Boissons énergisantes, le piège !

Attention méfiance

Ne confondez pas boissons énergisantes et boissons énergétique de l'effort

soda

«Les petites canettes sont parfaites pour se glisser dans vos sacs de sport …» nous apprennent les marques Red Bull, Dark dog… Il devient urgent de s’en préoccuper.

Sodas d’un nouveau genre

Ce sont des sodas auxquels sont ajoutés des cocktails de taurine dont les propriétés sur la performance ne sont pas prouvées, des sucres, du glucuronolactone, caféine, acidifiants… à de fortes doses.

Les effets indésirables chez le sportif sont nombreux :

- Aggravation de la déshydratation, facteur déterminant de blessures musculo-tendineuses

- Aucune amélioration physique ou psychique, ni des défenses anti-oxydantes

- Majoration des pertes urinaires en calcium, magnésium

La confusion règne dans l’imaginaire des sportifs

Ces boissons ne doivent pas être confondues avec les boissons énergétiques de l’effort qui répondent aux besoins spécifiques des sportifs. Avant, pendant ou après l’effort, la formulation des boissons énergisantes ne correspond jamais aux nécessités nutritionnelles des pratiquants de sport.

Sur le banc de touche

Le ministère de la santé et des sports les déconseillent aux sportifs (moins d’1/2 canette par jour). Une surveillance nationale a été mise en place pour vérifier les effets indésirables de ces boissons. La confiance règne !

Société Française de Nutrition du Sport (SFNS) : site de la société française de la nutrition du sport

Réagissez