Le Grand Raid de la Réunion (La Réunion, 974), du 22 au 24 octobre 2015

Pour clôturer l'Ultra Trail World Tour 2015, les prétendants au titre ont rendez-vous sur l'île de la Réunion pour la mythique Diagonale des Fous. Rien n'est joué au classement et les traileurs de renom seront nombreux au départ pour tenter de terminer leur saison en beauté !

Grand Raid de la Réunion 2013
  • La Diagonale des Fous (départ le jeudi 22 octobre 2015 à 22h)

165 kilomètres, 9 917 mètres de dénivelé positif, cinq pics à gravir (2 206 mètres d’altitude pour le plus haut au côteau Kerveguen) et au milieu se dresse un volcan… Voila en quelques chiffres un résumé de ce qui attend les coureurs qui prendront le départ de la Diagonale des Fous, course mythique du 23ème Grand Raid de la Réunion, le jeudi 22 octobre à 22h heure locale.

Entrée dans la légende de l’ultra trail de part sa difficulté et la rudesse des sentiers de montagne de l’île, la Diagonale des Fous a donc logiquement intégré l’Ultra Trail World Tour (UTWT), qui rassemble les courses les plus emblématiques de la discipline. Et cette année encore, c’est en plein milieu de l’océan Indien que le dénouement de cette série de courses va se jouer. En 2014, les français avaient fait main basse sur la course puisque François D’Haene s’était imposé chez les hommes, imité par sa compatriote Nathalie Mauclair chez les femmes.

Pour cette édition 2015, Nathalie Mauclair est de retour sur les sentiers qui l’ont sacrée à deux reprises (2013 et 2014) pour tenter de clôturer une saison d’ors et déjà extraordinaire. La coureuse sarthoise est en effet championne du monde de trail après sa victoire sur les rives du Lac d’Annecy et a également remporté l’UTMB en août, confortant sa place au panthéon des meilleures traileuses du monde.
Elle retrouvera au départ sa grande rivale de cette saison 2015 en la personne de Caroline Chaverot, deuxième au classement provisoire de l’Ultra Trail World Tour et qui a remporté le North Face Lavaredo Ultra Trail et l’Eiger Ultra Trail cette année. La française, qui compte 577 points, aura besoin d’un bon résultat si elle veut déloger la chinoise Dong Li, pour l’instant en tête du classement provisoire avec 599 points.
Mais le plateau féminin sera l’un des plus relevé de l’histoire du Grand Raid et on retrouvera également au départ Emilie Lecomte, vainqueur ici en 2009 et en 2012 et qui compte bien ajouter une troisième victoire à son palmarès réunionnais.
Une quatrième grande référence mondiale vient se mêler à la fête. L’espagnole Nuria Picas pourrait bien jouer les troubles fêtes, elle qui avait remporté l’Ultra Trail World Tour en 2014 et qui s’est imposée sur une autre île cette année en triomphant de la TransGrancanaria 2015.
On retrouvera très certainement également aux avants-postes la suissesse Andrea Huser, vainqueur de la TDS et du Trail des Aiguilles Rouges en 2015, la française Alexandra Rousset (4ème ici en 2012) ou encore l’italienne Lisa Borzani.

Et si chez les femmes la course s’annonce palpitante, le plateau masculin est lui tout bonnement gargantuesque !
Au niveau du classement général de l’UTWT 2015, le Lituanien Gediminas Grinius pointe en tête avec un total de 604 points après sa victoire sur l’Ultra Trail du Mont Fuji. Il devance le Français Antoine Guillon (3 fois deuxième ici) de quelques longueurs (540 points) et les deux hommes se disputeront le titre sur cette Diagonale des Fous. Mais les prétendants à la victoire sont légion, à commencer par le contingent espagnol qui pourra compter sur la présence d’Iker Karrera, auteur d’une saison 2015 en demie teinte, de Pau Bartolo (vainqueur de la TDS 2015) et de Jordi Gamito Baus (5ème du classement provisoire de l’UTWT).
Antoine Guillon sera accompagné par ses amis et coéquipiers du Team WAA, Cyril Cointre (4ème du classement provisoire de l’UTWT) et Christophe Le Saux (6ème du classement provisoire de l’UTWT et 3ème du Tor des Géants 2015). On retrouvera également chez les français Thomas Lorblanchet (5ème de la Western States 2015), Erik Clavery (7ème de l’UTMB 2015), ou encore Michel Lanne.
Du coté des locaux, Freddy Thévenin (second en 2013) sera au départ tout comme Pascal Blanc (troisième en 2013) et Didier Mussard.

  • Le Trail de Bourbon (départ le samedi 24 octobre à 4h)

Presque deux fois moins long (93 km et 5 000 m D+ tout de même), le Trail de Bourbon donne rendez-vous aux amateurs de distances plus courtes mais leur proposera un terrain tout aussi technique que la « grande » course. Ils seront 1 576 coureurs à s’élancer, âgés de 19 à 73 ans !
Parmi les favoris on retrouvera de nombreux locaux chez les hommes comme Jeannick Boyer, Simon Paillard, Wilfrid Oulédi ou Jean-Pierre Grondin. Chez les femmes on gardera un œil sur Alvine Gentilhomme, Marie Noëlle BourgeoisPauline Pucheu, Ekaterina Piery ou encore Gilberte Libel.

  • La Mascareignes (départ le vendredi 23 octobre à 3h)

C’est la « petite » course de la semaine sur l’île de la Réunion du haut de ses 64,8 km et 3694 mètres de dénivelé positif. C’est aussi la deuxième en terme d’affluence puisqu’ils seront 1 806 coureurs représentants 21 nationalités au départ. Sur un tracé quasiment identique à celui du Trail de Bourbon, ils braveront eux aussi les sentiers escarpés de l’île.
Mohamed et Ouildane Idrissa (Mayotte) devraient être les principaux concurrents des coureurs réunionnais parmi lesquels on retrouvera Jean Eddy Lauret, Jean-Marie Cadet, Frederic Crocquevieille ou encore Fabrice Hoarau. Coté féminin, Estelle Carret, Fatima Hibon, Hortense BègueAude D’Abbadie, Michelle Hoarau et Laurence Goilot (MAU) devraient se disputer la victoire.

Rendez-vous dès jeudi 22 octobre pour le premier départ de ces quatre jours de courses !

6 réaction à cet article

  1. La Reunion se situe dans l’océan Indien et non le Pacifique

    Répondre
  2. autre erreur : le point culminant est à 1920 m pas 2411 m et ce depuis 2013

    Répondre
    • Le Road Book officiel annoncé 2206m d’altitude au coteau Kervegen … Vérifier les infos c’est mieux y compris pour ceux qui corrigent ^^

      Répondre
  3. Dans le rayon Outsider, il y a la Team Bretagne Ouest Trail Tour avec David Pasquio (Top 5 à la réunion en 2013), Jérome Lucas (13ème en 2014 et 2e de l’Andorra Ultra Trail en 2015) Laurent Jaffré, Vivien Laporte, Christophe Arzur et Edouard Moussard. Mais aussi d’autres bretons qui peuvent tirer leurs épingles du jeu. Et notamment Fredéric Laureau (Top 10 à la réunion en 2013), Thierry Gallou ( toujours placé dans le top 50).

    Répondre
  4. La Mascareigne c’est 64,8 km , 3694 de denivelé positif et le départ ce fait a 3h du matin pas a 4h ;)

    Répondre

Réagissez