Semi Marathon

Semi-Marathon : Faut-il encore consommer des glucides à l’effort ?

Emmêlés dans les régimes médiatisés, les offres céto-paléo-détoxico-chrono-végétalo, … les sportifs finissent par se demander s’il faut encore consommer des glucides sur un semi-marathon. Les sucres ont-ils leur place dans les ravitaillements ?
La réponse est simple : la performance chronométrique déterminera l’opportunité de consommer ou non des sucres.

Source - Fotolia

Quel(s) Ravitaillement(s) pour l’IronMan D’Hawaï ?

Cet article est à destination des fans de triathlon et de longue distance. Dans un premier temps, il ne sera pas source de conseils ou de nouveautés comme nous en avons l’habitude, mais simplement descriptif des pratiques des triathlètes lors de la course mythique de longue distance d’Hawaï. Dans un second temps nous discuterons les constats observés.

Source - Fotolia

Ravitaillements de la musette : Mode cyclotouriste !

Par tous les temps de brouillard ou de soleil revenu, le cycliste n’hésite pas à parcourir des milliers de kilomètres. Peu importe le nombre d’heures passées à rouler, la seule ressource énergétique pour faire avancer la machine provient des ravitaillements caloriques et hydriques du cyclotouriste. A vos musettes !

Source - Fotolia

Course à Pied : A chaque distance son Ravitaillement !

Le ravitaillement en course pourra être votre meilleur ami comme votre pire ennemi. Pourtant arrivé à certaines distances, il sera difficile de se passer de cet allié. Il ne sera pas toujours simple de s’y retrouver entre toutes les stratégies proposées. Quelles quantités de boisson énergétique, de gels, de barres énergétiques faut-il consommer ? Est-ce différent si mon effort dure 1h ou 5h ? Quelle doit être la composition de ma boisson d’effort ? Faut-il choisir une boisson riche en glucose …? Difficile de s’y retrouver. Notre spécialiste Anaël AUBRY, témoin privilégié des stratégies de ravitaillement observées auprès de différents sportifs élites, nous propose de faire un point… 4 réactions

DC 1

Qui veut voyager loin ménage sa monture

En trail, nul n’est à l’abri d’un pépin matériel, et dans ce domaine également, il vaut mieux prévenir que guérir. La préparation d’une épreuve de trail, qui plus est un ultra, demande une préparation importante. Vous avez planifié, programmé, vous avez investi dans du matériel de qualité (chaussures, sac, habillement, nutrition, bâtons ...), vous avez passé les barrières ultimes du tirage au sort et vous avez réservé votre séjour au plus près de l’événement. Pourtant, il arrive pendant la course qu’un petit grain de sable s’immisce dans les rouages pour mettre à plat toute cette préparation. Voici quelques conseils à partir d’expériences vécues :