Reprise après une tendinite du moyen fessier

Doucement mais sûrement

Attention aux variations de terrain lorsque vous courez ! Explications de notre expert médecin, Yannick Guillodo

La question : Coureur sur 10kms route depuis 2 ans (40 mn 02 s), je me suis aventuré debut juillet sur un trail court à fort denivellé (foll’dingue de Rombas). Super course mais douleur au niveau de la hanche gauche au final (plus précisément, j’ai un point sous l’os du bassin, là où vient s insérer le femur). Mon médecin a diagnostiqué une tendinite du moyen fessier et m’a donné quelques anti-inflammatoire et j ai reclamé de la kiné. Après 2*10 seances de kiné avec des ultra sons, le point est toujours là. Depuis juillet, je n’ai refait que 5 petits kms et des sorties vélos ( autorisées par médecin et kiné) mais depuis début septembre, j’ai tout coupé pour me débarrasser de cette gêne récurrente. Je viens d’aller voir un ostéo, il m’a dit de recommencer de courir et de voir aux sensations. Je souhaiterais savoir comment reprendre, et surtout comment ne pas me blesser à nouveau, et surtout d ici combien de temps reprogrammer une compétition ?

La réponse de notre expert médecin, Yannick Guillodo

Vous posez là,  deux problèmes :

  • Le premier problème est celui de la modification du sport et des nouvelles douleurs ou gênes que cela peut générer. En effet, courir sur route n’est pas du tout la même chose que courir en  trail , avec un fort dénivelé. Quand vous courrez sur route, en terrain plat,  vous mettez environ cinq à six fois le poids de votre corps, sur la hanche, à chaque foulée. Quand vous courrez en descente, vous pouvez mettre huit à neuf fois le poids du corps sur votre hanche, à chaque foulée. Vous comprenez bien que la sollicitation articulaire et péri articulaire n’est pas la même lors de ces deux pratiques de jogging. De ce fait, il n’est pas illogique de déclarer une douleur de hanche lorsque l’on court en descente. Dans le milieu du running, il est souvent dit que la pratique du trail est moins traumatisante pour les articulations, c’est totalement faux compte tenu de ce que je viens de vous dire, sur la course en descente, qui est très délétère pour les articulations des membres inférieurs.
  • Le deuxième problème est la différence qu’il faut faire entre une douleur articulaire et une douleur péri articulaire. Vous souffrez de la hanche :
    - s’agit-il d’une douleur articulaire (réellement l’articulation, donc le cartilage, notion de gravité)
    - s’agit-il d’une douleur péri articulaire (autour de l’articulation : les tendons, les muscles, souvent moins grave).

Je prends une comparaison pour bien comprendre : une articulation c’est comme un pain au chocolat
– est-ce le chocolat qui « souffre » : c’est grave = il n’y en a pas beaucoup de chocolat, il faut le conserver !
– est-ce le pain qui « souffre » : il y en a beaucoup de pain, c’est moins grave !

Votre médecin vous a fait un diagnostic de maladie péri articulaire : tendinite du moyen fessier. Si ce diagnostic est le bon, et je ne vois pas pourquoi je remettrai en cause le diagnostic d’un confrère, votre maladie n’est pas grave mais, il est vrai, parfois très chronique, donc douloureuse dans le temps. Malgré tout, vous ne prenez pas de risques majeurs en reprenant un entraînement léger, en terrain plat, en vous appliquant à suivre les fondamentaux qui sont : échauffement, étirements après la pratique, boire beaucoup, bonnes chaussures, éventuellement application de glace en fin de pratique. Tenez-moi au courant de votre sensation, de vos douleurs, et de votre progression.

Voir aussi : Comment reprendre après une blessure

Ceci est une réponse à une question posée à notre expert médecin, Yannick Guillodo  : vous aussi posez votre question à nos experts entraînement

Réagissez