Les pieds : l'outil numéro 1 en randonnée

Les pieds : l’outil numéro 1 du randonneur !

Les pieds restent l'outil principal du marcheur. Il faut donc en prendre grand soin, car ils sont extrêmement mis à contribution lors d'une randonnée, et encore plus lorsque les distances s'allongent et les jours s'enchaînent !

Source - Fotolia

Comment gérer le froid en randonnée !

Randonner par temps frais n'est pas forcément désagréable ! Contrairement à la chaleur, où les solutions "techniques" pour résister sont très limitées (vêtements légers, hydratation et aspergeage), le froid peut se combattre plus efficacement grâce à des vêtements spécifiques assurant une protection thermique efficace.

Pluie en randonnée

La pluie en randonnée : marchons sous les gouttes !

“Pluie du matin, n’arrête pas le pèlerin”, dit le dicton. C’est vrai… mais elle décourage pourtant de nombreux randonneurs à la journée, et peut freiner les ardeurs. Pourtant, si la perspective de marcher toute la journée sous des trombes d’eau n’est guère réjouissante à bien des égards, on peut largement lutter contre l’humidité et finalement se réconcilier avec le mauvais temps en randonnée. Enfin, en tous cas, en gommer assez nettement les désagréments, car bien sûr on ne peut changer la couleur du ciel et la visibilité des jours de pluie.




Source - Fotolia

Les chaussettes techniques

Les fabricants de chaussettes ont depuis une dizaine d’années réalisé des prouesses techniques pour l’élaboration de modèles adaptés à chaque situation. La construction d’une chaussette est comparable à l’élaboration d’une formulation médicamenteuse : quels produits, quelles quantités de produits, à quel endroit. Il faut se poser beaucoup de questions afin de connaître parfaitement la composition pour une utilisation optimale de ce produit.