Triathlon : Flora Duffy offre un titre olympique historique aux Bermudes, superbe 5ème place pour Léonie Périault

La triathlète des Bermudes Flora Duffy notamment impressionnante en course à pied est devenue championne olympique devant la Britannique Georgia Taylor-Brown et l'Américaine Katie Zaferes.
Derrière ce podium de choix, la Française Léonie Périault s'est adjugé la 5ème place. Cassandre Beaugrand a abandonné.

Flora Duffy championne olympique de triathlon ©Wagner Araujo_Triathlon.org
Flora Duffy championne olympique de triathlon ©Wagner Araujo_Triathlon.org

De la pluie et des rafales de vent, la météo n’est guère réjouissante avant le départ du triathlon féminin à Odaiba Marine Park dans la baie de Tokyo. Des conditions difficiles et bien différentes de celles de la veille lors de la course hommes.

Les 1 500 m de natation au programme sont l’occasion notamment pour les Britanniques et les Américaines de commencer leur explication aux avants-postes. À la sortie de l’eau, Jessica Learmonth devance Summer Rappaport et la Brésilienne Vittoria Lopes.

 

Katie Zaferes et Georgia Taylor-Brown sont aussi dans le TOP 10. La Française Léonie Périault 12ème pointe à 49 secondes, Cassandre Beaugrand est déjà reléguée à plus d’une minute.

 

Les 40 km à vélo sur une route détrempée en partie urbaine avec pas moins de 90 virages avec énormément de relances s’annoncent délicats.

Après le 1er tour de 5 km, un groupe de 7 concurrentes mène la course avec la plupart des favorites déja en évidence depuis le début comme les Britanniques Jessica Learmonth (championne d’Europe 2017), Georgia Taylor-Brown (championne du monde 2020), les Américaines Summer Rappaport (victorieuse de 10 étapes de Coupe du Monde) et Katie Zaferes (championne du monde 2019), la Brésilienne Vitoria Lopes, la native des Bermudes Flora Dufy (championne du monde 2016 et 2017 courte distance), l’Allemande Laura Lindemann (double championne d’Europe sprint 2019 et 2017).

Le groupe de tête possède 1’04 dans un groupe de 14 concurrentes avec Léonie Périault. Cassandre Beaugrand 31ème à 1’49 victime d’une crevaison finit par abandonner.

Dans le 2ème tour, la pluie redouble quelques instants et complique encore plus la tâche des triathlètes avec des chutes qi se succèdent. le match Grande-Bretagne / Etats-Unis arbitré par Flora Dufy. Derrière la Suissesse Nicola Spirig redouble d’effort pour essayer de ramener son groupe de poursuivantes (10 concurrentes dont toujours Léonie Périault) sur la tête de course qui maintient une solide avance de 1’03 .

Alors que le 3ème tour a commencé, Summer Rappaport est lâchée au train et laisse filer les concurrentes de tête avec les Britanniques Taylor-Brown et Learmonth qui laissent une forte impression. Au passage au 15ème kilomètre le groupe aux commandes possèdent 37 secondes d’avance sur Summer Rappaport. Le groupe de 10 poursuivantes dont Léonie Périault passe avec un retard de 1’08.

A mi-course du parcours vélo, les écarts restent stables. Les 6 favorites aux commandes maintiennent à 1’09 le groupe d’une dizaine de poursuivantes toujours emmené par Nicola Spirig et qui a rejoint Summer Rappaport.

Après le 5ème tour, l’écart monte à 1’15 avant de redescendre en se stabilisant au delà de la minute.

Dans le dernier tour, Georgia Taylor-Brown victime d’une crevaison doit laisser partir le groupe de tête composé de Duffy, Zaferes, Lindeman et Learmonth et qui aborde la dernière transition. 

 

Tokyo2020OG_081006_WAGS4662 ©Wagner Araujo_Triathlon.org
Léonie Périault 5ème du triathlon olympique à Tokyo ©Wagner Araujo_Triathlon.org

 

Rapidement dès le début de la course à pied, Flora Duffy qui participe à ses 3èmes Jeux olympiques (45ème à Londres en 2012, 8ème à Rio en 2016) prend les choses en main.  

À l’issue du 1er tour de 2,5 km la représentante des Bermudes à la foulée très efficace passe en tête avec 17 secondes d’avance sur Katie Zaferes. Georgia Taylor-Brown est à 26 secondes devant Laura Lindemann. Jessica Learmonth est 5ème à 44 secondes, Nicola Spirig suit à 1’28. Léonie Périault est 8ème à 1’37.

À 5 km de l’arrivée, Flora Duffy relègue Katie Zaferes à 47 secondes, Georgia Taylor-Brown s’accroche à la 3ème place à 52 secondes. Léonie Périault 6ème à 1’58 poursuit sa remontée au classement.

Alors que Flora Duffy poursuit sa démonstration en solitaire à 18km/h, le duel pour la médaille d’argent est superbe derrière entre Georgia Taylor-Brown et Katie Zaferes. À l’entame du dernier tour, la Britannique devance d’un rien l’Américaine. Léonie Périault éblouissante est 4ème juste devant l’expérimentée Néerlandaise Rachel Klamer.

Flora Duffy sans relâcher son effort et en totale maîtrise sur la fin de course file vers la victoire et offre aux Bermudes le 1er titre olympique de son histoire. Georgia Taylor-Brown vice-championne olympique devance au final Katie Zaferes qui complète le podium.

À plus de 2 minutes de Flora Duffy, la Néerlandaise Rachel Klamer termine 4ème devant Léonie Périault.

Superbe 5ème place pour la sociétaire de Poissy Triathlon ralentie dans sa préparation il y’a quelques semaines par une opération de l’appendicite et qui réalise la plus belle performance de sa carrière.

De quoi redonner le sourire à l’équipe de France de triathlon après la déconvenue de la veille lors de la course hommes.

 

Prochain rendez-vous le relais mixte (nouvelle épreuve au programme des Jeux) samedi matin à partir de 7h30 (heure de Tokyo).

La France fera partie des favorites au même titre que d’autres nations comme la Grande-Bretagne qui s’annonce redoutable avec Alex Yee et Georgia Taylor-Brown 2èmes respectivement des courses hommes et dames.  

Réagissez