Quelle distance pour une fille de 13 ans ?

jeune fille course à pied

jeune fille course à pied

La question :

Ma fille de 13 ans s’intéresse à la course à pied d’endurance. Elle court environ 8/10km une fois par semaine et pratique également le tennis et la danse. Elle ne pratique pas ces activités à haut niveau. Je ne veux pas la brider mais je m’interroge sur les limites à ne pas dépasser en termes de kilométrage. Cette question m’est venue car elle ne peut pas s’inscrire sur aucune course de 10km avant 16 ans même avec une autorisation parentale.

 

Une réponse à la question

  1. Bonjour

    Alors les distances en compétition sont effectivement très bien définies en fonction des âges. Vous trouverez dans le lien suivant, les distances autorisées : http://www.lepape-info.com/courses/a-quel-age-peut-on-courir-en-competition

    De même nous avions déjà une question similaire : http://www.lepape-info.com/entrainement/progresser/enfants-pas-de-specialisation-en-athletisme-avant-15-ans

    Si vous ne trouvez pas les réponses à vos interrogations, n’hésitez pas à préciser votre question.

    Bonne lecture

    Répondre
  2. Que votre fille s’intéresse à la course est réjouissant.

    Les distances maximales fixées pour les différentes catégories constituent le cadre réglementaire des
    courses hors stade sont clairement définies, en l’occurrence 3 kilomètres pour votre fille. Dès l’an prochain à 14 ans, elle pourra s’aligner sur des 5 kilomètres. Mais on parle bien ici de compétitions et non pas de distances d’entraînement.

    Ce cadre réglementaire en France tient compte de recommandations d’ordre médical se basant sur les aspects relatifs à la croissance et au développement physiologique particulièrement importants à cet âge pré- pubertaire ou pubertaire.

    Les enfants présentent souvent des prédispositions morphologiques (rapport taille/poids) particulièrement favorables aux épreuves d’endurance et peuvent donc courir sans problème sur des distances plus ou moins longues. La preuve : le record établi par la petite américaine de six ans Keelan Glass sur le semi – marathon en 2 heures et 46 minutes, mais c’est ce genre de pratique n’est pas sans danger. En effet, courir 21 kilomètres à l’âge de six ans pourrait avoir des répercussions négatives sur l’ossature et les articulations.

    On pourrait toutefois rétorquer à juste titre : que dire des milliers de jeunes kenyans ou éthiopiens qui
    parcourent en courant, marchant plusieurs kilomètres matin, soir et parfois midi pour aller à l’école dès leur plus jeune âge, construisant ainsi leur énorme base foncière qui fera d’eux(elles) quelques
    années plus tard, les meilleur(e)s coureur(e)s au monde dans le domaine de l’endurance ?

    Quel volume d’entraînement faut- il alors préconiser à 13 ans ?

    Beaucoup de jeunes sportif(ve)s dans de nombreuses disciplines s’entraînent déjà quasi quotidiennement à cet âge, alors courir 1 ou 2 ou 3 fois par semaine à 13 ans ne peut porter préjudice sous réserve de plusieurs conditions qui pourraient se résumer ainsi :

    – Ne pas courir trop long – de façon générale deux entraînements sont plus profitables qu’un seul – ainsi il vaut mieux faire 2 x 30 qu’une heure.
    – Ne pas faire trop dur.
    – Varier les distances et les allures en respectant la récupération (jouer à courir plus ou moins vite) et travailler l’ensemble des aspects de l’entraînement : travailler la technique, la vitesse, la souplesse , la coordination.
    – Choisir des sols souples.
    – Avoir des chaussures adaptées.
    – Y trouver du plaisir.

    Enfin je conclurais en me demandant s’il n’est- il pas plus dangereux pour la santé des enfants d’être inactifs plutôt que de s’entraîner un petit plus ?

    En espérant avoir répondu à votre question.

    Répondre

Réagissez