Image1

La descente : incontournable dans la préparation du traileur

La descente en trail running est certainement le sujet qui fait couler le plus d’encre, autant dans la recherche que dans les articles de vulgarisation scientifique.
La descente en trail : la maîtriser ou la subir ? comment progresser en descente ? Voici quelques sujets déjà évoqués précédemment.
Aujourd'hui nous nous sommes penchés sur une très récente recherche sur la répétition de descentes en trail.

trail1

Doubler l’été à l’entraînement, une stratégie payante pour les traileurs

Dans une discipline, le trail, où il faut développer et optimiser sa capacité aérobie et son endurance tout en se préservant physiquement, les modalités d’entraînement doivent être manipulées avantageusement.
Si croiser est une stratégie payante et largement utilisée, doubler en est une autre même si elle est redoutée.

trail1

Plan d’entraînement trail court pour coureur de plaine à raison de 5 séances par semaine

L’activité trail présente une singularité : les modalités d’une préparation à une épreuve dépendent du lieu d’habitation de l’athlète.
Ceux qui sont proches des montagnes peuvent remplir à l’entraînement le principe de spécificité. Les autres doivent modifier leur approche pour pallier le manque de dénivelé et de technicité. 1 réaction

TRAIL 1

Réussir son premier trail

Si le trail est une discipline à présent très pratiquée et plébiscitée, elle n’en demeure pas moins spécifique en ne s’offrant pas au premier venu.
C’est là tout son intérêt et toute sa richesse : une multiplicité de facteurs qui rendent sa découverte parfois longue mais toujours passionnante.

Photo GBTA Yoan Jeudy Sosuite photographie

Les principales différences à appréhender lorsque l’on se lance dans la préparation d’un Ultra par rapport à un trail court-moyen-long

Voilà une question redondante sujette à de nombreuses controverses et sur laquelle il est important d’apporter de nombreuses précisions.
Pour cela, il faut passer par l’analyse des différences entre l’ultra trail et les trails de distances inférieures, et en déduire d’éventuelles différences dans la préparation au sens large.


La séance descente-montée, épuisante

Descente – montée : la séance infernale

Un entraînement est composé de séances de développement, de maintien ou de récupération, en course ou dans une activité croisée. Parmi les séances de développement, les intensités sont variables en fonction des objectifs.
Aujourd’hui, c’est une séance à haute intensité que nous allons vous proposer, réservée aux athlètes en pleine possession de leurs moyens physiques. 2 réactions




Crédit photo : Yoan Jeudy - Photosuite

Entraînement : Du trail à la route

Passer du trail à la route : cette problématique paraissait hautement improbable il y a encore quelques années, tant l’activité trail semblait se suffire à elle-même. Et pourtant, ils sont de plus en plus nombreux à venir fouler l’asphalte, voire le tartan, à l’instar de Kilian Jornet qui a réalisé un 10 km route et qui va se lancer le défi des 24 heures sur piste.

Trail entraînement descente

Trail : La descente qui fait mal

C’est une réalité que tous les coureurs, traileurs ou non, ont expérimenté : la descente fait mal aux jambes en direct et en différé.
Mais comment l’athlète réagit-il en course à l’issue d’une descente ? Est-ce que son économie de course est impactée ? Est-ce que les paramètres de sa foulée sont modifiés ? Est-ce que cet athlète perd en qualité de force ?

Une coupure, pour ne pas être à côté de ses pompes à la reprise. Photo Rémi Blomme©

Traileurs : Que faire pendant les quatre prochaines semaines ?

Au printemps, nous avons produit une multitude d’articles pour gérer le confinement dans une période particulière pour les athlètes : le début de la saison de trail.
Rappelez-vous : seules quelques épreuves dont le mythique trail du Ventoux ont pu se dérouler avant la déferlante virale.
Aujourd’hui, c’est un peu différent car les courses se sont progressivement annulées jusqu’à la fin de l’année. Alors que faire pour gérer au mieux ce premier mois de re-confinement ?

Une skyrace se distingue pas sa haute technicité

Trail, course de montagne ou skyrace. Comment s’y retrouver pour faire votre choix ?

Le week-end du 18 octobre s'est tenu en Isère la Skyrace des Matheysins, l’une des deux plus célèbres courses de skyrunning en France, avec la Skyrhune au Pays Basque.
Si les spécialistes ont parfois du mal à faire le tri entre les catégories d’épreuves, c’est le brouillard total pour les néophytes pour qui les trails, courses de montagne et skyraces recouvrent une même réalité de course nature.


TRAIL 3

Trail : Séance spécifique montées /descentes

Le trail est une discipline qui requiert une motricité globale différente de celle de la course à pied. Evoluer en montagne sur des terrains techniques, monter, descendre, marcher, courir… implique des sollicitations musculaires, cardiovasculaires et énergétiques particulières. Pour faire face à cette spécificité, les entraîneurs doivent produire des séances originales permettant de reproduire ces sollicitations. Voici un exemple de séance réalisée en Ecole de trail (Formations d’entraîneurs avec la Ligue Auvergne Rhône Alpes athlétisme) avec Sébastien Cornette.


Source - Fotolia

Reprendre après un ultra

Mimmi Kotka, la célèbre ultra-traileuse suédoise de 39 ans, vient de mettre fin à sa carrière d’athlète. Elle dit se sentir comme une ‘’coquille vide’’ après avoir cumulé les ultra trails au fil des saisons. Pour elle, depuis l’an passé, les abandons se succèdent et le plaisir s’échappe. Même si la nécessité de la coupure n’est pas ressentie de la même manière par tous, le corps et l’esprit ont besoin de se reposer et de se régénérer. La récupération doit se concevoir à l’échelle de la saison avec une coupure dite annuelle, mais aussi après chaque ultra. Pour autant, faut-il couper complètement ou poursuivre une activité limitant le désentraînement ?

image1

Trail, peut-on s’entraîner sans cardio ?

A Lepape-info, nous avons consacré une multitude d’articles sur l’utilisation du cardiofréquencemètre à l’entraînement en en compétition, et sur les apports du suivi des fréquences cardiaques. Pour autant, dans une activité où les repères sont moins évidents que sur la route ou la piste, peut-on se passer du cardio à l’entraînement ? Et comment évaluer ses progrès et son niveau de performance ?
2 réactions