vélo montagne

Naître en altitude donne-t-il un réel avantage en cyclisme sur route ?

Nous avions dans les précédents articles, évoqué l’impact sur l’organisme d’un stage ou d’une compétition en altitude et vu comment se préparer à un tel évènement, en fonction du temps que nous avions à disposition, afin de permettre une acclimatation et performer au mieux.
Aujourd’hui nous allons un peu plus loin, comprendre si le fait pour les coureurs de haut niveau, d’avoir vécu toute leur vie à de hautes altitudes, comme on l’entend chez la plupart des coureurs d’Amérique du sud, à un impact réel sur les performances d’endurance en altitude.

Source - Fotolia

Comment aborder une épreuve en altitude ?

Amis vététistes vous ne le savez que trop bien, se pose toujours la question de savoir comment vous devez vous préparer et gérer votre approche de la compétition lorsque cette dernière se déroule en altitude.
Les questions sont nombreuses. Devons-nous modifier notre préparation pour ce genre d’effort ? Conservons-nous la même charge de travail ? Les mêmes intensités ? Faut-il aller faire des stages en altitudes auparavant… ? 2 réactions

fer_stage

Stage en altitude : quelle supplémentation en fer ?

« Ironman ». Le film, l’épreuve de triathlon et… le sportif. « Iron » signifiant « fer » en anglais, celui/celle qui prépare un stage en montagne sait qu’il rencontrera un déficit d’oxygénation, et s’exposera donc à la question de la disponibilité en fer de son organisme. Face à celle-ci, une supplémentation raisonnée favorise les bonnes conditions du stage. Focus sur les dernières recommandations.

trailtraining

Montagne et nutrition permanente

La pratique physique au niveau de la mer devenue trop régulière, vous convoitez d’autres aventures sportives avec des sommets, des altitudes, des exercices physiques intenses. Dans ce cas, il faudra des sacs de vivres adaptés car les conditions environnementales spécifiques en montagne nécessitent une nutrition performante.

Source - Fotolia

Cyclisme : Partez en Montagne !

L’été s’est installé et a motivé en vous cette envie de partir, de prendre des vacances… mais le vélo n’est jamais loin et vous vous demandez comment concilier les deux, comment vous entraîner efficacement (il serait dommage de perdre la motivation maintenant que la météo est bonne !) tout en profitant de congés bien mérités. La solution est alors simple, partez en montagne pour un entraînement dépaysant, agréable et drôlement efficace !

Masques d'altitude

Les masques de simulation d’altitude : utiles ou non ?

Grâce à l'avancée de nombreuses technologies sportives, les consommateurs sont susceptibles de rechercher de nouveaux moyens afin d'améliorer leurs capacités. Avec les masques de simulation d'altitude, les athlètes sont convaincus qu'ils peuvent imiter les conditions permettant une production de globules rouges accrue, augmentant ainsi la capacité de transport d'oxygène dans le sang. Qu'en est-il réellement ? 1 réaction


6000D photo trail montagne

Performance : et si l’on prenait un peu d’altitude ?

L’exposition à l’altitude est propice en ces mois d’hiver. Parfois, l’enjeu dépasse le cadre des vacances… Il cible le développement des ressources. Objectif : performance ! Dans ce contexte, au retour de ce « camp d’entraînement », le verdict est alors sans appel. Fatigué ? En pleine forme ? Rappels sur ce que l’on peut attendre d’un stage en altitude.



Simalti

SimAlti : pour prendre de la hauteur

Certains s’en servent uniquement pour une question de bien-être, d’autres pour tenter d’améliorer leurs performances sportives, d’autres encore pour préparer leur corps en vue d’une expédition en altitude. En 50 minutes, une séance SimAlti vous emmène à 5 000 m… sans bouger de votre fauteuil.