Est-ce une pubalgie docteur ?

Eclaircissement sur les douleurs dans le bas ventre

Un internaute s'inquiète de douleurs aux adducteurs et dans le bas-ventre après une séance de fractionné. Yannick Guillodo, médecin lui répond.

La question : J’ai des douleurs aux abducteurs et  dans le bas du ventre après une scéance de fractionné : 2 séries de 6*200m. J’ai peur que ce soit une pubalgie ou est ce que ce sont des douleurs normales après un entrainement trop dur après un trail de 11 km le week-end ?

La réponse de notre expert médecin, Yannick Guillodo

Le mot pubalgie est un terme générique pour toutes les douleurs inguino pubiennes survenant lors de la pratique sportive. En fait, ces douleurs du bas-ventre qui irradient souvent dans les cuisses (adducteurs), sont très spécifiques de certaines pratiques sportives. C’est le football qui est le plus grand pourvoyeur de cette pathologie chronique. Ce qui fait dire à certains, que cette pathologie est essentiellement due à l’asymétrie du pied. En effet, les sports qui entraînent une latéralité au niveau des membres inférieurs (footballeurs droitiers ou gaucher de pied) demandent une grande mise en tension de toute la région pubienne : muscles abdominaux, adducteurs de cuisse essentiellement. Car, pendant que le footballeur shoote ou dribble avec le pied droit, son membre inférieur gauche doit porter, seul,  le corps et le maintenir stable.  Inversement, les sports très symétriques au niveau des membres inférieurs (course à pied, vélo, aviron) génèrent peu de douleurs type pubalgie.

Pour simplifier, on peut dire qu’il y a trois causes possibles, à la pubalgie.

  • La première étant la maladie abdominale : les douleurs sont dues soit à des inflammations des muscles abdominaux soit à une véritable hernie inguinale. C’est d’ailleurs pour cela que certains ont parlé de la hernie du footballeur. Les douleurs seront alors plus fortes en toussant ou en éternuant. C’est dans ce cas, et uniquement dans ce cas, que parfois la chirurgie est utile (chirurgie de hernie inguinale).
  • La deuxième cause étant une maladie articulaire de la symphyse pubienne c’est-à-dire l’articulation, en avant, des deux os iliaques, au niveau de leurs branches pubiennes.
  • La troisième cause étant une maladie des muscles adducteurs de la cuisse (inflammations, tendinopathies).

Vous voyez donc que, en fonction des différentes causes possibles à cette douleur chronique, les moyens médicaux pour « s’en sortir » seront différents.

Dans votre cas, je ne suis pas inquiet car vous faites un sport « symétrique » au niveau des membres inférieurs. Je vous conseille donc de faire une courte pause de 8 à 12 jours et de reprendre sur terrain facile : route à plat  (pas de piste ; pas de chemin nature difficile, …), sortie cool (à 70 % de votre FCM) et assez courte (40 à 50 minutes). Vous effectuerez aussi une grosse séance d’étirements de la chaine postérieure (les ischio notamment, voir nos exercices d’étirement) et des adducteurs et vous boirez beaucoup. Enfin, il faudra stopper tout travail des abdominaux pendant quelques temps : c’est cela qui est capital.

Ceci est une réponse à une question posée à notre expert médecin, Yannick Guillodo :vous aussi posez votre question à notre expert médecin

1 réaction à cet article

  1. Bonjour,
    Après une opération pour une pubalgie, J ai repris le sport ( Trail, course à pieds ). Ma reprise fut progressive (3 ×semaine)et j ai pu participer à des trails courts 20 et 22 km. Seulement depuis, J ai à nouveau mal en bas de ventre quasiment au milieu ( zone du pubis ) des les premières secondes.
    Bien sûr, J ai pris à nouveau rendez vous avec mon chirurgien, mais je crains qu’il me demande de suspendre les entraînements plusieurs mois…. Quelle solution peut elle m être proposée ? j ai vraiment l impression d avoir respecter tous les protocoles medecaux et kiné. ..

    Répondre

Réagissez