Mesurez votre FCM sur tapis de course

Optez pour le test VAMEVAL

Vous vous entraînez régulièrement sur tapis de course, surtout en hiver ? Si vous n'avez pas encore mesuré votre Fréquence Cardiaque Maximale, suivez les conseils de Gilles Dorval, entraîneur.

Source - Fotolia
Source - Fotolia

Sachant qu’en théorie la fréquence cardiaque maximale d’un coureur (FCM) est atteinte à la fin de test permettant d’évaluer la VMA, le mieux est de reproduire sur votre tapis de course l’un des protocoles utilisés sur le terrain. Dans cette optique, le test VAMEVAL me semble le plus approprié pour la simplicité de sa mise en œuvre et  la fiabilité des résultats obtenus. Il s’agit d’un test d’effort progressif durant lequel la vitesse imposée au coureur augmente de 0,5 km/h toutes les minutes. Le premier palier s’effectuant à la vitesse de 8,5 km/h.

A l’aide d’un cardiofréquencemètre, enregistrez l’évolution de la fréquence cardiaque durant le test. Disposer de ces données permettra ensuite :

  • de connaître la FCM
  • d’analyser l’évolution de la fréquence cardiaque afin d’affiner la valeur de la VMA

Déroulement du test VAMEVAL sur tapis de course

Pour obtenir une valeur précise de la VMA, il est primordial d’effectuer ce test sur un tapis de course de qualité, assurant la fiabilité des vitesses affichées sur la console de contrôle.

  • Si le tapis est inclinable, mettre une pente de 1%. Cela compensera l’absence de résistance à l’air et le fait que l’allure soit impulsée par le tapis.
  • Débuter le test à la vitesse de 8,5km/h.
  • Augmenter la vitesse du tapis de 0,5 km/h toutes les minutes jusqu’à ne plus pouvoir tenir le rythme imposé. La vitesse atteinte en fin de test étant alors proche de la VMA.
  • Analyser la courbe de fréquence cardiaque enregistrée afin de vérifier qu’elle ne présente aucun effet «  plateau » 1 à 2 minutes avant la fin du test. La présence de ce plateau signifiant que la VMA est atteinte non pas à la fin du test mais légèrement avant, au moment où la fréquence cardiaque stagne.

6 réaction à cet article

  1. La FCM plafonnera avant d’avoir atteint la VMA.

    Répondre
  2. Je viens de faire un test VMA sur tapis selon le protocole décrit, pour réévaluer ma VMA après 2 ans d’entrainement à la CAP. J’ai 53 ans. Ma FC n’a atteint, lors du test, que 162 bpm (pour un pallier maxi à 14 km/h tenu 1 minute), alors qu’il m’arrive régulièrement, lors de séances de fractionné ou en course, d’atteindre 174 bpm (avec le même cardiofréquencemètre bien sûr). Le test est-il malgré tout interprétable, ou faut-il le recommencer ? Puis-je considérer que ma VMA est de 14, ou inférieure ? Je n’ai pas encore eu le temps de regarder ma courbe de FC de près pour déceler un éventuel plateau… Merci

    Répondre
    • bonjour
      Vous avez fait votre test VMA sur tapis roulant et vos valeurs de FC sont inférieures à celles que vous trouvez en séance.
      Il y a plusieurs facteurs qui peuvent expliquer cette situation.

      Le tapis de course lui-même : je ne connais pas le modèle de tapis roulant que vous avez utilisé. Les tapis de course sont comme le vin, il y de très grands crus et de la piquette ! Les tarifs peuvent aller de moins de 1000 € à 20000 €. Il est évident que des tapis bas de gamme peuvent avoir des problèmes d’étalonnage de leur vitesse.

      Les différences tapis de course /course sur piste : faire un test sur tapis présente l’avantage de ne pas être exposé aux conditions environnementales qui peuvent perturber un test, essentiellement le vent; par contre sur tapis roulant, l’aspect thermo-régulation peut jouer un rôle (il faut donc un espace bien aéré et mettre un ventilateur pour créer un courant d’air qui rafraîchit).

      Lors de la course sur tapis, c’est le tapis qui court ! Les sollicitations musculaires ne sont pas les mêmes, vous engagez moins de groupes musculaires pour la même vitesse par conséquent votre fréquence cardiaque va monter moins haut pour des vitesses équivalentes (c’est un cas classique).

      Il est aussi normal que lors des séances de fractionné, lors desquelles vous dépassez VMA que la FC soit plus haute.
      Vous terminez votre test avec 1mn à 14 kil/h ce qui valide votre niveau de VMA aux alentours de 13,5 kil/h. Pour le vérifier : courez après échauffement à 13,5 kil/h. Si vous tenez entre 6 et 8mn c’est ok.

      Pour le futur, si vous vous entraînez sur tapis de course, mettez, pour compenser la différence tapis /piste une pente de 1 % dans la programmation du tapis. Ceci vous permettra de vous rapprocher des conditions réelles.

      Bon entraînement.

      Répondre
  3. Je n’ai pas encore fait ce test (peut être cet après-midi), mais j’ai quelques remarques :

    J’ai toujours été bon en endurance, et nul en vitesse pure, et mes pulsations cardiaques augmentent beaucoup plus lentement à la course qu’au vélo. Je pense que lors de ce test je serai plus limité par le musculaire que par le cardiaque, et ma FCM en course à pieds sera inférieur à ma FCM à vélo. Donc la FCM dépendrait-elle aussi du type d’effort et d’activité sportive ?

    Répondre
  4. Ne faut-il pas s’échauffer avant de commencer ce test ou le début à 8,5 kmh est-il suffisant?

    Répondre
  5. Bonjour,
    j’ai effectué ce test sur tapis et j’ai choisi de faire environ 15′ d’échauffement. Tapis réglé sur 1% de pente, j’ai débuté à 8km/h et incrément de 0.5 km/h chaque minute. Bilan 17km/h tenu la minute, aucun effet plateau. J’ai en revanche atteint ma fc (heureusement que tout a été enregistré j’avais l’impression d’avoir une petite marge niveau fc, mais les jambes ne suivaient plus). Je confirmerai un peu plus tard avec une sortie type demi-cooper.
    Merci pour le protocole.

    Répondre

Réagissez