Test Produit – Suunto Spartan Trainer Wrist HR

Le test produit de la Suunto Spartan Trainer Wrist HR par Richard Coffre ! Une montre pour les sportifs actifs et les explorateurs au prix imbattable !

Spartan_Trainer_Steel_Gold_Ocean_triplets (1)

Depuis le début de l’année, j’ai testé toute la gamme Suunto Spartan et jusqu’à présent, je dois avouer que Suunto visait plutôt le haut de gamme à cause de son positionnement tarifaire.

Avec ce dernier modèle, Suunto s’est positionné sur le moyen de gamme avec un prix raisonnable, à moins de 300 euros (prix catalogue).

Pour ce prix, vous avez une montre multi sports avec un capteur cardiaque optique de qualité fourni par Valencell (la référence mondiale).

Vous avez les fonctionnalités de la gamme Spartan mais moitié prix, donc avec quelques concessions mineures pour la majorité des utilisateurs.

 

 

Déballage

 

La boîte contient la montre, le câble de chargement et le mode d’emploi rapide.

On se rend compte que cette Spartan a adopté le look de la série Ambit, aussi bien sur le format de la montre que pour le câble qui n’est plus magnétique comme pour les autres Suunto.

Personnellement, je préfère la version magnétique et le look Spartan de l’Ultra et de la Sport.

IMG_2145

 

Taille et poids

 

Cette « petite » dernière de la gamme Spartan est la plus petite en taille et aussi en poids.

La différence est notable. Dès lors, on n’a plus l’inquiétude d’avoir un objet surdimensionné à son poignet. Par ailleurs, elle est plus discrète en mode professionnel avec une chemise :D

Toutefois, cette taille réduite se ressent sur la lisibilité car l’écran est moins grand donc soit les informations sont moins « grosses », soit on en met moins (cf. Champs de données en modes sports).

Ce n’est pas rédhibitoire car la définition de l’écran est très bonne mais une lecture hyper rapide sera un poil moins aisée, par exemple quand je vérifie mon temps en prenant une bouteille lors d’un ravitaillement B-)

 

 

4

Les fonctions de base

 

Comme écrit précédemment, les fonctions de base sont les mêmes sur toute la gamme à quelques exceptions près.

Pas d’écran tactile : c’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi, cela veut dire beaucoup.

A l’origine, je n’étais pas un fan d’écran tactile mais je m’y suis tant et si bien habitué avec les Spartan Ultra et Sport, que je me suis trouvé fort dépourvu avec la Trainer, surtout lorsqu’il faut agir rapidement.

J’appréciais tout particulièrement le « double tap » sur l’écran en mode sport pour avoir l’heure : ce n’est plus possible.

Mais bon, on s’y fait.

Du coup, il faut réapprendre à se servir de tous les boutons. Je vous assure, cela se fait très vite ;-)

Comme sur toutes les Spartan, vous pouvez personnaliser les « watch faces » et avoir un écran de montre différent selon vos humeurs. Toutefois le choix n’est pas aussi large que la concurrence. C’est un choix délibéré de Suunto qui souhaite garantir une qualité irréprochable de ces options et on ne peut les prendre en défaut.

En tapant sur l’écran, vous pouvez choisir l’information à afficher dans l’écran principal : nombre de pas, de calories, second fuseau horaire.

C’est une fonction assez intéressante.

Avec son capteur cardiaque optique intégrée, cette Suunto vous permet d’avoir un suivi d’activité évolué que vous pouvez consulter via un graphique retraçant les 12 dernières heures. Cette consultation se fait directement sur la montre.

Synchronisation USB et bluetooth : la montre peut se synchroniser et donc rapatrier les données sur votre compte Movescount selon deux modes : USB via le câble fourni et en Bluetooth Smart (Android et iOS).

Je rappelle que la synchronisation est assez lente particulièrement en Bluetooth.

Dès lors, vous disposez des informations habituelles sur Movescount. Je ne devrais pas détailler la liste des données disponibles. Je vous invite à aller sur Movescount pour avoir les dernières informations à jour.

 

suunto1

 

Notifications sur la montre

 

Grâce à la connexion Bluetooth, vous pouvez recevoir les notifications du smartphone sur votre montre. Vous pouvez paramétrer les notifications de manière à ce qu’elles se signalent soit par des vibrations et des vibrations et du son.

C’est très pratique et c’est plus discret que vérifier son téléphone toutes les deux minutes. Etant donné la portée, cela permet aussi de se libérer quelque peu de ce même téléphone.

J’ai noté que la vibration était plus puissante sur ce modèle que sur l’Ultra ou la Sport. Je le trouvais trop discret sur les autres modèles.

 

Spartan_Trainer_Man_SwimmingLes modes sportifs

 

Je me répète mais c’est un critère très positif de ce modèle à moins de 300 euros, vous disposez des mêmes modes sportifs que les autres Spartan (Ultra et Sport), ainsi vous pouvez l’utiliser pour le triathlon, je dis ça, je dis rien.

