par celui du sprint final ! Une dernière accélération… parfois même après 42km de course ? C’est vrai ça… Comment, sur la base des précédents modèles (cf. partie #1), deviendrait-il possible à un athlète de courir plus vite en fin de marathon que sur la moyenne de l’épreuve ? Ses réserves énergétiques devraient en effet être trop amoindries pour générer un tel comportement, sa température centrale trop élevée, ses traumatismes trop importants… Trop ! Trop… ? A priori, non.


Geoffroy Sarran descente photo organisation Hivernatrail - Copie-1

La descente : maîtriser ou subir ?

La course en montagne puis le trail ont fait de la descente un passage incontournable. Négligée par de nombreux coureurs à l’entraînement car jugée facile ou au contraire traumatisante et dangereuse, elle doit faire l’objet d’un travail technique et physiologique précis pour que les kilomètres de dénivelé négatif ne soient pas une descente aux enfers.

Ultra trail cote d'azur mercantour 2015

Trail : Développer sa VMA ascensionnelle

Le travail en côtes est à la mode. Pas un plan d’entraînement sans une telle séance, mais quel est l’intérêt d’un tel travail ? Quelles sont les filières énergétiques sollicitées ? Quels types de séances peut-on réaliser, sur quelles distances, avec quels pourcentages ? Enfin, comment intégrer une séance de côtes dans une programmation ? Nous allons tenter de répondre à toutes ces questions et proposer des séances en lien avec les objectifs du coureur. 3 réactions


Coureur seul

S’entraîner moins pour performer !

Ce titre accrocheur que pourrait utiliser un préparateur physique pour sa promo ou une marque vantant les mérites de son produit révolutionnaire, va pourtant toucher aux charges d’entrainement. Nos experts Anaël et Cyril seraient-ils devenus fous ?! Si la progression va forcément devoir passer par des périodes d’entraînement intenses, poussées, le couteau entre les dents, à l’approche de l’objectif tant désiré, tout doit changer. Et les problématiques de nouveauté, de stress d’entraînement et de choix de séances, vont être remplacées par celle de l’affûtage. Ici il ne désigne pas une fonte physique, mais une « fonte » de la charge d’entraînement visant à aussi faire tomber… vos records. Faisons le tour de la question. 4 réactions