Morhad Amdouni va se tester sur marathon à Paris

François-Xavier de Chateaufort

Morhad Amdouni, champion d'Europe du 10 000 m l'été dernier à Berlin, a décidé de s'aligner sur le Marathon de Paris le 14 avril prochain. En ligne de mire les Jeux Olympiques de Paris 2024.

amdouni

Pas toujours facile d’être champion d’Europe. Sollicité par les médias après son sacre l’été dernier sur 10 000 m et sa médaille de bronze sur 5 000 m à Berlin, le retour aux affaires fut plus compliqué que prévu pour Morhad Amdouni (31 ans) qui a du également gérer la naissance de son fils Soan en septembre.

Une nouvelle organisation familiale, la surcompensation médiatique ont retardé la récupération de Morhad Amdouni qui a repris en octobre en douceur sur les conseils de son encadrement médical pour éviter les graves blessures. Du coup, sa seule sortie de l’automne fut une participation le 14 novembre au 10 km sur route du Maine Libre (Sarthe) qu’il a remporté malgré une douleur à un mollet.

 

« Je veux avant tout me faire plaisir, goûter aux sensations du marathon et avoir une première idée de mon potentiel sur la distance. »

 

Cette année, la saison sur piste s’annonce exceptionnellement longue avec les Mondiaux d’athlétisme à Doha (Qatar) du 29 septembre au 6 octobre. Une occasion de gérer différemment le calendrier qui a donné l’envie au champion d’Europe du 10 000 m de se tester sur marathon à Paris, le 14 avril, avant de se concentrer sur la piste.

Un choix mûrement réfléchi pour Morhad Amdouni : « L’idée est de commencer sur marathon, de « mettre un pied dedans », cinq ans avant les Jeux Olympiques 2024 à Paris. Je pars pour courir 20-30 km en ayant en tête bien sûr de terminer. Je veux avant tout me faire plaisir, lâcher prise, goûter aux sensations du marathon et avoir une première idée de mon potentiel sur la distance. L’objectif à terme est de travailler sur du long et avoir une base de vitesse l’été qui me permette de passer un cap sur marathon pour représenter la France aux JO 2024 ou avant si l’occasion se présente. Pourquoi pas aux JO de Tokyo 2020 ? Si je me qualifie, que ce soit sur 10 000 m ou marathon j’irai sur la distance où j’ai le plus de chance d’avoir une médaille. »

Morhad Amdouni ne manque pas d’ambition, il nous l’a prouvé l’été dernier à Berlin en doublant brillamment 10 000 et    5 000 m. Place à présent à son nouveau défi, le marathon !

 

Réagissez