fatigue

C’est quoi la Fatigue ? Approche théorique #2 : La remise en cause des données existantes

N’a-t-on pas des arguments récurrents qui nous suggèrent que la compréhension du phénomène de fatigue ne devrait pas être réduite à ce qui se passe dans le corps… A commencer par celui du sprint final ! Une dernière accélération… parfois même après 42km de course ? C’est vrai ça… Comment, sur la base des précédents modèles (cf. partie #1), deviendrait-il possible à un athlète de courir plus vite en fin de marathon que sur la moyenne de l’épreuve ? Ses réserves énergétiques devraient en effet être trop amoindries pour générer un tel comportement, sa température centrale trop élevée, ses traumatismes trop importants… Trop ! Trop… ? A priori, non.


noix de cajou

« Quand on manque de magnésium, on manque d’énergie ! »

Le magnésium est un élément à l'origine de près de 300 réactions biologiques. Les apports sont difficiles au quotidien car notre alimentation industrialisée et raffinée est responsable de carences. D’autant que ce minéral n’est pas stocké dans le corps hormis les os (mais 70 % du magnésium se trouvent dans le squelette). Explications sur nos besoins et le comportement nutritionnel à adopter pour couvrir ces derniers.

mal de dos

Que faire contre les douleurs de dos ?

Les lombalgies, ou douleurs de dos en langue quotidienne, sont un motif de consultation très fréquent pour les sportifs comme pour les non sportifs. Les lombalgies du sportif sont elles différentes des lombalgies du sédentaire ? La pratique du sport peut-elle être seule responsable de douleurs lombaires et faut-il arrêter le sport lorsque l’on souffre du dos ? Que faire pour soigner les lombalgies et quelle préparation physique pour les éviter ? De nombreux livres répondent longuement à toutes ces questions. Dans cet article, nous tenterons seulement d’orienter les sportifs et de leur éviter de trop s’inquiéter devant une pathologie commune le plus souvent bénigne. 5 réactions

Sommeil UTMB 2011

Ultra Trail : J’hallucine !

Le sommeil est une activité vitale pour chaque individu. Sa privation peut entraîner de graves conséquences, jusqu’au décès. En ultra trail, la place du sommeil avant la course mais aussi pendant l’épreuve est une question récurrente dès lors qu’on dépasse les 30 heures d’effort. Ne pas dormir, dans le cadre d’une épreuve sportive, accélère la survenue de phénomènes hallucinatoires comme vous le détaille Pascal Balducci, entraîneur trail et expert lepape-info.








Semi Marathon de Vienne 2012 Radcliffe Gebrselassie

2h15min25sec…histoire d’un record… (partie 1)

Au travers d’un article scientifique publié il y a maintenant 9 ans, Andrew M.Jones nous renseignait sur les différentes caractéristiques physiologiques de Paula Radcliffe (détentrice du record du monde du marathon) ainsi que leurs évolutions. Voici un résumé de cet article au combien enrichissant pour les amateurs d’épreuves de longue distance. Comme d’habitude, celui-ci n’a pas vocation de nous faire devenir des « petits » Paula Radcliffe, mais nous amener à réfléchir sur nos pratiques, à nous remettre en question, tester, chercher à comprendre et adapter au mieux par rapport à soi-même et non aux autres.


Exhausted man runner resting

Fatigue, surcompensation et performance : les étapes de la décadence

Depuis des décennies, le mythe du rebond gouverne une partie des mœurs d’entraînement. Celui-ci suggère une surcompensation du niveau de performance consécutive à une très forte période de charge. Ainsi, plus le niveau de fatigue engendré serait important, plus la progression enregistrée suite à une récupération serait grande. Sur le papier, l’idée semble tenir la route. Dans les faits, mieux vaut ne pas y mettre sa main à couper. 14 réactions