De plus, vous pouvez personnaliser les écrans d’affichage ce qui est appréciable afin d’afficher les seules informations que vous trouvez pertinentes.

La Spartan Trainer dispose de plus de 80 sports prédéfinis, ce qui comblera la plupart d’entre vous. Ensuite vous pouvez créer vous-même un affichage à votre convenance.

Vous pouvez sélectionner jusqu’à 5 champs de données par page avec une visibilité acceptable étant donné la taille de l’écran.

Concernant la localisation GPS, on peut aussi paramétrer le système de GPS, l’auto-lap, l’affichage de la date et de l’heure. Vous pouvez aussi définir le niveau de précision de la localisation.

 

suunto2

Capteurs et accessoires

 

Bien que la Suunto Spartan Trainer ait un capteur cardiaque optique, il est possible de l’appairer avec des capteurs cardiaques externes dont la ceinture, ce qui me réjouit au plus haut. Je vous explique pourquoi un peu plus bas.

 

Voici la liste des accessoires compatibles Bluetooth Smart :

  • Bluetooth Smart Heart Rate Sensors
  • Bluetooth Smart Cycling Speed Sensors
  • Bluetooth Smart Cycling Cadence Sensors
  • Bluetooth Smart Cycling Speed/Cadence Combo Sensors
  • Bluetooth Smart Cycling Power Meters
  • Bluetooth Smart Running Footpods
  • Stryd Bluetooth Smart Running Power Meter

Il est important de noter que la connexion avec les matériels ANT+ est impossible, même avec les accessoires Suunto qui avaient leur version ANT propriétaire.

Autre remarque importante, notamment en course et pour les gens très bien équipés : il n’est pas possible de coupler plus d’un appareil. Tant pis pour les utilisateurs avertis qui utilisent des capteurs spécifiques pour des remontées d’informations ultra précises.

IMG_0054Précision du capteur du rythme cardiaque

 

Comme je l’ai précédemment écrit la Suunto Trainer Wrist HR utilise le même capteur que la Sport Wrist HR : le capteur cardiaque optique de Valencell.

C’est actuellement le plus fiable, ce qui est une garantie appréciable.

 

Toutefois, je tiens à écrire que la précision du capteur dépend de la couleur de peau, de la densité pileuse et de la position sur le poignet qui peut varier d’un individu à un autre.

Je n’ai pas de chance avec ma peau sombre : le capteur est tout de suite moins efficace, c’est d’ailleurs explicitement écrit dans le mode d’emploi.

Dès lors, adieu la précision attendue qui est tout de même au rendez-vous d’après ce que j’ai lu ici ou là.

 

Si vous tenez absolument à la précision, il est préférable d’acquérir une ceinture avec capteur cardiaque.

 

Dans le cas contraire, la liberté d’être sans cette ceinture vous fait ressentir plus « libre ». Par ailleurs, il est surtout important de s’attacher au profil de sa fréquence cardiaque et aux limites que vous vous fixez.

Il peut être utile d’adopter un protocole assez précis pour définir ces limites qui vous seront utiles dans le cadre d’entraînement basés sur la fréquence cardiaque (FC).

Il faut étalonner la montre afin de mesurer la dérive par rapport à la vraie FC si elle existe.

 

Ces précautions faites, j’ai aimé disposer de la FC à tout moment.

 

3

Précision du GPS

Durant mon test, je n’ai pas décelé de problèmes, et j’ai eu des résultats équivalents aux autres Suunto Spartan bien que l’antenne ne soit pas la même : la Trainer utilise le modèle de la série Ambit3.

Conclusion

Un puriste comme moi, avec le budget disponible, choisirait plutôt les Spartan Ultra ou Sport.

Toutefois le rapport qualité/prix de la Trainer est imbattable avec une richesse fonctionnelle équivalente aux autres modèles de la série mais avec un prix inférieur à 300 euros. Qui dit mieux ?

 

Retrouvez la montre en vente ici -> https://www.lepape.com/montre-gps-cardio-sans-ceinture-suunto-spartan-trainer-wrist-hr-ocean-nouvelle-couleur

 

Test de la Suunto Spartan Ultra ->

http://www.lepape-info.com/equipement/test-montre-suunto-spartan-ultra/

http://www.lepape-info.com/equipement/montre-suunto-spartan-ultra-points-cles/

 

3 réaction à cet article

  1. Bonjour,
    Merci pour ce test précis.
    Pratiquant plusieurs sports (vélo, running, natation, randonnée.. et bientôt triathlon), est-ce que cette montre peut faire le job ? A ce tarif (<300€), je ne vois que la Garmin Forerunner qui pourrait la concurrencer (mais je ne sais pas ce qu'elle vaut pour les autres sports que le running).
    Que me conseillerez-vous ?

    Répondre

Réagissez