Lésion des adducteurs – Les conseils du médecin du sport

Un internaute Lepape-INFO s'est récemment confié sur une lésion musculaire aux adducteurs. Notre médecin du sport lui répond.

fotolia_82524616

Question :

Bonjour, je souffre d’une lésion au niveau de l’adducteur droit suite à un saute mouton (donc écartement trop intense de la jambe droite). La lésion a bien été vue à l’échographie. Je pratique la cap de manière régulière (3 sortie et env. 42 km par semaine). Ma blessure date de 3 semaines et demi maintenant. Les médecins m’ont dit 2 semaines à 1 mois d’arrêt de la cap mais j’ai toujours autant mal dès que je marche (courir m’est impossible). Cela m’inquiète de ne pas voir d’amélioration et j’ai l’impression que la blessure est plus diffuse. Que me conseillez-vous ? Attendre encore un peu et consulter à nouveau si pas d’amélioration ? Merci d’avance de vos conseils.

 

La réponse de notre médecin du sport :

Bonjour,

En cas de lésion musculaire, les médecins du sport classent les atteintes selon deux niveaux de gravité. Les lésions dites « mineures » qui vont permettre de reprendre la course lente dans les quinze jours et cicatriser en quelques semaines et les lésions dites « majeures » qui vont empêcher la course pendant 30 à 40 jours. La description de vos douleurs et de votre gêne fonctionnelle (douleurs à la marche) nous permet de classer votre lésion des adducteurs dans le tiroir des atteintes majeures. Ceci signifie que vous ne devez pas envisager de reprendre l’entrainement en course à pied dans les 5 à 6 semaines qui ont suivi la lésion lors d’un saute-mouton. Mais il est très important que vous soyez pris en charge par un kinésithérapeute qui connait bien les sportifs. La rééducation dirigée par un professionnel de santé compétent est incontournable pour que la cicatrisation musculaire soit complète et solide. Il est important que vous soyez pris en charge au moins deux fois par semaine tant que vous avez des douleurs à la marche et à l’activité physique. Une nouvelle échographie à six semaines de l’accident initial est toujours intéressante pour juger de la cicatrisation. Mais attention, une cicatrisation acquise n’est pas forcément une cicatrice solide…

Soyez patient, ce type de lésion va mettre six à huit semaines à cicatriser réellement. Et ensuite, il vous faudra peut-être quatre semaines de plus pour retrouver votre vitesse spécifique.

Cordialement

Dr J.Pruvost

 

 

Réagissez