Xavier Thévenard disqualifié de la Hardrock 100 !

L'ultra traileur français de 30 ans a été disqualifié de la mythique course américaine Hardrock 100 Mile Endurance Run ce week-end à cause d'un ravitaillement hors-zone.

Xavier Thévenard disqualifié de la Hardrock 100

Le double gagnant de l’Ultra Trail du Mont Blanc (2013 et 2015) a connu une grande mésaventure ce week-end sur la course Hardrock 100 Mile Endurance Run.

Avec plus de deux heures d’avance sur son premier concurrent, l’Américain Jeff Browning, Xavier Thévenard s’est vu disqualifié de cette mythique course après 145 km d’effort, pour s’être approvisionné en eau et glace hors des zones de ravitaillement.

Une grande déception pour l’originaire de Nantua tant il dominait son sujet.

L’organisation s’explique dans ce message posté sur facebook :

xavier thevenard disqualifie de la hardrock 100 endurance run

« Nous avons été informés que le coureur Xavier Thévenard a reçu une assistance en dehors de la zone de ravitaillement. Après avoir étudié attentivement les faits et échangé avec les parties impliquées, il a été confirmé que Xavier Thévenard a été rencontré par une assistance deux miles (environ 3 kilomètres, ndlr) après le ravitaillement d’Ouray et ravitaillé en eau et en glace. Nous le regrettons, mais la décision a été prise de disqualifier Xavier de cette édition de la Hardock. Nos règles protègent l’intégrité de nos coureurs et les valeurs de fair play et de sportivité de tous les participants. Même si la violation du règlement est bien établie, nous n’avons pas le sentiment qu’elle ait été réalisée de manière malveillante et invitons Xavier à retenter la lotterie pour s’inscrire l’année prochaine. »

 

Quelques heures après, Xavier Thévenard faisait part de sa grande déception sur son propre compte facebook :

xavier thevenard disqualifié hardrock 100

 

 

C’est donc l’Américain de 46 ans Jeff Browning qui remporte l’édition 2018 de la Hardrock 100 !

Côté féminin, l’Américaine Sabrina Stanley remporte la course.

1 réaction à cet article

  1. Bravo Xavier qui a gagné sur le plan sportif sans l’ombre d’un doute !

    Le règlement n’indiquant aucun détail des sanction ils lui on mis la peine maximale ce qui est totalement hors de proportion! Pour quelques gorgées après un ravito c’est à croire qu’il ont cherché à l’abattre.

    Comme quoi le côté « cool » des USA il faut bien s’en méfier car ils sont impitoyables et parfois très tordu (du vécu). Pour illustrer le ridicule de cette décision. le vainqueur officiel à bu à fond dans les ruisseaux, ce qui est très bien.
    Pour comparer l’utmb prévoit une heure de pénalité pour un ravito hors des clous.

    Aller on lui souhaite le meilleur à l’utmb !
    A mes yeux la hardrock à beaucoup perdu en crédibilité avec un tel couteau dans le dos !

    Répondre

Réagissez