Trail de Guerlédan (St Gelven, 22), les 26 et 27 mai 2012

Regards croisés Bernard Gautier et Christophe Malardé

La quatorzième édition du trail de Guerlédan se déroule les 26 et 27 mai autour de l’abbaye de Bon-Repos à Saint-Gelven dans les Côtes d’Armor. Samedi 700 trailers ont choisi le 23 km et 400 autres le 13 km. Dimanche, 900 trailers, nombre volontairement limité, seront au départ du 58 km femmes et hommes, sixième étape de la National Trail Running Cup Salomon Endurance Mag. Il ne reste que quelques places sur le Duo du dimanche.

Ambiance trail de Guerledan photo Nicolas Le Men

Une équipe organisatrice soudée

Depuis 1998 le trail de Guerlédan est organisé par l’Association Corlay Sport Nature actuellement présidée par Bernard Gautier, 42 ans. Il s’occupe de ce trail depuis son origine, ainsi que deux autres membres de l’association dont le premier président, Philippe Boscher. Les membres de l’association, originaires de Corlay ou des alentours, habitant toujours en Bretagne ou ayant dû pour des raisons professionnelles quitter le département, sont restés attachés à ces espaces de terre et d’eau autour du lac de Guerlédan. « Le projet initial, déclare Bernard Gautier, était de faire découvrir aux amateurs de course à pied nature notre terrain de jeu : le pays de Guerlédan et son tour du lac. Nous sommes des trailers, ou l’avons été dans le passé. Agés entre 35 et 50 ans, nous avons pratiqué des sports variés, football, vélo, course à pied, plongée sous-marine… Modestement et tranquillement, nous sommes toujours dans une stratégie d’innovation mais sans révolution, sans démesure. Plus profondément, au fil des années, il y a eu l’émergence d’un projet commun entre bénévoles locaux et l’équipe organisatrice. C’est une réunion de famille au sens large. Un projet qui me rattache tous le long de l’année au pays de Guerlédan, je conserve ce lien avec mes racines. Je travaille à Brest, soit 1 h 30 de transport.»

De solides atouts
Le trail de Guerlédan, en plus de l’engagement total d’une équipe soudée, bénéficie de solides atouts : magnifique environnement idéal pour les sports natures, soutien des collectivités locales, de partenaires et sponsors, choix du week-end de la Pentecôte, plateau d’animations gratuites pour découvrir en famille des sports. Depuis sa première édition en 1999, le 48 km s’est rallongé de 10 km, le 18 km, ajouté en 2002, est devenu un 23 km et le 13 km, ainsi que deux 2 courses pour enfants de 1 et 2 km, ont été mises en place en 2009.
Les concurrents empruntent des chemins techniques sur la quasi-totalité du parcours. Cette configuration, essentiellement constituée de chemins de terre et de pierres, offre une très grande sécurité. Par ailleurs, le choix du site et de l’itinéraire permet de faire apprécier aux concurrents et à leur famille venant de toute la France des sites remarquables : les allées couvertes des Landes du Liscuit, l’Abbaye de Bon Repos, les Forges des Salles, le barrage, les paysages verdoyants des bords du lac. Sur le 58 km sont annoncés, Mélanie Toullec, Régine Tuarze, Annick Saives, Corine Rault, Thierry Gallou, Christophe Malardé, Guillaume Beauxis, Cyrille Gardet, Olivier Le Guern, Jérôme Lucas, Thierry le Floch, Laurent Jaffré… La Bretagne terre de trail
Le Breton Christophe Malardé constate avec plaisir que Bretagne est trail vont bien ensemble « La Bretagne est déjà historiquement une terre riche dans le domaine de la course à pied en général. Depuis l’essor de la course sur route, c’est l’une des régions qui compte le plus d’organisations à l’année. Le trail s’inscrit dans cette dynamique avec la volonté pour chaque organisation de montrer, sous le plus bel angle, son village et sa vallée. On a de belles courses en Bretagne et aussi de bons coureurs qui se forment sur ces trails, mais qui n’hésitent pas à se frotter aux meilleurs sur des courses nationales. Je constate que les coureurs qui découvrent un trail en Bretagne sont toujours séduits par l’atmosphère, la végétation abondante et les couleurs vives de notre région. En Bretagne comme partout ailleurs un trail est toujours une manifestation faite par des passionnés, pour des passionnés. »
Deux jeunes skieurs alpinistes au départ
Le Breton Christophe Malardé vainqueur en 2008 et deuxième en 2007 aura une double casquette sur le 58 km : entraîneur et coureur.trail de Guerledan Christophe Malarde photo Nicolas Le Men
Cyrille Gardet et Guillaume Beauxis, deux de ses poulains du team espoir Salomon sont engagés. « Deux skieurs alpinistes qui viennent à Guerlédan ! Ils vont forcément trouver cela très plat mais je les ai prévenus : vous allez être surpris ! Le trail est exigeant et la dénivelée ne fait pas tout dans la difficulté d’un trail. C’est courageux d’être venu se frotter aux Bretons. Il y a une réelle densité sur cette course. Cyrille Gardet a un gros potentiel physique et d’énormes qualités physiologiques. Il l’a démontré brillamment cet hiver en ski d’alpinisme sur les manches de coupe du monde. Un bon skieur alpiniste ne fait pas forcément un bon trailer. Une spécificité course est à développer et Cyrille devra apprendre à gérer des distances et temps de course plus longs, mais je suis confiant ! Guillaume Beauxis a un profil identique à Cyrille mais sa maîtrise de la course à pied est plus avancée actuellement. Il est performant depuis la Romeufontaine et même sur des formats moins à son avantage comme le Lyon Urban Trail. Il tire son épingle du jeu ! Il est en confiance. Le parcours du 58 km est exigeant. On court toujours sur la brèche entre l’envie d’aller vite, puisque le terrain le permet et la gestion de la distance qu’il faut maitriser. Souvent beaucoup de défaillances marquent cette course et lorsque l’on a connu un coup de moins bien. c’est difficile de sauver ensuite sa place. »
Le programme 26 et 27 mai
Site de l’Abbaye de Bon Repos.

Samedi 26 mai
14 h : Départ 13 km
16h30 : départ  23 km à  16 h 30.

Dimanche 27 mai
8 h 30 : départ 58 km
8h45 : départ duo à 8 h 45
9h : départ Canitrail

Voir la  fiche du trail de Guerlédan dans notre calendrier des courses

Réagissez