Les résultats du Bretagne Ultra Trail, entre Guern (56) et Le Pouldu (29), le 27 avril 2013

La quatrième édition du Bretagne Ultra Trail, courue ce samedi 27 avril 2013, a démontré que l’événement montait en puissance. Avec un parcours nature de toute beauté.

BRETAGNE ULTRA TRAIL 2013

Créé il y a seulement trois ans, en 2010, le Bretagne Ultra Trail (BUT) n’a pas tardé à séduire les passionnés de la discipline. D’une bonne centaine de participants pour la 1ère édition, l’équipe organisatrice du challenge Armor Argoat a enregistré cette année pas moins de 523 inscriptions. Philippe Ehouarne, cheville ouvrière de cette manifestation, pouvait donc se satisfaire de cette belle participation, tant sur les 115km que sur les 63km ou le relais. L’an prochain, ce chiffre devrait encore s’améliorer puisque cette année se déroulait une édition « 0 » avec en test une troisième distance de 22km. Il est donc fort probable que celle-ci apparaîtra officiellement au programme en 2014.

En attendant, ultra-trail oblige, les 63 et 115km font recette et c’est tant mieux car le parcours proposé est vraiment de toute beauté. De la chapelle de Quelven, petite pépite architecturale sur la commune de Guern dans le Morbihan, jusqu’à l’arrivée en bord de mer au Pouldu dans le Finistère, les 115km respirent la nature, belle et sauvage à tous les coins de chemins.

BRETAGNE ULTRA TRAIL 2013Avec 0°C au départ à 5h du matin au pied la chapelle de Quelven, le début de course fut glacial pour tout le monde. Timidement, le thermomètre a grimpé mais sans faire de folies, tout juste 12 ou 13°C au milieu de l’après-midi. N’empêche qu’avec du beau soleil, à peine entrecoupé de quelques courtes averses, la splendeur des lieux était mise en lumière. A travers les forêts, le long des sentiers, en fonds de vallées, de belles rivières telles la Sarre, le Scorff, l’Ellé et la Laïta guident les coureurs vers le Pouldu et l’océan Atlantique. Les passages « clés » sont aussi de beaux points de rendez-vous comme le village de l’An Mil, Plouay, lieu de départ des 63km, les Roches du Diable ou encore Quimperlé.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, si l’Armor et l’Argoat ne sont pas des montagnes, ce parcours est loin d’être facile. Technique par endroits. Les petites bosses, certaines plus copieuses que les autres, s’enchaînent avec aussi quelques secteurs de répit. Pour vaincre le BUT, l’humilité est de rigueur.

Du côté de la course à la victoire, les lauriers sont revenus cette année à celui qui fut second l’an passé, le Brestois Stéphane Le Duc. Faisant la course à sa main, il a su laisser Denis Caillibot, Alain Marion et Michel Le Godec prendre les devants pour mieux les rattraper les uns après les autres après la mi-course. Il a achevé son périple après 11h52m d’effort bien maîtrisé. Le favori était au rendez-vous. La première féminine (elles étaient 6 au départ) est Stéphanie Le Floch (14h37m).

Quant au « semi-BUT » long de 63km, il a réservé un peu plus de suspense. Alors que tout le monde s’attendait à une bataille entre Mickaël Guezello, vainqueur en 2012, Benjamin Le Garrec, Loïc Coantin et Rodolphe Haroutel, la surprise est venue du côté de Pierre-Yves Le Gall (ECUM Cléder). L’air de rien mais avec une belle maîtrise de l’exercice, il a mené lui aussi sa course à son rythme pour monter en puissance au fil des kilomètres quand les favoris commençaient à être dans le dur. Chez les féminines, la victoire est revenue à Mélanie Toullec (6h41m).

Par Yves Mainguy

Les résultats

115km (127 classés)

Hommes

1. Stéphane Le Duc, vainqueur en 11h52m33s
2. Alain Marion, 12h28m13s
3. Sébastien Cabon, 12h47m59s
4. Maurice Le Ruyet, 13h05m25s
5. Vincent Jegou, 13h09m07s

Femmes

1. Stéphanie Le Floch, vainqueur en14h37m31s
2. Anne Le Meur, 16h44m41s
3. Marie-Hélène Lalaque, 18h43m09s
4. Véronique Gourdou, 18h59m51s 

Les résultats complets

63km (181 classés)

Hommes

1. Pierre-Yves Le Gall, vainqueur en 5h43m18s
2. Rodolphe Haroutel, 5h44m49s
3. Benjamin Le Garrec, 5h45m37s
4. Loïc Coantin, 5h47m19s
5. Mickaël Guezello, 5h54m40s

 Femmes

1. Mélanie Toullec, vainqueur en 6h41m03s
2. Graziella Inisan, 7h13m00s
3. Katell Corne, 7h31m04s
4. Isabelle Cordouan, 8h12mn15s
5. Murielle Perrot, 8h14mn36s 

Les résultats complets

Relais 63km

1. Les Retardataires, 5h13m45s
2. Les Pompiers du Finistère, 5h22m30s
3. Team Tamalou Raiders, 5h25m39s
4. Quéven Athlétisme, 5h26m16s
5. Tortues Ninja, 5h42m47s

Quelques photos du Bretagne Ultra Trail 2013 (crédit www.photosportouest.com)

Réagissez