Que pensez-vous du test de Cooper ?

Renaud Longuèvre, répond...

Test de VMA

Le test de Cooper consiste à courir la plus grande distance possible en 12 minutes. Initialement établi pour évaluer les qualités d’endurance d’un individu, ce test est contesté car très souvent l’absence de consignes et de contraintes dans la gestion de l’effort font que les résultats sont peu en relation avec les qualités d’endurance.

En effet, la filière anaérobie alactique (le muscle fonctionne sans oxygène et ne produit pas d’acide lactique) et la filière anaérobie lactique (le muscle fonctionne sans oxygène mais produit de l’acide lactique) prennent une place importance dans le résultat au Cooper.  On ne peut donc conclure sur la qualité d’endurance des sujets testés car ce test s’appuie aussi sur les qualités de vitesse et de résistance. Les tests en laboratoire pour évaluer la vo2 max restent les plus fiables.

Vous pouvez néanmoins tester le demi-Cooper (test sur 6 mn) qui vous permettra d’évaluer (et non de déterminer) votre VMA et votre fréquence cardiaque maximale.

Ceci est une réponse à une question posée à notre expert entraînement, Renaud Longuèvre : vous aussi posez votre question à nos experts entraînement

4 réaction à cet article

  1. Bonjour, la réponse de R. Longuèvre est en partie fausse. Sur un 12 mn, la part de la filière aérobie est prépondérante, et bien plus élevée que sur un 6mn. Pour tout effeort dépassant les 2-3 mn, le corps utilise succesivement diverses sources d’énergie : les phosphagènes, le glucose, le glycogène et les lipides, selon les processus décrits d’anaérobie alactique, anaérobie lactique et aérobie. Par conséquent, dire que le Cooper est insadapté pour déterminer la VMA en raison de la participation de la filière anaérobie n’a pas de sens. La VMA qui est l’expression de la puissance de la filière aérobie a un temps de soutien moyen de 6 à 7 mn (V. Billat). C’est pour cela que le 1/2 Cooper est mieux adapté mais également insuffisant pour d’autres raisons.
    Pour l’endurance proprement dite (ou fraction de VO2 max), on utilise l’indice de Péronnet, mais ce serait un peu long à expliquer ici.
    Pascal Balducci, entraîneur Team Asics Trail, Master Préparation Physique et Mentale

    Répondre
  2. Je vous remercie pour votre commentaire qui éclaire la question de manière très juste et très précise.

    Cependant à aucun moment ni dans la formulation de la question ou dans la partie de la réponse concernant le Cooper il est question d’utiliser ce test pour déterminer la VMA. (en réponse à « dire que le Cooper est inadapté pour déterminer la VMA »).

    Je parle du cooper comme un test inadapté pour évaluer la qualité physique d’endurance d’un individu et non la VMA. (Qualités physiques : vitesse, Force, endurance, souplesse, coordination. La puissance étant le compromis force/vitesse).

    La VMA n’est mentionnée dans la réponse que dans la phrase qui parle du demi-cooper que je trouve d’ailleurs mal formulée et je m’en excuse.

    Reformulons la : Le demi-Cooper (test sur 6 mn) peut vous aider à évaluer (et non déterminer) votre VMA (voir les sujets sur la VMA parus sur le site) et votre fréquence cardiaque maximale à condition de courir à une allure la plus soutenue et la plus régulière possible.

    L’évocation du demi-cooper en fin de réponse et le mot « néanmoins » pouvait laisser penser que je présente le demi-cooper commme un meilleur moyen d’évaluer la qualité d’endurance et une prépondérance de la filière aérobie dans l’effort demandé. Ce qui n’est évidemment pas le cas comme l’avez très bien expliqué.

    Encore merci

    Renaud LONGUEVRE

    Répondre
  3. Bonjour
    Future professeur des Écoles j’espère, je souhaiterais connaître l’avis d’un professionnel sur la question de la VMA et de son calcul sur des enfants pré-pubères. Les professeurs de l’IUFM divergent quant à la soumission ou non du TEST de la navette sur 20m avec bips (équivalent Léger) à des enfants de cycle 3 c’est à dire âgés entre 9 et 11 ans. Qu’en pensez vous? Merci de votre réponse.

    Répondre
  4. Bonjour
    Voici la réponse de Jean-Claude Vollmer, entraîneur et responsable du haut niveau à l’INSEP : un test de VMA chez l’enfant est-ce bien utile/

    Répondre

Réagissez