L’avocat : bon et diététique !

« L'avocat ? C'est gras... Je n'en mange pas, beaucoup trop de calories ! » Les a priori sur l'avocat sont nombreux. En réalité, c'est par méconnaissance et à tort que l'on se prive de ses vertus nutritionnelles.

Avocat

Halte aux a priori. L’avocat ne fait pas grossir, bien au contraire c’est un aliment diététique.

Voici donc un panorama d’un fruit consommé comme un légume, à mettre en bonne place dans les menus.

3 , 6 , 9 : les bons Acides Gras

Il a une réputation d’aliment calorique. Certes, cet aliment contient des acides gras mono insaturés (omégas9 : acide oléique) soit l’équivalent d’une 1,5 c à s d’huile, des omégas 6 et de petites quantités d’omégas3. Ce qui le rend effectivement un peu calorique, 169 kcal/100 g. Mais ses lipides favorisent une bonne santé cardiovasculaire. L’avocat est également source de protéines (2 g/100 g), de potassium (412 mg/100 g), vitamines B5, B9. Sa grande richesse en antioxydants, dont gluthation, caroténoïdes : lutéine et zéaxanthine, le classe parmi les meilleurs légumes-fruits pour la lutte anti-radicalaire, le soutien du système immunitaire et pour prévenir certaines dégénérescences (DMLA1). Riche en fibres, il est un bon régulateur du transit intestinal. Sa particularité est de réunir les vitamines C et E (2 mg/100 g) et l’asclédine, substance végétale qui entretient le tissu conjonctif (d’où l’utilisation d’extraits d’avocat en cosmétique et en traitement contre l’arthrose – Pour le cartilage qui est un tissu conjonctif : sportifs, pensez à vos genoux et mangez (aussi) de l’avocat !). Il fournit enfin de la sérotonine2 – comme la banane, le soja, les prunes, les tomates… , en consommer apaise les pulsions envers le sucré.

Un légume-fruit sans danger pour le poids

Si l’avocat est consommé judicieusement, il n’y a aucune contre indications pour le poids. Le piège est toujours l’ajout de mayonnaise ou d’huile. L’avocat étant un fruit oléagineux, à ce titre, il se suffit à lui-même pour l’onctuosité qu’il apporte à une salade composée par exemple. Si vous êtes cependant regardant sur les calories, choisissez les petits calibres, autour de 120 g, et pour l’aspect gustatif, privilégiez la variété Hass. Ne vous en privez pas, mangez-en fréquemment et cru de préférence. Cuit, il pourrait révéler un goût amer mais essayez-le en poêlée avec d’autres légumes. N’hésitez pas à l’assaisonner avec un jus de citron (meilleure absorption de son fer) ou dégustez-le en guacamole, ou  finement découpé sur un lit de salade roquette ou pousses d’épinard, avec de belles tranches de tomates saison, quelques dés d’ananas frais et de fines lamelles de fromage de chèvre AOC.

Astuce : un jus de citron sur la chair de votre avocat empêchera son oxydation et fixera sa jolie couleur verte

1 DMLA : Dégénéréscence Maculaire liée à l’Age

2 Sérotonine et sommeil : Quid du sommeil et de l’alimentation

3 réaction à cet article

  1. Très bon article :) Et en plus c’est délicieux l’avocat!

    Répondre
  2. Et pour le cholesterol est il bon ?
    Merci

    Répondre
  3. Je trouve le goût des avocats amer de nos jours les quels choisir pour avoir un goût plus doux ?

    Répondre

Réagissez