S’alimenter en course, pas toujours facile…

La difficulté de s'alimenter pendant une sortie ou une compétition, un souci qui touche un grand nombre de coureurs...

COUREUSE

Lorsque je cours que ce soit à l’entraînement ou en compétition, j’ai beaucoup de mal à manger. Les gels ne passent pas, en fait rien ne passe. Que puis-je faire ?

Ce problème touche de nombreux coureurs à pied. Pour limiter ces difficultés, il est important de comprendre la nécessité de :

  • Respecter un délai suffisant entre le repas et le début de la séance. Votre digestion n’est peut être pas terminée au moment du départ.
  • Veiller aux ravitaillements en sucres et en eau dès le début de l’échauffement, puis à leur réapprovisionnement pendant l’effort. Un ravitaillement manqué peut conduire à une hypoglycémie et à un écœurement total  »plus rien ne passe »
  • Associer des produits glucidiques de l’effort si l’effort physique dure plus d’une heure. Un impératif: les diluer.
  • Plus il fait chaud, plus la concentration en sucres doit être faible. La teneur idéale en glucides se situe entre 4 et 6% (4 à 6 g de sucres pour 100ml ou 40 à 60 g par litre de boisson).

Voici quelques astuces pour vous « forcer » à absorber quelque chose !

  1. Programmer sa montre ou son cardio à sonner toutes les 10 ou 15 minutes pour vous rappeler de boire par petites gorgées.
  2. Eviter les produits diététiques dont le fructose est le principal ingrédient.
  3. Ralentir sa vitesse de course le temps de se réhydrater correctement
  4. S’échauffer progressivement pour ne pas mettre l’organisme en difficulté d’adaptation au moment de rentrer dans l’effort,
  5. Personnaliser son programme d’entrainement et son allure de compétition sans tenter de suivre un coureur plus rapide.

1 réaction à cet article

  1. Enfin des explications précises et accessibles pour tous !
    Je lis fréquemment vos articles, et pioche vos astuces pour mieux préparer mes courses…
    Je rencontrai des difficultés pour petit déjeuner avant mes compétitions, car ayant un petit appétit le matin, j’avais du mal à digérer…
    J’ai résolu mon problème avec un jus de fruit mieux dilué, mais bu en petite quantité et plus régulièrement… c’est simple mais tellement plus efficace que ces gels atroces à avaler!

    Un grand merci !

    Répondre

Réagissez