Three trail runners, two men and a woman, running up a steep trail in the mountains in the Alps on a hot, bright summer day.

TRAIL : De la PROGRESSIVITE, mettez-en partout !!

S’il est un principe d’entraînement essentiel et incontournable, c’est bien celui de la progressivité qui s’applique dans de très nombreux domaines, de la planification annuelle à la séance. Mais replaçons tout d’abord ce principe au sein du cahier des charges de l’entraîneur, établi à partir des évaluations individuelles et des objectifs à atteindre.

Source - Fotolia

L’alternance, ou principe de la diversité !

La semaine précédente, nous avons parlé du principe premier de la progressivité à l’entraînement, et nous avons nommé les autres principes que sont l’alternance, la spécificité, le transfert et l’individualisation. Aujourd’hui, nous allons examiner le principe d’alternance des sollicitations énergétiques et les intérêts de le respecter. Bien entendu, un principe ne remplace pas l’autre et ils doivent être suivis de manière concomitante.


Cardiofréquencemètre

Cardiofréquencemètre : Gadget superflu ou Outil de travail ?

Depuis 2 décennies, le coureur bénéficie d’une technologie embarquée sans cesse améliorée. Alors que le minimalisme a ramené les chaussures à leur strict minimum, verra-t-on un jour le retour des chronomètres à aiguille sur les chemins ? Nous semblons prendre la voie contraire au regard des records de vente et des multiples utilisations pratiques permises par ces appareils.


technique en trail

Trail : N’oublions pas la TECHNIQUE !

Les facteurs de la performance en trail sont multiples. Les capacités cardiovasculaires sont essentielles (VO2max, endurance, économie de course), mais d’autres paramètres comme la nutrition, la stratégie, le mental et la technique composent la large palette du traileur performant. Ils représentent autant de curseurs sur lesquels chacun peut jouer pour améliorer sa performance mais aussi son plaisir. Intéressons-nous à la technique


Source - Fotolia

SÉANCE TEMPO pour routards et traileurs !

Précédemment, nous avions détaillé une séance de développement du VO2max et du temps limite à vVO2max, c’est-à-dire la Vitesse Maximale Aérobie (à retrouver en début d'article). La description de séances étant appréciée par de nombreux pratiquants, nous poursuivrons fréquemment sur cette lancée en proposant à chacun les moyens d’adapter personnellement ce travail.




Source - Fotolia

Trail : Que faire à l’entraînement selon mon niveau d’expertise ?

Au sein d’une discipline toujours en plein essor, il n’est pas simple de trouver des repères et de savoir quoi travailler à l’entraînement. En effet, les facteurs de performance en trail sont multiples. Il ne s’agit pas de s’intéresser uniquement aux facteurs cardio-vasculaires mais aussi de développer les facteurs techniques, structurels, stratégiques et nutritionnels.


Source - Fotolia

Retour à la case Cross !

Le cross-country, littéralement “course à travers la campagne” trouve son origine en Angleterre. Si les championnats se déroulent actuellement sur des hippodromes désespérément plats, ce n’était pas le cas il y a encore quelques décennies où les épreuves rivalisaient de difficultés (montées, descentes, franchissement d’obstacles et de rivières, champs de labour, dévers, boue …), et consacraient des athlètes complets qui auraient certainement fait d’excellents coureurs de trail court.
Si le profil des cross à bien changé, il est encore possible de trouver de rudes parcours sur les épreuves de début de saison. Mais quels avantages peut-on tirer de la pratique du cross-country quand on est un spécialiste de trail ? 1 réaction

Source - Fotolia

La coupure, une période à programmer

Les saisons de trail sont de plus en plus longues, ponctuées d’entraînements et de compétitions parfois épuisantes. Le corps et l’esprit ont besoin de se reposer et de se régénérer. Comment programmer cette période délicate ? Faut-il couper complètement ou poursuivre une activité pour limiter le désentraînement ? Tentons d’y voir plus clair.


Source - Fotolia

La Dérive Cardiaque

Précédemment, nous avons parlé d’échauffement, c’est-à-dire d’élévation globale de la température interne de l’organisme à l’exercice, dans le but de préparer le corps à l’effort. Mais il faut bien comprendre que l’organisme continue à produire de la chaleur une fois le corps chaud, et que passée une certaine limite, cette chaleur est un frein à la prolongation de l’exercice. Le rendement mécanique de la locomotion humaine témoigne de ce phénomène. En effet, 75% de l’énergie issue de la dégradation des substrats énergétiques se transforme en chaleur dont il va falloir évacuer la majeure partie. Les 25% restants sont utilisés pour le déplacement. On comprend donc aisément que la capacité à évacuer la chaleur [la THERMOLYSE] est un paramètre important de la performance, qui plus est en conditions chaudes.
1 réaction


Male runner on long country trail

Trail : Êtes-vous prêt mentalement ?

La grande course des Templiers approche. Comme avant chaque objectif d’importance, il faut se poser la question de la stratégie mentale. En possédez-vous une ? Ou le mental fait-il partie des choses magiques qui peuvent expliquer la performance, ou la contre-performance ?
Les habiletés mentales sont en effet les facteurs de performance les moins reconnus. Ce sont pourtant de puissants catalyseurs. Voici 10 conseils pour choisir plutôt que subir.


Le soutien des siens, la plus belle motivation pour un athlète.

CCC® 2017 : Le Bilan d’Erik Clavery

Pendant 2 mois, nous avons suivi la préparation d’Erik Clavery à la CCC 2017. Son approche était particulière car Erik avait choisi la Western States Endurance Run comme objectif principal de l’année. Malgré une préparation très satisfaisante, les conditions climatiques extrêmes de la course avaient eu raison de ses capacités et de son courage. Il a fini les 3 dernières heures en marchant et a bouclé les 100 miles en 19 heures, assez loin de ses objectifs. Comme nous l’avons vu dans les précédents articles, la problématique essentielle était celle de la récupération, du développement des qualités techniques en descente, et de l’entretien des qualités de grimpeur. Erik résidant à Nantes, ces 2 derniers points sont complexes à travailler et ont nécessité un déplacement au X-Trail de Courchevel 3 semaines avant la CCC, ainsi qu’une piqûre de rappel dans les Pyrénées le week-end précédent le rendez-vous chamoniard.
5 réactions