TRX 1

Gainage sur TRX : pour une meilleure sollicitation des muscles profonds

Dans la collection des méthodes et exercices pouvant servir au travail de gainage, celle qui consiste à travailler en état d’instabilité parait des plus efficaces parce qu’elle concerne au premier chef, le renforcement des muscles profonds et parce qu’elle exige le recrutement d’un plus grand nombre de muscles stabilisateurs.
Nous allons vous proposer de travailler avec l'outil que l’on nomme « TRX » et qui signifie "Training Under Suspension”.
Le principe est de réaliser chaque exercice en suspension à l'aide de deux sangles accrochées.

GAINAGE CERVICAL 1

Le gainage cervical

La nuque, ou zone cervicale, est une région du corps très souvent négligée alors qu’elle constitue un point fondamental de soutien du cerveau qui lui-même est à la base des échanges nerveux.
Vous pouvez améliorer la mobilité et le renforcement musculaire de cette zone grâce à différents exercices sur le dos, les genoux ou contre un mur.

ENDURANCE 1

Travailler son endurance musculaire

L’endurance musculaire est un type de travail qui consiste à effectuer des exercices en séries longues, c’est-à-dire à réaliser entre 20 à 50 répétitions d’un même mouvement.
Pour cela, les charges sont minimales, voire inexistantes selon le niveau de pratique ou l’intensité liée à la réalisation du mouvement (plus ou moins complet c'est-à-dire faisant appel ou non à un plus ou moins grand ensemble de muscles).




TRICEPS COUV

Mille et une façons de travailler ses triceps

Le triceps est un muscle situé à l’arrière du bras, entre le coude et l’épaule, à l’opposé du biceps. Il est génétiquement plus proéminent chez les hommes que chez les femmes.
C’est un muscle qui a une forte tendance à se relâcher rapidement s’il n’est pas sollicité. C’est pour cela qu’il constitue bien souvent la « bête noire » de la plastique du bras car son aspect « pendant » est disgracieux et crée un déséquilibre musculaire par rapport au biceps.






image8

Un exercice, plusieurs variantes

Nous pratiquons souvent les mêmes exercices et nous les pratiquons très souvent de la même façon. Un peu d’originalité nous ferait le plus grand bien : elle peut provenir de la diversité des pratiques ou des situations mais elle peut également provenir de la façon dont nous pratiquons un seul et même exercice.

Marathon-Paris-canape

Vous courez, ils impriment votre parcours

L'entreprise Races Routes offre l’opportunité de garder un souvenir durable et personnalisable de votre course en imprimant son itinéraire, pour le transformer en bel objet de décoration.


Source - Fotolia

Essentiel pour les Coureurs et pourtant Simple à Réaliser : Les Étirements des Fessiers et Ischios Jambiers

En matière d’étirements, et plus que dans n’importe quel autre domaine, le principe de progressivité fait autorité. « Progressivité », c’est-à-dire « qui se fait par degrés, de manière régulière et continue ». Les quatre illustrations qui suivent, démontrent comment , à partir d’un groupe musculaire , ici les ischios jambiers et les fessiers, le travail « d’assouplissement » peut être mené.

Source - Fotolia

Traileurs : Optez pour le Circuit Training !

Le mois de décembre est bien installé et celui de janvier arrive à grandes foulées. Décembre est parfois synonyme d’un doux manteau blanc agréable à dérouler pour le traileur, mais le plus souvent caractérisé par le froid, la grisaille, la pluie. Autant de conditions qui peuvent freiner certains d’entre vous, chacun trouvera aisément mille excuses pour ne pas aller courir et rester bien au chaud. Une pratique alternative peut vous permettre de conserver les acquis, de poursuivre l’entraînement, voire même de progresser grâce à une nouvelle forme de séance, celle du circuit training. Appelé aussi méthode des efforts dynamiques, le circuit offre de multiples avantages au traileur et vous permettra sans doute de franchir un nouveau cap tout en vivant une séance ludique et variée. Descriptif du Circuit Training !